Qui plume la lune

Qui plume la lune

50 Rue Amelot, 75011 Paris, France

http://www.quiplumelalune.fr/
+33148074548
Enregistré par
4 066
utilisateurs
Principaux #tags

#restaurant

#essayer

#gastronomique

#francais

Vous êtes le propriétaire ?
Connectez-vous pour modifier vos informations et accéder à vos statistiques détaillées.
Accéder à votre espace

Approuvé par 6 partenaires officiels

Guide Michelin

Guide Michelin

Price range : 60 - 120 EUR

Guide Lebey 2020 des Restaurants

Guide Lebey 2020 des Restaurants

Ceux qui ont fréquenté le restaurant Qui Plume la Lune du temps de son fondateur, le chef Jacky Ribault, ne seront ni déçus, ni désorientés, par son offre actuelle. Certes, Ribault est parti ouvrir à Vincennes un autre établissement, mais il a confié piano et casseroles à son second, Jean-Christophe Rizet. Ce dernier restitue le même niveau d’élégance et de précision culinaire, tout en apportant une petite touche d’interprétation personnelle qui révèle une réelle sensibilité. Le disciple dépassera-t-il le maître ? Si les intitulés des plats sont complets (voire trop, car on aime conserver une petite part de mystère), l’exécution s’avère magistrale, les cuissons justes, les saveurs équilibrées. Les produits, notamment ceux de la mer, sont de premier choix. Le client devra toutefois faire une confiance aveugle au chef et à son inspiration : menu « Iphigénie » (entrée/plat/dessert à 50 € le midi), menu « Angèle » (4 plats et dessert à 90 €), menu « Lucie » (5 plats et desserts pour 130 €). Belle sélection de bières gastronomiques artisanales et de vins de niche au verre (pas donnés toutefois). Seul petit bémol en ces années de canicule à répétition : la salle n’est pas encore climatisée.

Slanelle

Slanelle

Du mardi au vendredi midi, menu gastronomique à 35€

PARIS GOURMAND

PARIS GOURMAND

Voilà un chef qui n'a rien du débutant et il est même étoilé depuis 2014. Le CV de Jacky Ribault est impressionnant. Ce Breton a travaillé chez les plus grands, Gagnaire, Passard, Taillevent, Ladurée avant de s'activer derrière les fourneaux du restaurant franco-japonais, Shozan où le Japon est entré dans sa vie. Après un petit tour dans la restauration collective il s'était juré de revenir derrière les fourneaux d'un bistrot quand les 40 ans se profileraient. Et bien c'est fait et pour notre plus grand plaisir. Les fruits et légumes de son papa maraîcher et des bonnes odeurs de cuisine familiale l'ont très vite mis sur les rails de la gastronomie. L'authentique et le traditionnel sont ancrés en lui : poissons de petits bateaux de pêcheurs, légumes bio, produits locaux d'Île-de-France, vins naturels ou en biodynamie, c'est tout son univers. Il nous entraîne sur ses chemins parsemés de cuisine française, mais toujours sous influence japonaise. Ni carte pré-établie, ni menu : tout est improvisé en fonction des saisons, des arrivages mais aussi des goûts, des envies et des contraintes alimentaires des clients. Juste des noms : Iphigénie, Angèle, Prestige le midi et Lucie (seul menu proposé le soir). Surprise donc, mais voici quelques exemples, pour la mise en bouche : tataki de saumon, racines d'hiver, quelques feuilles ; daurade royale, graines de sésame, crème d'étrilles, choux verts au foie gras ; et pour finir tarte au chocolat, ou chocolat chaud aux cinq parfums.

PARIS RESTO

PARIS RESTO

Voilà un chef qui n'a rien du débutant et il est même étoilé depuis 2014. Le CV de Jacky Ribault est impressionnant. Ce Breton a travaillé chez les plus grands, Gagnaire, Passard, Taillevent, Ladurée avant de s'activer derrière les fourneaux du restaurant franco-japonais, Shozan où le Japon est entré dans sa vie. Après un petit tour dans la restauration collective il s'était juré de revenir derrière les fourneaux d'un bistrot quand les 40 ans se profileraient. Et bien c'est fait et pour notre plus grand plaisir. Les fruits et légumes de son papa maraîcher et des bonnes odeurs de cuisine familiale l'ont très vite mis sur les rails de la gastronomie. L'authentique et le traditionnel sont ancrés en lui : poissons de petits bateaux de pêcheurs, légumes bio, produits locaux d'Île-de-France, vins naturels ou en biodynamie, c'est tout son univers. Il nous entraîne sur ses chemins parsemés de cuisine française, mais toujours sous influence japonaise. Ni carte pré-établie, ni menu : tout est improvisé en fonction des saisons, des arrivages mais aussi des goûts, des envies et des contraintes alimentaires des clients. Juste des noms : Iphigénie, Angèle, Prestige le midi et Lucie (seul menu proposé le soir). Surprise donc, mais voici quelques exemples, pour la mise en bouche : tataki de saumon, racines d'hiver, quelques feuilles ; daurade royale, graines de sésame, crème d'étrilles, choux verts au foie gras ; et pour finir tarte au chocolat, ou chocolat chaud aux cinq parfums.

Hôtel Fabric

Hôtel Fabric

Des plats français sous influence japonaise sont improvisés chaque jour et servis dans un cadre raffiné.

Ce qu'en disent les utilisateurs

excellent, le menu du midi est plus qu'abordable

@mariecarolinecarrere

Restaurant gastronomique vraiment excellent, tant sur les plats, la déco, le service… Je recommande

@caroline.sollier

⭐ Restaurant Étoilé L'un de meilleur restaurant 😍

@Loussye

1 étoile au guide Michelin, un peu déçue du service

@yvonnemathis

Une étoile Michelin, cuisine moderne

@laurachomat

Deux belles tables à pris et à Vincennes le chef étoilé Jacky Ribault a ouvert à noisy le grand une brasserie moderne les mérovingiens

@sebastien.stenger

Restaurant 1 étoile Michelin qui propose un menu à 35€ le midi (plat+dessert), un vrai régal !

@clararieux

Fevrier 2014. Pour mon CDI Hays

@laucast

Étoilé menu à 35€, vu sur Konbini

@cwl25

Restaurant étoilé à essayer (menu à 35 ou 60 EUR au déjeuner)

@benjaminlm

Restaurant gastronomique - formule 35€ du mardi ou vendredi

@sillamjulie

Émerveillée par ce restaurant, mais surtout par les amuses bouches et les desserts… La glace aux cèpes, un incroyable délice ! Un domaine de La Baronne 2014 à tomber par terre… En bref, un restaurant qui mérite son étoile ⭐️

@solennhasselweiler

Un décor apaisant et une cuisine qui fusionne France et Japon, on achète !

@9z772bhfp9

Resto 1 étoile essayer midi 35 euros

@margaux3121

Resto pour 1 occasion. Resto 1 ⭐️

@justine_dpc

90 a 120€ le soir pour le menu dégustation / 35 à 60€ en semaine le midi

@caroca7

gastro qui peut faire un menu vegan sur demande mais c’est un peu décevant (genre full légumes)

@tanguycs

Restaurant étoilé de Jacky Ribault qui a l'ours également Menu surprise

@carolemartin21

Gastro . Menu midi semaine 35€

@fargette

Sommelier au top. Service au top. Chic. Menu 6 plats excellents. Découverte culinaire, mélanges de saveurs surprenantes.

@roxanelge

La meilleure expérience Mapstr est sur l'application mobile.
Enregistrez vos meilleures adresses, partagez les plus belles avec vos amis, découvrez les recommendations de vos magazines et influcenceurs préférés.