Fort National

Fort National

Grande Plage du Sillon France

http://www.fortnational.com/
+33672466626
Enregistré par
104
utilisateurs
Principaux #tags

#Monument

#A visiter

#Visite

#A voir

Vous êtes le propriétaire ?
Connectez-vous pour modifier vos informations et accéder à vos statistiques détaillées.
Accéder à votre espace

Approuvé par 2 partenaires officiels

Bretagne : les plus belles adresses

Bretagne : les plus belles adresses

Situé au milieu de la baie de Saint-Malo avec une vue panoramique exceptionnelle sur la ville de Saint Malo, l'estuaire de la Rance, Dinard et le Cap Fréhel. Accessible toute l'année à marée basse ou en bateau passeur (gratuit).

Monsieur Banane

Monsieur Banane

Ce qu'en disent les utilisateurs

Découvrez le Fort national AVEC votre chien tenu en laisse lors de votre séjour à Saint-Malo en Bretagne. Un bon plan de Pandore !

@tourismeavecmonchien

Sur la plage de l’Eventail, le Fort National domine la Cité Corsaire. Il s’agit d’un ancien Fort Royal construit en 1689 d’après des plans dessinés par Vauban sur les ordres de Louis XIV. C’est un vrai incontournable de Saint-Malo. Il est possible de le visiter, mais attention, les horaires d’ouverture varient en fonction de la marée ! Si tu es fan d’histoire, sache que toutes les visites sont commentées par un guide passionné. Chaque visite dure 35 minutes et ne coûte que 5 euros par personne (3 euros pour les enfants de moins de 16 ans). Face à la mer vous ne pouvez pas rater le Fort National. Avant sa construction, le rocher de l’Islet était l’emplacement d’un phare qui guidait les navires dans la baie rocheuse de la cité corsaire. L’endroit était également le lieu d’exécution de la Seigneurie malouine. Les criminels y étaient pendus, les sorciers et hérétiques brûlés. Pour éviter une invasion Anglaise, Louis XIV charge Vauban, ingénieur royal et maréchal de France de dessiner les plans du monument, et confie la réalisation à Siméon Garangeau. La construction débute en 1689 et se termine en 1693, année du raid des Anglais sur Saint-Malo. Ils espèrent détruire Saint-Malo en lançant contre les remparts un brûlot, resté dans l’histoire sous le nom de « machine infernale », rempli de poudre à canon et de mitraille. Un violent coup de vent d’ouest s’abat sur le navire et le précipite sur un écueil. L’explosion n’entraînera que de faibles dégâts matériels. Le Fort royal deviendra sous la Révolution le Fort Républicain, puis le Fort National en 1870. Pendant la Seconde Guerre mondiale 400 otages malouins y furent enfermés du 7 au 13 août 1944. Des tirs d’obus américains firent 18 morts et 11 blessés. La légende raconte qu’il fut un lieu de duel pour le célèbre corsaire Robert Surcouf. Sur la pelouse du Fort National il terrassa ses 11 premiers adversaires, tranchant simplement la main du 12ème en lui déclarant : « Je vous épargne monsieur, car il me faut un témoin ».

@francois.gigandet6

Petite visite Accessible à marée basse

@OrlaneLebel

+1 pour les guides touristiques au top !

@sophdwt

La meilleure expérience Mapstr est sur l'application mobile.
Enregistrez vos meilleures adresses, partagez les plus belles avec vos amis, découvrez les recommendations de vos magazines et influcenceurs préférés.