Caffè Stern
Enregistré par
3 177
utilisateurs
Principaux #tags

#Restaurant

#Italien

#Café

#Italian

Vous êtes le propriétaire ?
Connectez-vous pour modifier vos informations et accéder à vos statistiques détaillées.
Accéder à votre espace

Approuvé par 12 partenaires officiels

Madame Figaro

Madame Figaro

Cuisine italienne raffinée, dans l'élégant cadre préservé d'un ancien atelier de gravure.

Guide Lebey 2020 des Restaurants

Guide Lebey 2020 des Restaurants

Dans le passage des panoramas, désormais devenu repère culinaire de premier ordre, le Caffè Stern affiche une saveur bien particulière. L'ancienne échoppe du graveur Stern - classée monument historique - semble avoir toujours abrité cette table qui nous entraine littéralement en Italie. À la demande de la famille Alajmo, le designer Philippe Starck a mené ici une intervention tout en discrétion, préservant les boiseries et les murs recouverts de cuir de Cordoue et plaçant ici et là des détails qui transforment les lieux en véritable cabinet de curiosités. On choisira sa table selon l’occasion du repas du jour ; une famille ou un groupe d’amis pourra même opter pour l’ancienne chambre forte. La découverte ne s’arrête évidemment pas au décor puisque le chef Massimiliano Alajmo s’investit dans les cartes saisonnières jouées à travers trois menus à l’approche ludique : celui qui prend le nom de la saison et profite au mieux des produits du moment (cappucino de pommes de terre ‘alla bolognese’ en hiver, œuf en chemise avec sabayon d'asperge au printemps ; carpaccio de courgettes avec crème d'aubergine, kiwi et purée d'abricots en été…), le "Classici", sorte de standard de la maison avec ces touches vénitiennes (foies et cœurs de volaille à la vénitienne et houmous de pois chiche ; risotto allo zafferano, gremolata à l’anguille et jus de betterave) et un tout "Primi" pour les amoureux des pâtes (mezzi paccheri, crudo de crustacés et sauce à la ventrèche de thon ; spaghettoni aglio, olio e peperoncino poivrons friggitelli et pois gourmands). Il reste toujours possible de combiner les plats de ces menus selon les envies du moment. Sans oublier l'autre façon de fréquenter cette adresse, un « simple » espresso (confectionné à partir du café Giamaica du torréfacteur Gianni Frasi) pris au bar dès le petit matin avec un croissant à l'huile d'olive ou, plus tard dans la journée, un aperitivo servi avec quelques cichettis. Vous l'avez compris, les raisons de se rendre au Caffè Stern sont multiples avec, à chaque fois, des expériences de haute gastronomie.

Hungryconsti - Mes adresses

Hungryconsti - Mes adresses

caffe très Fancy

Les spots exclusifs de The Good Life

Les spots exclusifs de The Good Life

Certains esprits chagrins pourraient regretter que ce passage des Panoramas soit devenu presque exclusivement consacré à la restauration. Et que des institutions, comme le graveur Stern, aient disparu pour devenir des bistrots. Mais quelle réussite ! Combinaison idéale de plusieurs talents, le Caffè Stern réinvente l’Italie à Paris. Les frères Alajmo, dont l’un est considéré comme le Mozart de la cuisine transalpine, et Philippe Starck. Petits salons boudoirs, tables hautes, lumière qui rend beau, assiettes pleines de brio… Le Caffè Stern ne désemplit pas. On préférera peut-être y déjeuner qu’y dîner

GUIDE DU VÉGAN EN FRANCE

GUIDE DU VÉGAN EN FRANCE

Ce restaurant est avant tout un lieu incroyable, installé dans l'ancienne boutique du graveur Stern, classée aux Monuments historiques, en plein coeur du passage des Panoramas. Cuir de Cordoue et boiseries d'origine ont été enrichis d'un décor signé Starck, qui a su trouver le ton juste, entre tradition et modernité, entre loups empaillés en vitrine et Hudson chairs. Un style plutôt insolite qui crée une atmosphère unique en son genre, mi-dolce vita, mi-bourdoir. Derrière ce projet, deux frères italiens propriétaires d'un restaurant de haute gastronomie à Padoue, et David Lanher, serial restaurateur branché à qui l'on doit aussi Racine, Racines 2, Vivant et Paradis dans notre capitale. La carte, sans surprise, s'affiche 100 % italienne en ménageant quelques passages obligés (la côtelette de veau alla milanese , les spaghetti alla carbonara ), des influences vénitiennes (le foie alla veneziana accompagné d'une polenta croustillante), quelques touches plus personnelles (la pizza (sic) végane à la vapeur) ou plus gastronomiques (le risotto aux cèpes à la crème légère, aux pignons et à la truffe blanche). A quelques détails près, une cuisine dans l'ensemble d'un grand classicisme, rustique comme souvent en Italie mais jamais vulgaire. Une invitation au voyage en somme.

BEST OF PARIS

BEST OF PARIS

Ce restaurant est avant tout un lieu incroyable, installé dans l'ancienne boutique du graveur Stern, classée aux Monuments historiques, en plein coeur du passage des Panoramas. Cuir de Cordoue et boiseries d'origine ont été enrichis d'un décor signé Starck, qui a su trouver le ton juste, entre tradition et modernité, entre loups empaillés en vitrine et Hudson chairs. Un style plutôt insolite qui crée une atmosphère unique en son genre, mi-dolce vita, mi-bourdoir. Derrière ce projet, deux frères italiens propriétaires d'un restaurant de haute gastronomie à Padoue, et David Lanher, serial restaurateur branché à qui l'on doit aussi Racine, Racines 2, Vivant et Paradis dans notre capitale. La carte, sans surprise, s'affiche 100 % italienne en ménageant quelques passages obligés (la côtelette de veau alla milanese , les spaghetti alla carbonara ), des influences vénitiennes (le foie alla veneziana accompagné d'une polenta croustillante), quelques touches plus personnelles (la pizza (sic) végane à la vapeur) ou plus gastronomiques (le risotto aux cèpes à la crème légère, aux pignons et à la truffe blanche). A quelques détails près, une cuisine dans l'ensemble d'un grand classicisme, rustique comme souvent en Italie mais jamais vulgaire. Une invitation au voyage en somme.

PARIS RESTO

PARIS RESTO

Ce restaurant est avant tout un lieu incroyable, installé dans l'ancienne boutique du graveur Stern, classée aux Monuments historiques, en plein coeur du passage des Panoramas. Cuir de Cordoue et boiseries d'origine ont été enrichis d'un décor signé Starck, qui a su trouver le ton juste, entre tradition et modernité, entre loups empaillés en vitrine et Hudson chairs. Un style plutôt insolite qui crée une atmosphère unique en son genre, mi-dolce vita, mi-bourdoir. Derrière ce projet, deux frères italiens propriétaires d'un restaurant de haute gastronomie à Padoue, et David Lanher, serial restaurateur branché à qui l'on doit aussi Racine, Racines 2, Vivant et Paradis dans notre capitale. La carte, sans surprise, s'affiche 100 % italienne en ménageant quelques passages obligés (la côtelette de veau alla milanese , les spaghetti alla carbonara ), des influences vénitiennes (le foie alla veneziana accompagné d'une polenta croustillante), quelques touches plus personnelles (la pizza (sic) végane à la vapeur) ou plus gastronomiques (le risotto aux cèpes à la crème légère, aux pignons et à la truffe blanche). A quelques détails près, une cuisine dans l'ensemble d'un grand classicisme, rustique comme souvent en Italie mais jamais vulgaire. Une invitation au voyage en somme.

PARIS GOURMAND

PARIS GOURMAND

Ce restaurant est avant tout un lieu incroyable, installé dans l'ancienne boutique du graveur Stern, classée aux Monuments historiques, en plein coeur du passage des Panoramas. Cuir de Cordoue et boiseries d'origine ont été enrichis d'un décor signé Starck, qui a su trouver le ton juste, entre tradition et modernité, entre loups empaillés en vitrine et Hudson chairs. Un style plutôt insolite qui crée une atmosphère unique en son genre, mi-dolce vita, mi-bourdoir. Derrière ce projet, deux frères italiens propriétaires d'un restaurant de haute gastronomie à Padoue, et David Lanher, serial restaurateur branché à qui l'on doit aussi Racine, Racines 2, Vivant et Paradis dans notre capitale. La carte, sans surprise, s'affiche 100 % italienne en ménageant quelques passages obligés (la côtelette de veau alla milanese , les spaghetti alla carbonara ), des influences vénitiennes (le foie alla veneziana accompagné d'une polenta croustillante), quelques touches plus personnelles (la pizza (sic) végane à la vapeur) ou plus gastronomiques (le risotto aux cèpes à la crème légère, aux pignons et à la truffe blanche). A quelques détails près, une cuisine dans l'ensemble d'un grand classicisme, rustique comme souvent en Italie mais jamais vulgaire. Une invitation au voyage en somme.

Marc Levy

Marc Levy

François Delahaye

François Delahaye

Hôtel Bachaumont

Hôtel Bachaumont

Kevin Ragonneau

Kevin Ragonneau

Ce qu'en disent les utilisateurs

Cuisine italienne raffinée, dans l'élégant cadre préservé d'un ancien atelier de gravure.

@mlssgt

excellent italien, pizza vapeur en entrée

@ronitetubiana

Dans le passage des panoramas, désormais devenu repère culinaire de premier ordre, le Caffè Stern affiche une saveur bien particulière. L'ancienne échoppe du graveur Stern - classée monument historique - semble avoir toujours abrité cette table qui nous entraine littéralement en Italie. À la demande de la famille Alajmo, le designer Philippe Starck a mené ici une intervention tout en discrétion, préservant les boiseries et les murs recouverts de cuir de Cordoue et plaçant ici et là des détails qui transforment les lieux en véritable cabinet de curiosités. On choisira sa table selon l’occasion du repas du jour ; une famille ou un groupe d’amis pourra même opter pour l’ancienne chambre forte. La découverte ne s’arrête évidemment pas au décor puisque le chef Massimiliano Alajmo s’investit dans les cartes saisonnières jouées à travers trois menus à l’approche ludique : celui qui prend le nom de la saison et profite au mieux des produits du moment (cappucino de pommes de terre ‘alla bolognese’ en hiver, œuf en chemise avec sabayon d'asperge au printemps ; carpaccio de courgettes avec crème d'aubergine, kiwi et purée d'abricots en été…), le "Classici", sorte de standard de la maison avec ces touches vénitiennes (foies et cœurs de volaille à la vénitienne et houmous de pois chiche ; risotto allo zafferano, gremolata à l’anguille et jus de betterave) et un tout "Primi" pour les amoureux des pâtes (mezzi paccheri, crudo de crustacés et sauce à la ventrèche de thon ; spaghettoni aglio, olio e peperoncino poivrons friggitelli et pois gourmands). Il reste toujours possible de combiner les plats de ces menus selon les envies du moment. Sans oublier l'autre façon de fréquenter cette adresse, un « simple » espresso (confectionné à partir du café Giamaica du torréfacteur Gianni Frasi) pris au bar dès le petit matin avec un croissant à l'huile d'olive ou, plus tard dans la journée, un aperitivo servi avec quelques cichettis. Vous l'avez compris, les raisons de se rendre au Caffè Stern sont multiples avec, à chaque fois, des expériences de haute gastronomie.

@gane88

Dans le passage des panoramas, désormais devenu repère culinaire de premier ordre, le Caffè Stern affiche une saveur bien particulière. L'ancienne échoppe du graveur Stern - classée monument historique - semble avoir toujours abrité cette table qui nous entraine littéralement en Italie. À la demande de la famille Alajmo, le designer Philippe Starck a mené ici une intervention tout en discrétion, préservant les boiseries et les murs recouverts de cuir de Cordoue et plaçant ici et là des détails qui transforment les lieux en véritable cabinet de curiosités. On choisira sa table selon l’occasion du repas du jour ; une famille ou un groupe d’amis pourra même opter pour l’ancienne chambre forte. La découverte ne s’arrête évidemment pas au décor puisque le chef Massimiliano Alajmo s’investit dans les cartes saisonnières jouées à travers trois menus à l’approche ludique : celui qui prend le nom de la saison et profite au mieux des produits du moment (cappucino de pommes de terre ‘alla bolognese’ en hiver, œuf en chemise avec sabayon d'asperge au printemps ; carpaccio de courgettes avec crème d'aubergine, kiwi et purée d'abricots en été…), le "Classici", sorte de standard de la maison avec ces touches vénitiennes (foies et cœurs de volaille à la vénitienne et houmous de pois chiche ; risotto allo zafferano, gremolata à l’anguille et jus de betterave) et un tout "Primi" pour les amoureux des pâtes (mezzi paccheri, crudo de crustacés et sauce à la ventrèche de thon ; spaghettoni aglio, olio e peperoncino poivrons friggitelli et pois gourmands). Il reste toujours possible de combiner les plats de ces menus selon les envies du moment. Sans oublier l'autre façon de fréquenter cette adresse, un « simple » espresso (confectionné à partir du café Giamaica du torréfacteur Gianni Frasi) pris au bar dès le petit matin avec un croissant à l'huile d'olive ou, plus tard dans la journée, un aperitivo servi avec quelques cichettis. Vous l'avez compris, les raisons de se rendre au Caffè Stern sont multiples avec, à chaque fois, des expériences de haute gastronomie.

@guidelebey2020.restaurant

Certains esprits chagrins pourraient regretter que ce passage des Panoramas soit devenu presque exclusivement consacré à la restauration. Et que des institutions, comme le graveur Stern, aient disparu pour devenir des bistrots. Mais quelle réussite ! Combinaison idéale de plusieurs talents, le Caffè Stern réinvente l’Italie à Paris. Les frères Alajmo, dont l’un est considéré comme le Mozart de la cuisine transalpine, et Philippe Starck. Petits salons boudoirs, tables hautes, lumière qui rend beau, assiettes pleines de brio… Le Caffè Stern ne désemplit pas. On préférera peut-être y déjeuner qu’y dîner

@solenerf

Ce restaurant est avant tout un lieu incroyable, installé dans l'ancienne boutique du graveur Stern, classée aux Monuments historiques, en plein coeur du passage des Panoramas. Cuir de Cordoue et boiseries d'origine ont été enrichis d'un décor signé Starck, qui a su trouver le ton juste, entre tradition et modernité, entre loups empaillés en vitrine et Hudson chairs. Un style plutôt insolite qui crée une atmosphère unique en son genre, mi-dolce vita, mi-bourdoir. Derrière ce projet, deux frères italiens propriétaires d'un restaurant de haute gastronomie à Padoue, et David Lanher, serial restaurateur branché à qui l'on doit aussi Racine, Racines 2, Vivant et Paradis dans notre capitale. La carte, sans surprise, s'affiche 100 % italienne en ménageant quelques passages obligés (la côtelette de veau alla milanese , les spaghetti alla carbonara ), des influences vénitiennes (le foie alla veneziana accompagné d'une polenta croustillante), quelques touches plus personnelles (la pizza (sic) végane à la vapeur) ou plus gastronomiques (le risotto aux cèpes à la crème légère, aux pignons et à la truffe blanche). A quelques détails près, une cuisine dans l'ensemble d'un grand classicisme, rustique comme souvent en Italie mais jamais vulgaire. Une invitation au voyage en somme.

@laurelyne

Excellent resto italien dans une anciennes boutique d’imprimeur dans le passage des panoramas

@virginielollbeeharry

Certains esprits chagrins pourraient regretter que ce passage des Panoramas soit devenu presque exclusivement consacré à la restauration. Et que des institutions, comme le graveur Stern, aient disparu pour devenir des bistrots. Mais quelle réussite ! Combinaison idéale de plusieurs talents, le Caffè Stern réinvente l’Italie à Paris. Les frères Alajmo, dont l’un est considéré comme le Mozart de la cuisine transalpine, et Philippe Starck. Petits salons boudoirs, tables hautes, lumière qui rend beau, assiettes pleines de brio… Le Caffè Stern ne désemplit pas. On préférera peut-être y déjeuner qu’y dîner

@aurelientmartini

resto italien un peu chic dans le trop beau passage des panoramas

@georgesbdv

Certains esprits chagrins pourraient regretter que ce passage des Panoramas soit devenu presque exclusivement consacré à la restauration. Et que des institutions, comme le graveur Stern, aient disparu pour devenir des bistrots. Mais quelle réussite ! Combinaison idéale de plusieurs talents, le Caffè Stern réinvente l’Italie à Paris. Les frères Alajmo, dont l’un est considéré comme le Mozart de la cuisine transalpine, et Philippe Starck. Petits salons boudoirs, tables hautes, lumière qui rend beau, assiettes pleines de brio… Le Caffè Stern ne désemplit pas. On préférera peut-être y déjeuner qu’y dîner

@alies

Certains esprits chagrins pourraient regretter que ce passage des Panoramas soit devenu presque exclusivement consacré à la restauration. Et que des institutions, comme le graveur Stern, aient disparu pour devenir des bistrots. Mais quelle réussite ! Combinaison idéale de plusieurs talents, le Caffè Stern réinvente l’Italie à Paris. Les frères Alajmo, dont l’un est considéré comme le Mozart de la cuisine transalpine, et Philippe Starck. Petits salons boudoirs, tables hautes, lumière qui rend beau, assiettes pleines de brio… Le Caffè Stern ne désemplit pas. On préférera peut-être y déjeuner qu’y dîner

@thegoodlifemap

Opened as a letterpress studio in 1834, enjoy beautiful wall coverings, engravings, and taxidermy over coffee, drinks, and food.

@compassandkey

Formule petit dej entre 12 et 24€ réa time 26€

@sahteeny

Good Italian restaurant in a beautiful place

@fannymgn54

Top restaurants italiens Télérama

@mathschimizzi

Déco signée Starck / Y aller le midi pour la formule entrée plat dessert à 38€ / Le soir menu full pasta à 95€ les 7 portions

@1604.gif

La meilleure expérience Mapstr est sur l'application mobile.
Enregistrez vos meilleures adresses, partagez les plus belles avec vos amis, découvrez les recommendations de vos magazines et influcenceurs préférés.