Komatsubaki Paris

Komatsubaki Paris

3 Rue d'Artois, 75008 Paris, France

http://www.komatsubaki-paris.com/
+33142252678
Enregistré par
1 295
utilisateurs
Principaux #tags

#japonais

#restaurant

#essayer

#gastronomique

Vous êtes le propriétaire ?
Connectez-vous pour modifier vos informations et accéder à vos statistiques détaillées.
Accéder à votre espace

Approuvé par 3 partenaires officiels

Guide Lebey 2020 des Restaurants

Guide Lebey 2020 des Restaurants

À proximité des Champs-Élysées avec, à l'étage, un comptoir et, derrière les portes coulissantes en bois et papier, une table dressée pour huit personnes organisée autour de tatamis. Yoichi Kino que nous avons apprécié au "Comme des poissons" rue de la Tour et Ryuma Takubo forment un duo de chefs de haute volée, transformant chaque préparation, la confection des sushis notamment, en un spectacle réglé aux millimètres près. Le comptoir devient ici la scène qui réunit ses habitués, dont de nombreux Japonais inscrivant l'adresse dans leur pèlerinage parisien. Pas de doute, Komatsubaki s'annonce comme l'un des restaurants japonais les plus authentiques et sérieux de Paris, certainement l'un des seuls à préparer le wasabi devant le client, la tige broyée par le chef avec, à la clé, une pâte d'un vert immaculé et aux saveurs aussi efficaces que subtiles. Au dîner, il y a le le choix entre trois menus dont un végétalien à commander la veille, avec succession de vaisselles traditionnelles ou de mets souvent parés de branchages ou de fleurs. Ryuma Takubo, arrivé très jeune en France et en Normandie, s'exprime dans un français parfait et permet de discuter et surtout de comprendre tout l'art de ces préparations. Dans le menu sushi, le thon proposé parfois gras ou mi-gras, cru ou mi-cuit et sous différentes préparations, tient le haut du pavé avec une finale inouïe, car alors présenté dans un cornet de feuille de shiso et accompagné de ciboulette et de radis fermenté. Autre moment fort, le saumon mi-cuit dont la présentation pourtant minimaliste laisse croire à la présence d'un beurre blanc. Durant toutes ces séquences hautement gastronomiques, les transitions ont leur importance, avec des progressions du cru vers le mi-cuit, ou le passage de saveurs tout en retenue vers d'autres nettement plus prononcées. Pour accompagner un tel festin, les bourgognes blancs sont à l'honneur sur la carte (facturés à prix fort) mais les quelques sakés fort à propos sélectionnés permettent des accords encore plus aboutis. Un coup de cœur évident et, pour nous, l'ambassade incontournable de la gastronomie nippone à Paris.

Soutenir nos commerces et restaurants #ISUPPORTYOU

Soutenir nos commerces et restaurants #ISUPPORTYOU

Pour aider ce lieu, cliquez sur le bouton "Les soutenir"

J’peux goûter ?

J’peux goûter ?

Ce qu'en disent les utilisateurs

120€ menu kaiseki Les sushis ont l'air incroyables

@monychak

https://vm.tiktok.com/ZML3Egq3M/?k=1

@alexis_rbr

Ambiance typique salon privé et Tatami. Kaiseki (plusieurs petits plats). 60 à 120 €

@ugo.ortega

À proximité des Champs-Élysées avec, à l'étage, un comptoir et, derrière les portes coulissantes en bois et papier, une table dressée pour huit personnes organisée autour de tatamis. Yoichi Kino que nous avons apprécié au "Comme des poissons" rue de la Tour et Ryuma Takubo forment un duo de chefs de haute volée, transformant chaque préparation, la confection des sushis notamment, en un spectacle réglé aux millimètres près. Le comptoir devient ici la scène qui réunit ses habitués, dont de nombreux Japonais inscrivant l'adresse dans leur pèlerinage parisien. Pas de doute, Komatsubaki s'annonce comme l'un des restaurants japonais les plus authentiques et sérieux de Paris, certainement l'un des seuls à préparer le wasabi devant le client, la tige broyée par le chef avec, à la clé, une pâte d'un vert immaculé et aux saveurs aussi efficaces que subtiles. Au dîner, il y a le le choix entre trois menus dont un végétalien à commander la veille, avec succession de vaisselles traditionnelles ou de mets souvent parés de branchages ou de fleurs. Ryuma Takubo, arrivé très jeune en France et en Normandie, s'exprime dans un français parfait et permet de discuter et surtout de comprendre tout l'art de ces préparations. Dans le menu sushi, le thon proposé parfois gras ou mi-gras, cru ou mi-cuit et sous différentes préparations, tient le haut du pavé avec une finale inouïe, car alors présenté dans un cornet de feuille de shiso et accompagné de ciboulette et de radis fermenté. Autre moment fort, le saumon mi-cuit dont la présentation pourtant minimaliste laisse croire à la présence d'un beurre blanc. Durant toutes ces séquences hautement gastronomiques, les transitions ont leur importance, avec des progressions du cru vers le mi-cuit, ou le passage de saveurs tout

@alies

menu Tsubaki 120€ + option homard 30€

@vivianexz

Menu à 120€, salon japonais privés pour dîner, expérience unique

@Carobv

Menu omakase soit sushi soit kaiseki (avec différents plats dans un enchaînement traditionnel)

@emilie_gfr

Japonais kaiseki au top, avec une super formule VG !

@dhaya

Très bon mais un peu cher pour ce que c'est

@lei.t

Menu gastronomique dégustation 10 plats à 120€

@etienne.desaintgermain

Anciennement Comme des Poissons

@gillesjosh

Dans le classement Time Out des meilleurs restaurants japonais / sushis de Paris 🔥

@melvinson

Glamour excellent pour le palais très intimiste 2 pers

@montana

Fermé samedi midi, dimanche midi et lundi

@valvalb

À proximité des Champs-Élysées avec, à l'étage, un comptoir et, derrière les portes coulissantes en bois et papier, une table dressée pour huit personnes organisée autour de tatamis. Yoichi Kino que nous avons apprécié au "Comme des poissons" rue de la Tour et Ryuma Takubo forment un duo de chefs de haute volée, transformant chaque préparation, la confection des sushis notamment, en un spectacle réglé aux millimètres près. Le comptoir devient ici la scène qui réunit ses habitués, dont de nombreux Japonais inscrivant l'adresse dans leur pèlerinage parisien. Pas de doute, Komatsubaki s'annonce comme l'un des restaurants japonais les plus authentiques et sérieux de Paris, certainement l'un des seuls à préparer le wasabi devant le client, la tige broyée par le chef avec, à la clé, une pâte d'un vert immaculé et aux saveurs aussi efficaces que subtiles. Au dîner, il y a le le choix entre trois menus dont un végétalien à commander la veille, avec succession de vaisselles traditionnelles ou de mets souvent parés de branchages ou de fleurs. Ryuma Takubo, arrivé très jeune en France et en Normandie, s'exprime dans un français parfait et permet de discuter et surtout de comprendre tout l'art de ces préparations. Dans le menu sushi, le thon proposé parfois gras ou mi-gras, cru ou mi-cuit et sous différentes préparations, tient le haut du pavé avec une finale inouïe, car alors présenté dans un cornet de feuille de shiso et accompagné de ciboulette et de radis fermenté. Autre moment fort, le saumon mi-cuit dont la présentation pourtant minimaliste laisse croire à la présence d'un beurre blanc. Durant toutes ces séquences hautement gastronomiques, les transitions ont leur importance, avec des progressions du cru vers le mi-cuit, ou le passage de saveurs tout en retenue vers d'autres nettement plus prononcées. Pour accompagner un tel festin, les bourgognes blancs sont à l'honneur sur la carte (facturés à prix fort) mais les quelques sakés fort à propos sélectionnés permettent des accords encore plus aboutis. Un coup de cœur évident et, pour nous, l'ambassade incontournable de la gastronomie nippone à Paris.

@guidelebey2020.restaurant

Restau façon les pâtes vivantes pour manger du côté des champs

@lendormie

La meilleure expérience Mapstr est sur l'application mobile.
Enregistrez vos meilleures adresses, partagez les plus belles avec vos amis, découvrez les recommendations de vos magazines et influcenceurs préférés.