Kinugawa Matignon

Kinugawa Matignon

1 Rue Jean Mermoz Paris France

http://www.kinugawa.fr/
+33142250423
Enregistré par
1 617
utilisateurs
Principaux #tags

#Restaurant

#Japonais

#Asiatique

#Sushi

Vous êtes le propriétaire ?
Connectez-vous pour modifier vos informations et accéder à vos statistiques détaillées.
Accéder à votre espace

Approuvé par 10 partenaires officiels

Vogue Paris's best addresses

Vogue Paris's best addresses

↑ Notre article 📝 ↑ Dans un décor signé Gilles & Boissier, les visiteurs viennent déguster sushis, sashimis et autres spécialités japonaises. Fin.

Marie Claire France

Marie Claire France

La table japonaise préférée du monde de la mode

Les adresses lifestyle by IDEAT

Les adresses lifestyle by IDEAT

Changement de nom, nouvelle donne en cuisine, déco corrigée par Gilles & Boissier : voilà cette izakaya(taverne japonaise) contemporaine bien mieux chaussée. Chef Ozuru, fine lame du groupe Black Code innove avec quelques curiosités : une fine galette garnie d’un émincé de thon cru, crème à la truffe blanche et herbe shizo vraiment craquante ; unsashimi de daurade et son œuf onsen (l’œuf parfait version nipponne) ou un tiradito de bar (plat inventé par des Péruviens d’origine japonaise) aux agrumes et piment doux, tout en finesse. Cuisson robata (au grill) ou marinade miso font le jeu des plats signatures, cabillaud laqué ou tataki de bœuf. Service jeune, stylé et attentif dans une salle qui a gagné en chaleur.

Les spots exclusifs de The Good Life

Les spots exclusifs de The Good Life

Depuis 1962, le restaurant chinois Tong Yen était une institution du quartier qui a vu s’attabler Kenzo, Ungaro et Saint Laurent, ainsi que de nombreux politiciens et journalistes de Paris Match – leurs bureaux étant, à l’époque, tout proches.Reprise en 2014 par Romain Costa, l’adresse s’est habillée d’une décoration signée Gilles & Boissier et a changé de nom en 2015. La carte est désormais passée aux couleurs du Japon avec le chef Toyofumi Ozuru qui l’a imaginée : tempura, sushi sashimi, maki, wagyu tartare, shake no Kushiyaki. En lisant la carte, on salive déjà.

Rock'N'Fiocc

Rock'N'Fiocc

Jennifer Taieb

Jennifer Taieb

Katinka My Secret Addresses

Katinka My Secret Addresses

Thomas Saunier

Thomas Saunier

François Delahaye

François Delahaye

Ba&sh Paris

Ba&sh Paris

Ce qu'en disent les utilisateurs

Changement de nom, nouvelle donne en cuisine, déco corrigée par Gilles & Boissier : voilà cette izakaya(taverne japonaise) contemporaine bien mieux chaussée. Chef Ozuru, fine lame du groupe Black Code innove avec quelques curiosités : une fine galette garnie d’un émincé de thon cru, crème à la truffe blanche et herbe shizo vraiment craquante ; unsashimi de daurade et son œuf onsen (l’œuf parfait version nipponne) ou un tiradito de bar (plat inventé par des Péruviens d’origine japonaise) aux agrumes et piment doux, tout en finesse. Cuisson robata (au grill) ou marinade miso font le jeu des plats signatures, cabillaud laqué ou tataki de bœuf. Service jeune, stylé et attentif dans une salle qui a gagné en chaleur.

@francois.gigandet6

Depuis 1962, le restaurant chinois Tong Yen était une institution du quartier qui a vu s’attabler Kenzo, Ungaro et Saint Laurent, ainsi que de nombreux politiciens et journalistes de Paris Match – leurs bureaux étant, à l’époque, tout proches.Reprise en 2014 par Romain Costa, l’adresse s’est habillée d’une décoration signée Gilles & Boissier et a changé de nom en 2015. La carte est désormais passée aux couleurs du Japon avec le chef Toyofumi Ozuru qui l’a imaginée : tempura, sushi sashimi, maki, wagyu tartare, shake no Kushiyaki. En lisant la carte, on salive déjà.

@evabojic97

Apparemment les meilleurs sushi et sashimi softshell crab karaage 18€ plat 30/40€ jap gastronomique black code group

@noxlice

↑ Notre article 📝 ↑ Dans un décor signé Gilles & Boissier, les visiteurs viennent déguster sushis, sashimis et autres spécialités japonaises. Fin.

@gaetanrl

Conseils: crabe croustillant ; émincé de thon sur galette ; kinoko thoban yaki

@mathschimizzi

↑ Notre article 📝 ↑ Dans un décor signé Gilles & Boissier, les visiteurs viennent déguster sushis, sashimis et autres spécialités japonaises. Fin.

@xavierp

↑ Notre article 📝 ↑ Dans un décor signé Gilles & Boissier, les visiteurs viennent déguster sushis, sashimis et autres spécialités japonaises. Fin.

@lupo.clerc

Dans un décor signé Gilles & Boissier, les visiteurs viennent déguster sushis, sashimis et autres spécialités japonaises. Fin.

@alexandraoce

↑ Notre article 📝 ↑ Dans un décor signé Gilles & Boissier, les visiteurs viennent déguster sushis, sashimis et autres spécialités japonaises. Fin.

@alice.dh

Changement de nom, nouvelle donne en cuisine, déco corrigée par Gilles & Boissier : voilà cette izakaya(taverne japonaise) contemporaine bie

@martrairelucas

↑ Notre article 📝 ↑ Dans un décor signé Gilles & Boissier, les visiteurs viennent déguster sushis, sashimis et autres spécialités japonaises. Fin.

@mika_s

↑ Notre article 📝 ↑ Dans un décor signé Gilles & Boissier, les visiteurs viennent déguster sushis, sashimis et autres spécialités japonaises. Fin.

@chamsch

↑ Notre article 📝 ↑ Dans un décor signé Gilles & Boissier, les visiteurs viennent déguster sushis, sashimis et autres spécialités japonaises. Fin.

@camiaouss

↑ Notre article 📝 ↑ Dans un décor signé Gilles & Boissier, les visiteurs viennent déguster sushis, sashimis et autres spécialités japonaises. Fin.

@garcia.annabelle

↑ Notre article 📝 ↑ Dans un décor signé Gilles & Boissier, les visiteurs viennent déguster sushis, sashimis et autres spécialités japonaises. Fin.

@lizmarshmallows

↑ Notre article 📝 ↑ Dans un décor signé Gilles & Boissier, les visiteurs viennent déguster sushis, sashimis et autres spécialités japonaises. Fin.

@dominiquedesage

Depuis 1962, le restaurant chinois Tong Yen était une institution du quartier qui a vu s’attabler Kenzo, Ungaro et Saint Laurent, ainsi que de nombreux politiciens et journalistes de Paris Match – leurs bureaux étant, à l’époque, tout proches.Reprise en 2014 par Romain Costa, l’adresse s’est habillée d’une décoration signée Gilles & Boissier et a changé de nom en 2015. La carte est désormais passée aux couleurs du Japon avec le chef Toyofumi Ozuru qui l’a imaginée : tempura, sushi sashimi, maki, wagyu tartare, shake no Kushiyaki. En lisant la carte, on salive déjà.

@thegoodlifemap

Chef Shuhei Yamashita / Fine Japanese dining / €60-80 pp

@nchavotier

↑ Notre article 📝 ↑ Dans un décor signé Gilles & Boissier, les visiteurs viennent déguster sushis, sashimis et autres spécialités japonaises. Fin.

@mlseveque50

La meilleure expérience Mapstr est sur l'application mobile.
Enregistrez vos meilleures adresses, partagez les plus belles avec vos amis, découvrez les recommendations de vos magazines et influcenceurs préférés.