Pantheon
Enregistré par
6 936
utilisateurs
Principaux #tags

#a voir 📸

#point de vue

#monument

#visite

Vous êtes le propriétaire ?
Connectez-vous pour modifier vos informations et accéder à vos statistiques détaillées.
Accéder à votre espace

Approuvé par 14 partenaires officiels

Rome 2018

Rome 2018

Le Panthéon fut certainement le monument le plus admiré et le plus étudié de tout temps à Rome depuis l'Antiquité. Il symbolise la ville éternelle " à lui tout seul, par son âge (près de deux millénaires que ses murs sont debout). Mais aussi par la superpositions des styles et des religions dans son architecture massive et spectaculaire qui a exercé une influence déterminante à la Renaissance.Histoire. Il fut érigé par Agrippa en 27 av. J.-C., architecte et collaborateur d'Auguste à qui l'on doit aussi l'aqueduc irriguant la fontaine de Trevi (construite quelques siècles plus tard). Le temple dont le nom signifie en grec " de tous les dieux " est alors dédié à Vénus et à Mars, respectivement grand-mère et père des deux jumeaux Romulus et Remus (Mars, rappelons-le, ayant été un père plutôt absent). En l'an 110, le bâtiment est détruit par un incendie. Hadrien le reconstruit, dès son arrivée au pouvoir, entre 118 et 125, en tournant son orientation à 180° et en ouvrant devant un nouveau temple à arcades mais laissera le nom d'Agrippa sur le nouveau fronton. La révolution architecturale de ce monument fut de superposer à un édifice rond un pronaos rectangulaire, typique des façades des temples. C'est cet édifice qui est encore debout aujourd'hui. Abandonné sous le règne des premiers empereurs chrétiens puis saccagé par les Barbares, le Panthéon fut offert par l'empereur byzantin Phocas au pape Boniface IV en 609, qui le transforma alors en une église dédiée à la Vierge Santa Maria ad Martire. La consécration de l'église est marquée par des légendes catholiques : on dit que sept démons s'envolèrent par les fenêtres, sept comme les divinités païennes qui occupaient les lieux avant la pieuse église. Urbain VIII Barberini, grand réemployeur (pour oser un néologisme) de monuments antiques, fit fondre les plaques de bronze qui garnissaient son plafond pour en faire le baldaquin de Saint-Pierre. Enfin, Le Bernin l'affubla - c'est bien le mot - de deux clochers baroques, que les Romains avaient qualifiés d' " oreilles d'âne ", et qui furent détruits en 1878, après l'unification de l'Italie, lorsque le Panthéon devint le lieu de sépulture des souverains.Extérieur. La structure qui est toujours debout après deux millénaires repose sur un anneau de béton de roche volcanique mélangée à du mortier sur lequel s'appuient des murs de 6 m d'épaisseur de trois couches de maçonnerie différentes. Un mystère que ni les archéologues, ni les ingénieurs, ni les architectes n'ont définitivement résolu ! Le tambour cylindrique est traversé par des briques et des arcs de décharge pour supporter la plus massive coupole jamais réalisée pendant l'Antiquité. Le pronaos est formé de 16 colonnes monolithes en granit surmontées d'un fronton sur lequel on peut lire la dédicace du temple par Agrippa. Les poutres qui soutiennent le portique était autrefois recouvertes de bronze qui fut volé par le pape Urbain VIII Barberini pour réaliser l'autel de la basilique Saint-Pierre et les canons du Castel Sant'Angelo en gravant un dicton populaire dans l'histoire " Ce que ne firent pas les Barbares fut fait par les Barberini " !La coupole. Elle a inspiré nombre de monuments dans le monde, s'élève à 43,30 m du sol, et son diamètre est de 43,30 m. Sa forme intérieure, en 5 rangées de 28 caissons, se termine par une vaste ouverture centrale (9 m de diamètre) qui éclaire l'ensemble. On raconte que pour construire la coupole, l'intérieur fut rempli de terre et de pièces d'or. Une fois finie, les citoyens furent invités à déblayer la terre en conservant les pièces trouvées. Près de l'oculus, la paroi qui à la base mesurait 6 m d'épaisseur n'en compte plus que 2. On raconte que la pluie ne rentre jamais dans le Panthéon. En réalité, à l'époque la chaleur des milliers de chandelles formait un courant d'air chaud protégeant le temple de la pluie.Le sol. Le marbre et les mosaïques sont d'origine, il est légèrement concave pour canaliser de potentiels écoulements d'eau évacués par les 22 orifices

ROUTE DE LA SOIE

ROUTE DE LA SOIE

Le Panthéon fut certainement le monument le plus admiré et le plus étudié de tout temps à Rome depuis l'Antiquité. Il symbolise " la ville éternelle " à lui tout seul, par son âge (près de deux millénaires que ses murs sont debout). Mais aussi par la superpositions des styles et des religions dans son architecture massive et spectaculaire qui a exercé une influence déterminante à la Renaissance. Histoire. Il fut érigé par Agrippa en 27 av. J.-C., architecte et collaborateur d'Auguste à qui l'on doit aussi l'aqueduc irriguant la fontaine de Trevi (construite quelques siècles plus tard). Le temple dont le nom signifie en grec " de tous les dieux " est alors dédié à Vénus et à Mars, respectivement grand-mère et père des deux jumeaux Romulus et Remus (Mars, rappelons-le, ayant été un père plutôt absent). En l'an 110, le bâtiment est détruit par un incendie. Hadrien le reconstruit, dès son arrivée au pouvoir, entre 118 et 125, en tournant son orientation à 180° et en ouvrant devant un nouveau temple à arcades mais laissera le nom d'Agrippa sur le nouveau fronton. La révolution architecturale de ce monument fut de superposer à un édifice rond un pronaos rectangulaire, typique des façades des temples. C'est cet édifice qui est encore debout aujourd'hui. Abandonné sous le règne des premiers empereurs chrétiens puis saccagé par les Barbares, le Panthéon fut offert par l'empereur byzantin Phocas au pape Boniface IV en 609, qui le transforma alors en une église dédiée à la Vierge Santa Maria ad Martire. La consécration de l'église est marquée par des légendes catholiques : on dit que sept démons s'envolèrent par les fenêtres, sept comme les divinités païennes qui occupaient les lieux avant la pieuse église. Urbain VIII Barberini, grand réemployeur (pour oser un néologisme) de monuments antiques, fit fondre les plaques de bronze qui garnissaient son plafond pour en faire le baldaquin de Saint-Pierre. Enfin, Le Bernin l'affubla - c'est bien le mot - de deux clochers baroques, que les Romains avaient qualifiés d' " oreilles d'âne ", et qui furent détruits en 1878, après l'unification de l'Italie, lorsque le Panthéon devint le lieu de sépulture des souverains. Extérieur. La structure qui est toujours debout après deux millénaires repose sur un anneau de béton de roche volcanique mélangée à du mortier sur lequel s'appuient des murs de 6 m d'épaisseur de trois couches de maçonnerie différentes. Un mystère que ni les archéologues, ni les ingénieurs, ni les architectes n'ont définitivement résolu ! Le tambour cylindrique est traversé par des briques et des arcs de décharge pour supporter la plus massive coupole jamais réalisée pendant l'Antiquité. Le pronaos est formé de 16 colonnes monolithes en granit surmontées d'un fronton sur lequel on peut lire la dédicace du temple par Agrippa. Les poutres qui soutiennent le portique était autrefois recouvertes de bronze qui fut volé par le pape Urbain VIII Barberini pour réaliser l'autel de la basilique Saint-Pierre et les canons du Castel Sant'Angelo en gravant un dicton populaire dans l'histoire " Ce que ne firent pas les Barbares fut fait par les Barberini " ! La coupole. Elle a inspiré nombre de monuments dans le monde, s'élève à 43,30 m du sol, et son diamètre est de 43,30 m. Sa forme intérieure, en 5 rangées de 28 caissons, se termine par une vaste ouverture centrale (9 m de diamètre) qui éclaire l'ensemble. On raconte que pour construire la coupole, l'intérieur fut rempli de terre et de pièces d'or. Une fois finie, les citoyens furent invités à déblayer la terre en conservant les pièces trouvées. Près de l'oculus, la paroi qui à la base mesurait 6 m d'épaisseur n'en compte plus que 2. On raconte que la pluie ne rentre jamais dans le Panthéon. En réalité, à l'époque la chaleur des milliers de chandelles formait un courant d'air chaud protégeant le temple de la pluie. Le sol. Le marbre et les mosaïques sont d'origine, il est légèrement concave pour canaliser de potentiels écoulements d'eau évacués par les 22 orifices mystérieux qui sont reliés à un réseau d'égouts souterrains. Les chapelles. L'Annonciation peinte dans la première niche, à droite de l'entrée, est de Melozzo Da Forli'. La chapelle Saint-Joseph est vouée au patron des Virtuoses au Panthéon, une institution artistique à laquelle appartenaient de nombreux peintres : Raphaël, Caravaggio, Brinini, Velasquez, Canova... Elle fut octroyée en 1542 au chanoine Desiderio de Segni qui avait recueilli de la terre de Palestine après un pèlerinage en Terre sainte, placée encore aujourd'hui dans le sol. Le Panthéon abrite de nombreuses sépultures, on peut citer la tombe de Vittorio Emanuele I er , premier roi de l'Italie, d'Umberto I er , son fils, de Margherita di Savoia d'Hannibal Carrache et de Raphaël. Celui-ci avait commandé lui-même la statue de la Vierge Marie à l'enfant qui orne son tombeau à Lorenzetto, juste avant sa mort à seulement 37 ans en 1520.

Gregsway

Gregsway

In the Loup - a foodie's world map

In the Loup - a foodie's world map

La carte de Daphné

La carte de Daphné

Elles en parlent

Elles en parlent

Slanelle

Slanelle

Natacha Birds

Natacha Birds

The Flyaway Girl

The Flyaway Girl

Alec Ramazzotti-Malin

Alec Ramazzotti-Malin

Green Kitchen Stories

Green Kitchen Stories

Laurine MN

Laurine MN

Camille Di Fiore

Camille Di Fiore

La Vie En Lucie

La Vie En Lucie

Ce qu'en disent les utilisateurs

only worth it from the outside

@egoetz7031

Possible de visiter l’intérieur gratuitement à partir de 9h

@nana.lby

Lun-Dim : 08h30 - 19h15 Gratuit

@julie.audry

Church on Roman temple, it doesn't get much better than this

@vittoriodavid

Construit en 27 av JC puis reconstruit en 120 environ

@aiouchy

Pantheon – was a temple dedicated to all gods, which is the meaning of it’s name. Build in the time of Hadrian between 118-128. The façade is from a temple that stood there even before, build by Agrippa in 27BC but destroyed by fire. . 16 monolithic Corinthian columns Dome height and diameter are exactly the same: 43.3 meter. Oculus: 9 m across: represents the sun Largest Masonry vault ever built. Walls of 7m and for the dome, the closer you get to the oculus, the lighter the stones in the cement that were used. Very firm, if you consider that part of the colosseum was destroyed by an earthquake. Converted into a church 609 AD, first roman temple to be Christianized. Graves of Rafael and Vittorio Emmanuele. Originally the pantheon was covered with bronze plates, but these were plundered by Barberini Pope Urbanus the 8th with the help of Gianlorenzo Bernini, to build the baldachin in st peters church and the canons of the castel sant’ angelo. We stop in this square because it is very busy in front of the pantheon. Before you go to see it, I will tell you something about it.

@roxisma

Allez à l’intérieur ! Ça en vaut le coup !

@krisdel71

Allez à l’intérieur, ça en vaut le coup !

@morenocolero.marine

El edificio mejor conservado de la roma antigua. Construido hace casi 2000 años y reconvertido en iglesia. Entrar por las puertas de bronce Iara ver la cúpula abierta al cielo.

@marinasp88

La meilleure expérience Mapstr est sur l'application mobile.
Enregistrez vos meilleures adresses, partagez les plus belles avec vos amis, découvrez les recommendations de vos magazines et influcenceurs préférés.