Le Radis Beurre

Le Radis Beurre

51 Boulevard Garibaldi, 75015 Paris, France

http://www.restaurantleradisbeurre.com/
+33140339926
Enregistré par
1 066
utilisateurs
Principaux #tags

#restaurant

#essayer

#francais

#bistronomie

Vous êtes le propriétaire ?
Connectez-vous pour modifier vos informations et accéder à vos statistiques détaillées.
Accéder à votre espace

Approuvé par 4 partenaires officiels

Guide Lebey 2020 des bistrots

Guide Lebey 2020 des bistrots

Ah, si tous les restaurants parisiens démontraient la même rigueur, la même régularité, bref le même sérieux que ce bistrot de quartier. Bon pain, bon beurre, produits de saison, travaillés avec une gourmandise communicative et un brin de fantaisie. Le jus de cuisson accompagnant l’agneau frise la perfection, on s’en voudrait aussi de laisser la moindre goutte de crème de petits pois associée au bar. Cerises burlat vinaigrées, huile fruitée, chaque ingrédient a sa personnalité. Un rêve, ce Radis Beurre ? Avec un peu moins de raideur dans le service, Jérôme Bonnet offrirait une satisfaction totale, et pas seulement celle d’un bon élève.

PARIS GOURMAND

PARIS GOURMAND

Il a un beau parcours Jérôme Bonnet. C'est bien simple d'ailleurs, il est passé par quelques-unes des plus belles maisons du moment (Pourcel, Loiseau, Le Squer...). Mais qu'on ne s'y trompe pas, chez Radis Beurre, le restaurant qu'il a ouvert au début du mois de septembre 2015 en bordure des 15 e et 7 e arrondissements de Paris, c'est d'une cuisine de bistrot dont il est question et pas de haute gastronomie. Qui dit bistrot dit cochon(fermier !) : on pourra ainsi commencer notre repas par les pieds, servis poêlés au foie gras sur une vinaigrette au jus de viande acidulé et feuille de tétragone puis enchaîner avec la poitrine, accompagnée de légumes et champignons, sur une sauce moutarde à l'ancienne. Choix extrême pour certains qui pourront sinon se replier sur une terrine Retour de chasse à l'Armagnac, un perdreau rouge rôti, salsifis et feuilles d'automne au jus ou des filets de rouget barbet, carottes et sauce civet.Du bistrot certes, mais avec un sens certain du dressage : c'est clair, c'est net et joliment présenté quoique sans chichi. Rien ne dépasse. Rudement efficace.

PARIS ÎLE DE FRANCE

PARIS ÎLE DE FRANCE

Il a un beau parcours Jérôme Bonnet. C'est bien simple d'ailleurs, il est passé par quelques-unes des plus belles maisons du moment (Pourcel, Loiseau, Le Squer...). Mais qu'on ne s'y trompe pas, chez Radis Beurre, le restaurant qu'il a ouvert au début du mois de septembre 2015 en bordure des 15 e et 7 e arrondissements de Paris, c'est d'une cuisine de bistrot dont il est question et pas de haute gastronomie. Qui dit bistrot dit cochon(fermier !) : on pourra ainsi commencer notre repas par les pieds, servis poêlés au foie gras sur une vinaigrette au jus de viande acidulé et feuille de tétragone puis enchaîner avec la poitrine, accompagnée de légumes et champignons, sur une sauce moutarde à l'ancienne. Choix extrême pour certains qui pourront sinon se replier sur une terrine Retour de chasse à l'Armagnac, un perdreau rouge rôti, salsifis et feuilles d'automne au jus ou des filets de rouget barbet, carottes et sauce civet.Du bistrot certes, mais avec un sens certain du dressage : c'est clair, c'est net et joliment présenté quoique sans chichi. Rien ne dépasse. Rudement efficace.

Panier de Saison

Panier de Saison

Une carte courte, un riz au lait et lapero au radis beurre

Ce qu'en disent les utilisateurs

Ottimo ristorante dall’ atmosfera piacevole. Radis et beurre d’ufficio attendendo il resto, cucina francese moderna, curata e con un pizzico di originalità

@amaagenzia

Tres bon bistrot, belle cuisine

@hervetauzia

Dîner charismatique/francais/comme à la maison. Menu en 6 étapes 58€ / 3 étapes 39€

@charlotte_simon

Bib Gourmand Michelin Cuisine Française Prix Moyen 38€

@reception6

Cuisine bistrot classique, tout ce que l’on attend de ce genre de cuisine.

@alexandre.eliaba

Produits transformes et tres bien travailles. Entre plat desser 38€

@hugo2bengy

Ah, si tous les restaurants parisiens démontraient la même rigueur, la même régularité, bref le même sérieux que ce bistrot de quartier. Bon pain, bon beurre, produits de saison, travaillés avec une gourmandise communicative et un brin de fantaisie. Le jus de cuisson accompagnant l’agneau frise la perfection, on s’en voudrait aussi de laisser la moindre goutte de crème de petits pois associée au bar. Cerises burlat vinaigrées, huile fruitée, chaque ingrédient a sa personnalité. Un rêve, ce Radis Beurre ? Avec un peu moins de raideur dans le service, Jérôme Bonnet offrirait une satisfaction totale, et pas seulement celle d’un bon élève.

@peter.bourgeois

escroc sur l addition et pas très accueillant

@fcorre12

Charmant néo-bistrot du boulevard Garibaldi, où l'on se rend l'esprit léger. Dans un espace intimiste comme à la maison, le chef Jérôme Bonnet fait donner les petits producteurs, dans la simplicité et le souci du détail. Ne reculant pas devant la tradition, la carte privilégie les fondamentaux.

@borisha

Testé : bon mais un peu cher + carte très marquée gibier

@dishpx05

excellent, classique moderne

@FoodinPaname

La meilleure expérience Mapstr est sur l'application mobile.
Enregistrez vos meilleures adresses, partagez les plus belles avec vos amis, découvrez les recommendations de vos magazines et influcenceurs préférés.