Fushimi Inari Taisha

Fushimi Inari Taisha

68 Fukakusa Yabunouchicho, Fushimi Ward, Kyoto, Kyoto Prefecture 612-0882, Japon

http://inari.jp/
+81756417331
Enregistré par
2 012
utilisateurs
Principaux #tags

#Temple

#Visite

#A voir

#Monument

Vous êtes le propriétaire ?
Connectez-vous pour modifier vos informations et accéder à vos statistiques détaillées.
Accéder à votre espace

Approuvé par 10 partenaires officiels

Slanelle

Slanelle

Balade de 2h ds la nature avec des miliers de tori

Elsa & Cyril

Elsa & Cyril

10 000 gates

Tokyo Kyoto 2019

Tokyo Kyoto 2019

Ce sanctuaire est l'une des images d'Epinal du Japon et de Kyōto. Plusieurs scènes de films (notamment Mémoires d'une Geisha) ont immortalisé ce sanctuaire unique, qui est devenu l'un des incontournables de Kyōto. Il est ainsi dit que chaque année pas moins de 2,7 millions de touristes et locaux viennent s'y recueillir, ce qui en fait le 4e sanctuaire du Japon en termes de fréquentation (et la premier de la région du Kansai). A la tombée du jour, la magie des lieux est encore plus forte. De certains lieux, la vue sur la ville est magnifique. A ne pas manquer, indubitablement ! La visite peut s'imaginer sur une journée car il y a tant à voir hors de l'allée de torii : le site en lui-même a en effet une superficie de plus de 870 000 m2.Visite. C'est l'un des plus anciens sanctuaires de Kyōto puisqu'il fut construit par la famille coréenne Hata au VIIIe siècle. Le sanctuaire protège les divinités de l'agriculture et particulièrement celles qui se rattachent au riz et au saké. Une fête ou plutôt une danse (dengaku) a d'ailleurs lieu le 10 juin. Il constitue le sanctuaire principal d'un nombre incalculable de sous-sanctuaires (matsuji) disséminés dans tout le Japon. Il fut d'abord construit en 711 sur la colline Inariyama et dédié à Uka no Mitama, Kami de l'agriculture. Il fut ensuite transporté à Fushimi sur la demande de Kūkai en 816. L'actuel sanctuaire principal date de 1499. Pour y parvenir, les fidèles traversent une longue suite de torii rouges, produits de leurs dons (pour la petite histoire, le coût d'un torii valait en 2015 entre 175 000 et 1 320 000 yens (entre 1 400 et 10 400 euros). On en compte à ce jour plus de 30 000 ! Cette voie d'accès est en même temps surveillée par des statues de renards (kitsune), gardiens des Inaris.Tout au long de la visite, une fois entré dans le grand corridor que forment les torii vous accéderez à une multitude de temples et autres petits sanctuaires qui sont disséminés partout dans la montagne (le site du sanctuaire couvre la superficie de pas moins de 120 terrains de football !). Vous ne manquerez pas d'être saisi par le contraste existant entre la couleur rouge vermillon des torii (obtenu à partir de la cinabre - soit de la sulfure de mercure - et utilisée depuis des temps immémoriaux pour préserver le bois) et le vert de la nature environnante."

JAPON

JAPON

Ce sanctuaire est l'une des images d'Epinal du Japon et de Kyōto. Plusieurs scènes de films (notamment Mémoires d'une Geisha ) ont immortalisé ce sanctuaire unique, qui est devenu l'un des incontournables de Kyōto. Il est ainsi dit que chaque année pas moins de 2,7 millions de touristes et locaux viennent s'y recueillir, ce qui en fait le 4 e sanctuaire du Japon en termes de fréquentation (et la premier de la région du Kansai). A la tombée du jour, la magie des lieux est encore plus forte. De certains lieux, la vue sur la ville est magnifique. A ne pas manquer, indubitablement ! La visite peut s'imaginer sur une journée car il y a tant à voir hors de l'allée de torii  : le site en lui-même a en effet une superficie de plus de 870 000 m 2 . Visite . C'est l'un des plus anciens sanctuaires de Kyōto puisqu'il fut construit par la famille coréenne Hata au VIII e  siècle. Le sanctuaire protège les divinités de l'agriculture et particulièrement celles qui se rattachent au riz et au saké. Une fête ou plutôt une danse ( dengaku ) a d'ailleurs lieu le 10 juin. Il constitue le sanctuaire principal d'un nombre incalculable de sous-sanctuaires ( matsuji ) disséminés dans tout le Japon. Il fut d'abord construit en 711 sur la colline Inariyama et dédié à Uka no Mitama, Kami de l'agriculture. Il fut ensuite transporté à Fushimi sur la demande de Kūkai en 816. L'actuel sanctuaire principal date de 1499. Pour y parvenir, les fidèles traversent une longue suite de torii rouges, produits de leurs dons (pour la petite histoire, le coût d'un torii valait en 2015 entre 175 000 et 1 320 000 yens (entre 1 400 et 10 400 euros). On en compte à ce jour plus de 30 000 ! Cette voie d'accès est en même temps surveillée par des statues de renards ( kitsune ), gardiens des Inaris. Tout au long de la visite, une fois entré dans le grand corridor que forment les torii vous accéderez à une multitude de temples et autres petits sanctuaires qui sont disséminés partout dans la montagne (le site du sanctuaire couvre la superficie de pas moins de 120 terrains de football !). Vous ne manquerez pas d'être saisi par le contraste existant entre la couleur rouge vermillon des torii (obtenu à partir de la cinabre - soit de la sulfure de mercure - et utilisée depuis des temps immémoriaux pour préserver le bois) et le vert de la nature environnante.

Les Paris de Laura

Les Paris de Laura

Mamie Boude's map

Mamie Boude's map

Sean Glass

Sean Glass

Camille Talks

Camille Talks

Thomas Saunier

Thomas Saunier

Lancôme's Happiness Map

Lancôme's Happiness Map

Ce qu'en disent les utilisateurs

Lo sapete che in quando si finisce una preghiera si tira una corda con un campanaccio? Questo perché il rumore aiuta le divinità a sentirli! . . .

@anastasia.padoan

Lo sapete che in quando si finisce una preghiera si tira una corda con un campanaccio? Questo perché il rumore aiuta le divinità a sentirli! . . .

@anastasia.padoan

Beautiful day in a beautiful place ⛩🇯🇵

@hbkopenski

(Left ➡️ Right) Soy sauce, sake, & tofu flavors 🍦

@hbkopenski

Sanctuaire aux 10 000 torii. Monter vers le haut de la montagne le long des Toris pour qu'il y ait de moins en moins de monde 👌

@hermsou

Bâti au VIIIe par le clan Hata, dédié aux divinités du riz et du saké

@gwenaelle.vigouroux

Balade de 2h ds la nature avec des miliers de tori

@sophieklein2000

Prospettive illuminanti . . . .

@adryspa

A voir en journée et la nuit !

@n_emie

Entrée gratuite - acces du lever au coucher du soleil

@chakir078

Fushimi Inari-Taisha- must do in Kyoto another crossed-off

@gregwasthere

Sanctuaire avec les les arches tori rouges

@imadetropico

Mountainside shinto shrine dating from 711 A.D. featuring a path with hundreds of traditional gates.

@thomas.sft

Gratuit Monter jusqu'en haut pour profiter d'une vue à mi chemin et des torii sans touristes

@clocatine

Lots of restauranta, best view of city

@nuriacaballol79

Grimpez le mont Inari et ses 10 000 torii. Allez-y tôt le matin afin d’éviter la foule.

@meelk

One of the most iconic place in Japan

@chloe.brossard

La meilleure expérience Mapstr est sur l'application mobile.
Enregistrez vos meilleures adresses, partagez les plus belles avec vos amis, découvrez les recommendations de vos magazines et influcenceurs préférés.