50 Noboriōjichō

50 Noboriōjichō

50 Noboriōjichō, Nara, 630-8213, Japon

Enregistré par
3
utilisateurs
Principaux #tags

#Visites - Points d'intérêt

#Musée généraliste

Vous êtes le propriétaire ?
Connectez-vous pour modifier vos informations et accéder à vos statistiques détaillées.
Accéder à votre espace

Approuvé par 2 partenaires officiels

Tokyo Kyoto 2019

Tokyo Kyoto 2019

Musée construit en équerre avec une aile du XIXe siècle et l'autre contemporaine. Le contraste est frappant entre le plus ancien, de style européen et le récent, de style moderne japonais emprunté. L'ancienne aile du musée expose des collections archéologiques tandis que la nouvelle possède de nombreuses oeuvres sculpturales, picturales et calligraphiques. La plupart datent de l'époque Nara, Asuka et Hakuhō et appartiennent au Shōsō-in. D'autres sont de l'époque Kamakura.Dans l'aile ancienne, on remarquera les sarcophages de l'époque Kofun (du IIIe au VIIIe siècle) et des figurines de terre cuite non vernissée (haniwa) assemblées selon la technique wasumi qui ornent les sépultures et lieux sacrés.Dans l'aile contemporaine, on peut voir des statues de l'époque Heian (794-1192) dont celles de Gien et de Sonja Binzuru. Egalement des statues de Kannon Jūichimen (Kannon à 11 visages), de Kannon Senju (Kannon aux mille mains), de Shaka Nyorai, Daichi Nyorai et Amida Nyorai. D'autre part, une statue couchée de Bouddha, Kannon Batō (Batō veut dire tête de cheval. On croit que cette effigie protège les chevaux des maladies. Pour cette raison, on trouve souvent cette statue aux alentours des terrains de course) et Aizen Myō ô. Et, enfin, une statue en bois de l'époque Muromachi représentant le Shaka Bosatsu.Emakimono. Parmi les nombreuses oeuvres picturales, on retiendra l'emakimono constitué de 48 rouleaux de Hōnen Shōnin Eden. Provenant du Shōren-in de Kyōto, l'Ao Fudō du Xe siècle exécuté par Genshō. Il s'agit d'une peinture bouddhique représentant Ao Fudō Myō ô (qui combat les passions), assis sur son rocher. Enfin, les rouleaux décrivant la descente d'Amida, qui datent de la fin du Xe siècle, doivent être observés. On finira par de nombreux masques de bugaku et de gagaku. Un passage souterrain relie les deux ailes, dans lequel sont exposées des photos des statues célèbres."

JAPON

JAPON

Musée construit en équerre avec une aile du XIX e  siècle et l'autre contemporaine. Le contraste est frappant entre le plus ancien, de style européen et le récent, de style moderne japonais emprunté. L'ancienne aile du musée expose des collections archéologiques tandis que la nouvelle possède de nombreuses oeuvres sculpturales, picturales et calligraphiques. La plupart datent de l'époque Nara, Asuka et Hakuhō et appartiennent au Shōsō-in. D'autres sont de l'époque Kamakura. Dans l'aile ancienne, on remarquera les sarcophages de l'époque Kofun (du III e au VIII e  siècle) et des figurines de terre cuite non vernissée ( haniwa ) assemblées selon la technique wasumi qui ornent les sépultures et lieux sacrés. Dans l'aile contemporaine, on peut voir des statues de l'époque Heian (794-1192) dont celles de Gien et de Sonja Binzuru. Egalement des statues de Kannon Jūichimen (Kannon à 11 visages), de Kannon Senju (Kannon aux mille mains), de Shaka Nyorai, Daichi Nyorai et Amida Nyorai. D'autre part, une statue couchée de Bouddha, Kannon Batō (Batō veut dire tête de cheval. On croit que cette effigie protège les chevaux des maladies. Pour cette raison, on trouve souvent cette statue aux alentours des terrains de course) et Aizen Myō ô. Et, enfin, une statue en bois de l'époque Muromachi représentant le Shaka Bosatsu.

La meilleure expérience Mapstr est sur l'application mobile.
Enregistrez vos meilleures adresses, partagez les plus belles avec vos amis, découvrez les recommendations de vos magazines et influcenceurs préférés.