Neva Cuisine
Enregistré par
2 406
utilisateurs
Principaux #tags

#restaurant

#essayer

#bistronomie

#gastronomique

Vous êtes le propriétaire ?
Connectez-vous pour modifier vos informations et accéder à vos statistiques détaillées.
Accéder à votre espace

Approuvé par 3 partenaires officiels

Guide Lebey 2020 des Restaurants

Guide Lebey 2020 des Restaurants

Pour notre plus grand bonheur, le talent de Béatriz Gonzalez ne se dément pas ; au contraire, sa cuisine s'affine et gagne en précision sans rien perdre de son impertinence. Chaque assiette est sagement construite autour d'une thématique classique (la poitrine de cochon, le ris de veau, la barbue, etc.) et parfaitement juste dans la cuisson. Sur cette base rassurante, la cheffe ajoute sa touche personnelle par des garniture enlevées qui transportent le plat vers des horizons festifs (jolie maîtrise de la gamme des acidulés avec les pickles maison). Côté dessert, l'incontournable sphère déstructurée au chocolat Guanaja façon poire Belle-Hélène assure toujours autant le spectacle qu'elle procure de plaisir à la dégustation. La salle est suffisamment sobre pour ne pas détourner l'attention de l'assiette et le service, jeune, efficace et souriant. Les prix pratiqués sont plus que raisonnables pour ce niveau de qualité (le menu à 42 € est une excellente affaire et le demeure malgré les nombreux plats impliquant un supplément).

PARIS RESTO

PARIS RESTO

Le numéro culinaire de ce Néva à la façade on ne peut plus discrète est assuré par un duo qui a fait ses preuves à La Grande Cascade : Beatriz Gonzales et Yannick Tranchant. Alors certes sur le papier c'est un bistrot, mais dans l'assiette on frôle le gastro. On sent que le couple en cuisine n'est pas née de la dernière pluie avec en entrée en matière des amuse-bouches très gourmands, puis dès l'entrée, des dressages extrêmement précis à l'image de cet oeuf parfait, asperges blanches des Landes et petits pois. Même le classique cabillaud, asperges vertes des Alpilles, Daïkon, Sabaon d'olives de Kalaamata se pare d'une élégance parfaitement inhabituelle. Le lieu jaune, choux fleurs fumés, condiments câpres, persil n'est pas en reste avec une cuisson qui est maîtrisée à la perfection. Le dessert signature de Yannick Trachant ? La sphère déstructurée au chocolat Kalapaia, en fait une poire Belle-Hélène déstructurée. Sensations assurées !

Hôtel Bachaumont

Hôtel Bachaumont

Ce qu'en disent les utilisateurs

Très bon restaurant, carte de saison, Menu entrée plat dessert 44€ / Entrée plat ou plat dessert 38€. Bon restaurant pour occasion ! Et belle carte de vin

@jeanne.retailleau

Bistrot 14/20 - cuisine métissée entre Paris et le Mexique !

@corinnef

Reco de Eva : Meilleur riz de veau de Paris 🧡 Entrée - Plat ou Plat - Dessert 38€ Entrée - Plat - Dessert 44€ Dégustation en 6 séquences 70€

@palaisdeyiyi

Cher cher mais askip très très bon

@valentine.vendroux

Déjà un cocktail avec hedonist catalogue et passer faire coucou

@noemie2

Pas mal Assiette végé possible Desserts un peu sucrés

@florine.oh

cheffe rencontrée à Taste of Paris

@maaaa

coretta bis prendre les ris de veau conseil Caroline

@pierre.doval

Taqueria Gastronomique uniquement en livraison

@Bruno.L

Tacos / Très bon dans TTB / même cheffe que Coretta /mention spéciale pour le taco a l’agneau

@honorevousguide

Very good restaurant, menu 42€ (entrée/plat/dessert), fresh food, very beautiful plates, reco Michelin guide.

@annesophiebdlp

Découvrez une cuisine colorée, savoureuse, généreuse, réalisée par la cheffe mexicaine Beatriz Gonzalez.

@culsdepoule

Très très bon, je recommande chaudement !

@mel_framby

Plats français subtils et novateurs bien présentés, cadre chic Chef : Beatriz Gonzalez 36 € entrée/plat - 42 € plat-dessert

@lucie.leforestier

Pour notre plus grand bonheur, le talent de Béatriz Gonzalez ne se dément pas ; au contraire, sa cuisine s'affine et gagne en précision sans rien perdre de son impertinence. Chaque assiette est sagement construite autour d'une thématique classique (la poitrine de cochon, le ris de veau, la barbue, etc.) et parfaitement juste dans la cuisson. Sur cette base rassurante, la cheffe ajoute sa touche personnelle par des garniture enlevées qui transportent le plat vers des horizons festifs (jolie maîtrise de la gamme des acidulés avec les pickles maison). Côté dessert, l'incontournable sphère déstructurée au chocolat Guanaja façon poire Belle-Hélène assure toujours autant le spectacle qu'elle procure de plaisir à la dégustation. La salle est suffisamment sobre pour ne pas détourner l'attention de l'assiette et le service, jeune, efficace et souriant. Les prix pratiqués sont plus que raisonnables pour ce niveau de qualité (le menu à 42 € est une excellente affaire et le demeure malgré les nombreux plats impliquant un supplément).

@guidelebey2020.restaurant

semi gastronomique 40e menu midi

@charlotte.dns

cuisine française, bistronomie, cusine savoureuse. prix moyen du plat 36 euros. a tester pour une occasion

@corayach

La meilleure expérience Mapstr est sur l'application mobile.
Enregistrez vos meilleures adresses, partagez les plus belles avec vos amis, découvrez les recommendations de vos magazines et influcenceurs préférés.