Le Baratin
Enregistré par
4 232
utilisateurs
Principaux #tags

#restaurant

#a essayer

#bistrot

#to try

Vous êtes le propriétaire ?
Connectez-vous pour modifier vos informations et accéder à vos statistiques détaillées.
Accéder à votre espace

Approuvé par 15 partenaires officiels

Konbini Food

Konbini Food

S'il ne fallait faire qu'un restaurant à Paris, c'est celui là. Et la cheffe Raquel Carena ne vous dirait pas le contraire.

Figaroscope

Figaroscope

On y concocte une cuisine du marché inscrite à l'ardoise où le traditionnel le dispute à l'inventif, sans oublier une cave à vins qui joue sa partition avec un beau succès.

Petit Guide de la Réouverture

Petit Guide de la Réouverture

"S'il ne fallait faire qu'un restaurant à Paris, c'est celui là. Et la cheffe Raquel Carena ne vous dirait pas le contraire."

Philippine Darblay

Philippine Darblay

Reco Gabe

Guide Lebey 2020 des bistrots

Guide Lebey 2020 des bistrots

Malgré l’âge - plus de trois décennies au compteur - et les effets de mode, le Baratin n’a rien perdu de ses promesses culinaires des débuts. Ce bistrot de quartier demeure à n’en pas douter l’une des meilleures cantines de Paris avec un imbattable menu déjeuner à 19 € qui remet bien les idées en place sur la manière dont les classiques d’une cuisine de marché doivent être exécutés. Et puis, la cheffe Raquel Carena dispose de cet autre talent, rare, de pouvoir transformer le Baratin, une fois le soir venu, en repaire plus gastronomique. Le budget évoluera évidemment en conséquence, tout en restant sous contrôle, mais les plats ne démériteront aucunement vis à vis de ceux de tables plus sacralisées, à l’image de ce cœur de ris de veau rôti et réveillé par une sauce citronnée. Enfin il ne faudrait surtout pas oublier la dimension bar-à-vin du baratin porté par Philippe Pinoteau, un oeil au comptoir, l'autre à la cave. « Pinuche » n’a pas son pareil pour dénicher vignerons et cuvées hors des sentiers battus, dont près d'une vingtaine de références disponible au verre, mais plus encore trouver l’accord juste avec les assiettes de Raquel.

BEST OF FRANCE

BEST OF FRANCE

Certains poussent la porte de ce bistrot niché sur les hauteurs de Belleville pour boire un verre de vin nature prôné par l'énigmatique Philippe Pinoteau. D'autres patientent en attendant qu'une table se libère, d'autres enfin arrivent à la bourre et rejoignent une tablée de copains. Ici, le volume sonore atteint des sommets, mais c'est pour la bonne cause, celle du plaisir de dire haut et fort tout le bien que l'on pense de la cervelle de veau pochée au beurre citronné, de la bonite de Saint-Jean-de-Luz marinée à l'eau de tomate verte et au basilic, de l'agneau de lait rôti, pommes de terres nouvelles et légumes sautés, ou de la canette de Bresse en deux cuissons au gingembre et au pamplemousse. Il faut dire que chacune des assiettes proposés par Raquel Carrena se voit dépouillée de tout artifice, de tout superflu, pour viser l'essentiel, à savoir la plus extrême simplicité du beau produit et du goût, dans une économie du geste tout à fait novatrice. En 25 ans aux commandes de sa cuisine, ce chef d'origine argentine a sans doute inventé quelque chose comme une forme d'épure bistronomique qui a essaimé un peu partout dans notre capitale depuis.

PARIS RESTO

PARIS RESTO

Certains poussent la porte de ce bistrot niché sur les hauteurs de Belleville pour boire un verre de vin nature prôné par l'énigmatique Philippe Pinoteau. D'autres patientent en attendant qu'une table se libère, d'autres enfin arrivent à la bourre et rejoignent une tablée de copains. Ici, le volume sonore atteint des sommets, mais c'est pour la bonne cause, celle du plaisir de dire haut et fort tout le bien que l'on pense de la cervelle de veau pochée au beurre citronné, de la bonite de Saint-Jean-de-Luz marinée à l'eau de tomate verte et au basilic, de l'agneau de lait rôti, pommes de terres nouvelles et légumes sautés, ou de la canette de Bresse en deux cuissons au gingembre et au pamplemousse. Il faut dire que chacune des assiettes proposés par Raquel Carrena se voit dépouillée de tout artifice, de tout superflu, pour viser l'essentiel, à savoir la plus extrême simplicité du beau produit et du goût, dans une économie du geste tout à fait novatrice. En 25 ans aux commandes de sa cuisine, ce chef d'origine argentine a sans doute inventé quelque chose comme une forme d'épure bistronomique qui a essaimé un peu partout dans notre capitale depuis.

Paulette

Paulette

In the Loup - a foodie's world map

In the Loup - a foodie's world map

Deedee

Deedee

La Chocologue

La Chocologue

Guilhem Malissen

Guilhem Malissen

J’peux goûter ?

J’peux goûter ?

Sean Glass

Sean Glass

Mint Magazine

Mint Magazine

Ce qu'en disent les utilisateurs

Bistrot mythique bon +++ et pas cher

@vbibas

Raquel cerena, simple mais efficace, populaire auprès de pleins de chefs

@clekhlem

Ristorante consigliato da A. Bourdain. €50

@leo.anti

brasserie avec une cheffe argentine réputée. formules le midi à 20€

@pauzenn

Le baratin - best buiren het centrum maar heb jier zoo extreem lekker gegeten

@luciacordas

Super bonne ambiance, bistrot à l'ancienne

@louisegallet

Bistrot préféré de Pierre Hermé et d’autres grands chefs, entrées autour de 11€ et plats entre 20 et 35€, paraît dingue.

@chloe.brandt

Bistrot économique aimé par les chefs (on mange les abats)

@ilaria.madonna

The one Anthony bourdain went to

@caroline.kornreich

Très bonne cuisine de bistrot et vins nature

@guillaume.hyafil

Bistrot cuisine française - Hugo - Spécialité riz de veau

@pauline.terracol

Une très belle carte des vins + une cuisine maîtrisée et avec du goût

@lavat.chlo

La meilleure expérience Mapstr est sur l'application mobile.
Enregistrez vos meilleures adresses, partagez les plus belles avec vos amis, découvrez les recommendations de vos magazines et influcenceurs préférés.