Le Bistrot Flaubert

Le Bistrot Flaubert

10 Rue Gustave Flaubert, Paris 75017

http://www.bistrotflaubert.com/
+33142670581
Enregistré par
1 368
utilisateurs
Principaux #tags
Vous êtes le propriétaire ?
Connectez-vous pour modifier vos informations et accéder à vos statistiques détaillées.
Accéder à votre espace

Approuvé par 6 partenaires officiels

Guide Lebey 2020 des bistrots

Guide Lebey 2020 des bistrots

L'avantage du Flaubert, par rapport aux autres bistrots du grand Michel Rostang, c'est qu'étant juste "d'à côté" (c'est son nom d'origine) de la maison mère, le patron viendra sans doute faire un tour pour s'assurer que tout va bien. L'air de rien, cette proximité est gage d'excellence, y compris les détails qui tuent (pain, café…). Alors bien sûr, le décor est délicieusement rétro et dans son jus (pots, étagères, moulins à café…), le service hyper sympathique et professionnel, mais tout se joue dans l'assiette. Des plats historiques estampillés Rostang à prix bistrot aux inventions épatantes de son disciple au piano, soyez assurés de passer là une soirée gastronomique dans une ambiance bon enfant. Et si vous avez vraiment envie de dépenser plus, tout en gardant l'ambiance, jetez un coup d'œil à la carte de vins d'à côté, disponible sans supplément.

Aidons ceux qui agitent nos papilles sur Paris 🌶

Aidons ceux qui agitent nos papilles sur Paris 🌶

Influences coréennes

Paris vous aime Magazine

Paris vous aime Magazine

This time-honoured establishment with classic Parisian bistro decor showcases inspired bistronomy with Asian touches from Korean chef Sukwon Yong, who honed his skills at Ze Kitchen Galerie. ©Ugo & Valentin

ELLE à table

ELLE à table

La Chocologue

La Chocologue

Marc Levy

Marc Levy

Ce qu'en disent les utilisateurs

Eater recommended. Seems really cool

@wback57

Gastro bistro, rapport qualité prix au top

@familyfocusparis

Fils de Hubert Rollin en salle

@camille.mv

Bistrot tradi française ! Super qualité ! Créer par michel rostant ! Un peu chers 50-60€ tete

@nistevi

Bon restaurant, cuisine raffinée, les plats sont sophistiqués (mention spéciale pour le dessert « salade de cerises marinées, crumble cacao, olives, granité à la fleur de jasmin » qui est une tuerie) et la clientèle est plutôt aisée dans ce quartier chic du XVIIe. Pensez bien à réserver car il y a peu de places.

@frederic.hong

Cosy bistro. Asian spin on french cuisine. Lunch menu is a bargain

@rachel.rowe01

Un bistrot aux esprit de mi-brasserie, mi-troquet, dans lequel le chef revisite les grands classiques de la gastronomie française, et surtout, de la cuisine de bistrot. Les plats sont conçus avec justesse, passion et gourmandise (oui quand on parle de bouffe et qu’on a vu top chef on doit parler de gourmandise).

@tablesbycamille

Très bon restaurant fait maison vrai cuisinier

@simon.chtllr

Bistrot typique, très bonne cuisine, un peu chère

@octave_ps

Patiné par les années, cet établissement se distingue par sa déco de bistrot parisien traditionnel et par la cuisine du chef coréen Sukwon Yong. Bien inspiré, l’ex-Ze Kitchen Galerie réussit à secouer le registre bistrotier à coups de touches asiatiques.

@aurelie.banzet

Menu soir 49 euros entree plat dessert

@ophelier

Bistrot franco coréen - esterelle

@caroca7

Menu déjeuner 23€ entrée + plat ou plat + dessert

@claire.bossu.rousseau

Bistrot gastro. Formule midi: 20-30€.

@emmagl

Un coup de frais a été donné et un nouveau chef d'origine coréenne, Sukwon Yong, est chargé de réinterpréter les classiques bistrotiers avec une touche asiatique: pâté en croûte, tartare de bœuf, petits pots chocolat (menu déj. 29€, menu dîner 49€). Le tout arrosé des quilles bien choisies par le patron, passionné de vins et champagnes.

@lama.tabet

Nouveau chef sud coréen Sukwon Yong chargé de réinterpréter les classiques bistrotiers avec une touche asiatique. Début 2020, Michel Rostang cédait sa table étoilée et le Bistrot Flaubert à Nicolas Baumann, son chef de cuisine, et Stéphane Manigold, financier fine gueule. Un confinement et une victoire contre Axa plus tard, le duo réveille la belle institution (tables en marbre, peintures bucoliques et lustres Art nouveau) aux côtés du chef coréen Sukwon Yong, ex-Rostang lui aussi ! Pour nous, ce midi-là, moins que coréen et plus que bistrotier, le menu mit presque tout dans le mille : minutieuse cuisse de poulet désossée-barbecutée aux épices coréennes subliminales, sur des tronçons de daikon en pickles et d’endive braisée ; poitrine de cochon en lingots fondantissimes, à la peau mordorée (mais pas crousti, hélas), flanqués de pommes mitraille et carottes lustrées de jus de viande au tamarin ; avant, en final bistral, un café gourmand dément associant un petit pot de crème choco qui défonce, une top glace vanille aux fruits rouges, et une tuile bien croquante. Le soir, Sukwon maintient le cap : tartare de bœuf, mousse d’avocat et chips de riz ; pâtes au confit de lapin, curry rouge et kimchi ; figues pochées, compotées et en sorbet… /

@francois.gigandet6

Menu entrée/plat/dessert midi et soir à 49€

@evabojic97

Cuisine française influence coréenne

@asb64

La meilleure expérience Mapstr est sur l'application mobile.
Enregistrez vos meilleures adresses, partagez les plus belles avec vos amis, découvrez les recommendations de vos magazines et influcenceurs préférés.