Palace of Holyroodhouse
Palace of Holyroodhouse Palace of Holyroodhouse Palace of Holyroodhouse Palace of Holyroodhouse Palace of Holyroodhouse Palace of Holyroodhouse Palace of Holyroodhouse Palace of Holyroodhouse Palace of Holyroodhouse

Palais de Holyroodhouse - Monument, Visite, Musée, Château, Visit

À l’extrémité de la Royal Mile, Holyroodhouse est la résidence officielle de la famille royale en Écosse. Digne des plus beaux contes avec son architecture flamboyante, le palais abrite sur ses terres les ruines de l’abbaye augustine de Holyrood, édifiée au XIIe siècle. Lors de la visite du palais rénové au XVIIIe siècle, on peut admirer la Great Gallery où sont conservés les 89 portraits de rois écossais et la chambre de Marie Stuart, reine d’Écosse entre 1561-1567 rendue célèbre pour son règne court et tragique. Réservez votre visite en ligne dès maintenant pour découvrir ce monument historique incontournable lors de votre séjour à Édimbourg.

Propriétaire de ce lieu ?

Connectez-vous pour modifier vos informations et accédez à vos statistiques détaillées.

Accédez à votre espace
La communauté mapstr
Enregistré par

951 utilisateurs

#Tags souvent utilisés
#Monument #Visite #Musée #Chateau #Museum
Ce qu'en disent les utilisateurs

"Beautifully curated tour of the palace (historical; current residence of British monarch when they’re in Scotland)"

@qianam

"💸 19,5£ à partir de 25 ans Audio-guide compris Trop joli et intéressant ! Pas barbant, pile poil le temps qu’il faut (1h30/2h) "

@aurezin

"Vedere l edificio da fuori, inflgresso a pagamento"

@lisasanimals

"residenza reale estiva Elisabetta 2"

@sam.utzeri

"Résidence officielle de la reine "

@brycelebecq

"The Royal family’s Edinburgh residence"

@nchavotier

"Chiuso martedì e mercoledì, 9.30-16.30 Biglietto 17,50 online "

@giuliamartu

"cadran solaire alchimique Le 9 mars 1566, Lord Darnley et plusieurs nobles empruntent le passage entre sa chambre et les quartiers de la reine. Ils ont fait irruption alors que la reine (Mary reine d'Ecosse remariée à un mari jaloux, lord Darnley), enceinte de 7 mois, dînait avec David et quatre autres courtisans. Darnley et ses nobles ont traîné Rizzio dans la salle d'audience où ils l'ont poignardé 57 fois. Peu importe ce qu'ils essayent, ils ne sont toujours pas capables de nettoyer la tache de sang. Et oui, nous l'avons vue, car nous avons visité ce magnifique palais en septembre 2019. Lord Darnley lui-même est assassiné. Il est retrouvé dans les jardins de Kirk o' Fields à Édimbourg. La maison avait brûlé, mais son corps présentait des signes de strangulation. Le suspect de son meurtre était James Hepburn, 4e comte de Bothwell. Mais sa culpabilité n'a jamais été prouvée. Lorsque Mary l'a épousé en 1567, le public n'a pas approuvé. Peu de temps après leur mariage, Mary est accusée du meurtre de son ancien mari, Lord Darnley. Elle est emprisonnée à Loch Leven. Elle s'échappa de Loch Leven en 1568, fut ré-emprisonnée en 1569 et fut décapitée au château de Fotheringhay en 1587. L'exécution a été ordonnée par sa cousine, Elizabeth, mais exécutée par quelqu'un d'autre, à l'insu d'Elizabeth En 1590, Jacques VI, fils de la reine Marie et de Lord Darnley, épouse Anne de Danemark et de Norvège. La cour danoise, à cette époque, est extrêmement préoccupée par la sorcellerie et la magie noire. Cela fascinait Jacques. Lorsqu'ils rentrèrent de Scandinavie en Écosse, leur voyage fut perturbé par des tempêtes. James pense que cela pourrait être l'œuvre de sorcières. Le père d'Anne, le roi du Danemark et de Norvège, commence alors à interroger les femmes qu'il pense être responsables des tempêtes. Les 6 femmes, dont l'épouse du maire de Copenhague, avouent être responsables des tempêtes. Elles ont dit l'avoir fait pour empêcher Anne de quitter la Scandinavie. Les femmes ont été brûlées comme sorcières à Kronborg. James a décidé de mettre en place un tribunal en Ecosse également. Il était très actif dans ce domaine, allant jusqu'à interroger lui-même de nombreux accusés. L'une d'entre elles était la guérisseuse et sage-femme Agnes Sampson. Elle était connue comme la femme sage de Keith. Agnes a été accusée par Gillis Duncan et amenée au roi. Elle n'a pas avoué au début, même après avoir été torturée. Le tribunal ordonna qu'on lui arrache tous ses cheveux, car ils pensaient que le Diable lui-même avait apposé sa marque sur elle. Cette marque, faite par une lèche du Diable, était généralement placée sur une partie privée, cachée sous les cheveux de la sorcière. Après plusieurs heures de douleur et d'humiliation extrêmes, Agnès a avoué sa sorcellerie. Bien que Jacques ne crût pas à ses aveux, il la fit brûler sur le bûcher sur une place proche du château d'Édimbourg (le puits des sorcières), le 28 janvier 1591. Cela n'a pas mis fin à l'obsession de James. En 1597, il a même écrit un livre sur le sujet qu'il a appelé Daemonology. Une dame grise est réputée avoir été vue dans la salle d'audience de la reine. On pense qu'elle était l'une des dames de la reine Mary. Des pas fantomatiques sont entendus dans la longue galerie, mais le fantôme le plus souvent signalé comme ayant été vu au palais est le fantôme d'Agnès. Dans les années 1990, un jeune diplomate allemand a aperçu son spectre et s'est enfui de la pièce où il se trouvait. Il a ensuite affirmé qu'un fantôme chauve et nu venait vers lui. Agnès a été vue pour la dernière fois en 2014 par un homme d'entretien qui travaillait au palais après les heures d'ouverture. Il a vu Agnès au bout d'un couloir bien éclairé. Elle était chauve, nue et gravement blessée. Le fantôme boiteux s'approchait du pauvre homme, les bras tendus. L'homme a poussé un grand cri et Agnès a disparu dans les airs."

@maelys.voyage

"Aventurez-vous jusqu’à l’autre bout du Royal Mile et vous vous retrouverez dans les quartiers de Canongate et Holyrood de la vieille ville qui ont plus de 800 ans. Vous retrouverez le palais de Holyroodhouse, l’une des résidences royales."

@groupecrystal

"18,5£ Un des plus beaux chateaux d'Ecosse. Résidence royale, mary stuart y a habité. Derrière le palais : les ruines d'une magnifique abbaye, avec plein de petits détails <3 <3 <3 MAIS SEMBLE FERME EN CE MOMENT"

@polene

"Palais de la Reine lorsqu’elle séjourne à Edimbourg"

@matbrnl

"C'est la résidence officielle de Sa Majesté la Reine, lorsqu'elle séjourne en Écosse. À l'exact opposé du château, en bas du Royal Mile, elle y passe une semaine en début de chaque été pour conduire des réceptions et cérémonies dans la capitale. Le site est occupé dès 1128 par l'abbaye de Holyrood, dont on voit encore les ruines dans les jardins. Au début du XVI e siècle, James IV et V y bâtissent un palais et fixent définitivement le pouvoir politique à Édimbourg. Mais les différents conflits de la seconde partie du siècle y font de nombreux dégâts. Des rénovations sont entamées à l'arrivée du XVII e siècle, avant que les troupes de Cromwell ne ravagent une grande partie de l'édifice en 1650. Après la Restauration, une reconstruction intégrale du palace est programmée et le visage qu'il arbore aujourd'hui lui est principalement donné entre 1671 et 1678, avec un plan carré de 70 mètres de côté. Après l'acte d'union entre l'Écosse et l'Angleterre de 1707, Holyrood perd ses principales fonctions. Il est saisi par les Jacobites en 1745 et Bonnie Prince Charlie y tient cour quelques semaines. De 1796 à 1803, le Comte d'Artois, futur Charles X de France, vit ici en exil. La famille royale française y reviendra même de 1830 à 1832, après la Révolution de juillet. A la fin du XIXe et au début du XX e siècle, les intérieurs sont en partie restaurés et s'adaptent au confort de l'époque. Les State Apartments reflètent les influences des monarques qui s'y sont succédé. Ils sont particulièrement fameux pour leurs tapisseries et plafonds décorés. Mais le clou du spectacle, c'est la superbe Great Gallery, la plus grande pièce du palace. Il y figure 89 portraits de rois légendaires et véritables d'Écosse. Ils furent peints par Jan de Wet entre 1684 et 1686. On y découvre aussi la salle à manger, la salle du trône et les différents salons de réception utilisés à ce jour par la Reine selon les occasions, comme la fastueuse Morning Drawing Room. Le mobilier somptueux de la King's Bedchamber de Charles II est impressionnant et les différentes anti-chambres qui la précèdent sont richement ornementées. La chambre de Mary Queen of Scots (Mary Stuart) se trouve dans la tour nord-ouest du palais, juste au-dessus des Darnley Rooms où vécut son second époux, Henry Stuart (Lord Darnley). De nombreux objets intimes lui ayant appartenu y sont conservés. On remarque notamment un tragique portrait dépeignant la Reine en costume de deuil, avec en arrière-plan une scène représentant son exécution au château de Fotheringhay, en 1587. L'oratoire en bois de chêne sculpté où elle s'isolait chaque jour pour prier est également là et on retient aussi le splendide Lennox Jewel, pendentif en forme coeur orné d'une émeraude, qui aurait été réalisé pour Margaret Douglas, belle-mère de Mary Stuart, pour commémorer les décès de son mari (Matthew Stuart) et de son fils (Henry Stuart). Ce dernier est d'ailleurs responsable du drame le plus célèbre de Holyrood : le 9 mars 1566, il fait assassiner Davide Rizzio, le conseiller le plus proche de Mary. Le crime a lieu dans la chambre de cette dernière, sous ses yeux, alors que Henry lui-même la retient pendant que ses hommes poignardent 56 fois le malheureux."

@leama

"Château de la reine, vraiment top ! "

@mcarre96

"https://lateteenlair.net/road-trip-9-jours-en-ecosse-partie-1/"

@latete_enlair

"Palace style à voir-> audio guide indispensable "

@maxboug

"Résidence officielle de la reine en Écosse. Baroque. Ruines d’une abbaye."

@nadam49

Approuvé par 4 partenaires officiels
certified badge LES PLUS BEAUX CIRCUITS EN TRAIN EN EUROPE

LES PLUS BEAUX CIRCUITS EN TRAIN EN EUROPE

@petitfute

61followers 672places
"C'est la résidence officielle de Sa Majesté la Reine, lorsqu'elle séjourne en Écosse. À l'exact opposé du château, en bas du Royal Mile, elle y passe une semaine en début de chaque été pour conduire des réceptions et cérémonies dans la capitale. Le site est occupé dès 1128 par l'abbaye de Holyrood, dont on voit encore les ruines dans les jardins. Au début du XVI e siècle, James IV et V y bâtissent un palais et fixent définitivement le pouvoir politique à Édimbourg. Mais les différents conflits de la seconde partie du siècle y font de nombreux dégâts. Des rénovations sont entamées à l'arrivée du XVII e siècle, avant que les troupes de Cromwell ne ravagent une grande partie de l'édifice en 1650. Après la Restauration, une reconstruction intégrale du palace est programmée et le visage qu'il arbore aujourd'hui lui est principalement donné entre 1671 et 1678, avec un plan carré de 70 mètres de côté. Après l'acte d'union entre l'Écosse et l'Angleterre de 1707, Holyrood perd ses principales fonctions. Il est saisi par les Jacobites en 1745 et Bonnie Prince Charlie y tient cour quelques semaines. De 1796 à 1803, le Comte d'Artois, futur Charles X de France, vit ici en exil. La famille royale française y reviendra même de 1830 à 1832, après la Révolution de juillet. A la fin du XIXe et au début du XX e siècle, les intérieurs sont en partie restaurés et s'adaptent au confort de l'époque. Les State Apartments reflètent les influences des monarques qui s'y sont succédé. Ils sont particulièrement fameux pour leurs tapisseries et plafonds décorés. Mais le clou du spectacle, c'est la superbe Great Gallery, la plus grande pièce du palace. Il y figure 89 portraits de rois légendaires et véritables d'Écosse. Ils furent peints par Jan de Wet entre 1684 et 1686. On y découvre aussi la salle à manger, la salle du trône et les différents salons de réception utilisés à ce jour par la Reine selon les occasions, comme la fastueuse Morning Drawing Room. Le mobilier somptueux de la King's Bedchamber de Charles II est impressionnant et les différentes anti-chambres qui la précèdent sont richement ornementées. La chambre de Mary Queen of Scots (Mary Stuart) se trouve dans la tour nord-ouest du palais, juste au-dessus des Darnley Rooms où vécut son second époux, Henry Stuart (Lord Darnley). De nombreux objets intimes lui ayant appartenu y sont conservés. On remarque notamment un tragique portrait dépeignant la Reine en costume de deuil, avec en arrière-plan une scène représentant son exécution au château de Fotheringhay, en 1587. L'oratoire en bois de chêne sculpté où elle s'isolait chaque jour pour prier est également là et on retient aussi le splendide Lennox Jewel, pendentif en forme coeur orné d'une émeraude, qui aurait été réalisé pour Margaret Douglas, belle-mère de Mary Stuart, pour commémorer les décès de son mari (Matthew Stuart) et de son fils (Henry Stuart). Ce dernier est d'ailleurs responsable du drame le plus célèbre de Holyrood : le 9 mars 1566, il fait assassiner Davide Rizzio, le conseiller le plus proche de Mary. Le crime a lieu dans la chambre de cette dernière, sous ses yeux, alors que Henry lui-même la retient pendant que ses hommes poignardent 56 fois le malheureux. Holyrood Abbey se trouve dans les jardins du palais. C'est le premier édifice du site, érigé en 1128 par le roi David I er . Elle tiendrait son nom de la Sainte Croix, " rood " en écossais ancien. Plusieurs couronnements, mariages et enterrements de membres de la famille royale y ont eu lieu."
certified badge La Passion des Chateaux

La Passion des Chateaux

@passionchateau

7521followers 965places
certified badge Louise Grenadine

Louise Grenadine

@louisegrenadine

4751followers 1679places
certified badge Alfredo Casadei Piferi

Alfredo Casadei Piferi

@alfredopiferi

1106followers 825places
Autres lieux à voir autour
La meilleure expérience Mapstr est sur l'application mobile.
Enregistrez vos meilleures adresses, partagez les plus belles avec vos amis, découvrez les recommendations de vos magazines et influcenceurs préférés.