Juma Mosque

Juma Mosque

Kokand, Ouzbékistan

Enregistré par
4
utilisateurs
Principaux #tags

#Visites - Points d'intérêt

#Édifice religieux

Vous êtes le propriétaire ?
Connectez-vous pour modifier vos informations et accéder à vos statistiques détaillées.
Accéder à votre espace

Approuvé par 3 partenaires officiels

ROUTE DE LA SOIE

ROUTE DE LA SOIE

La mosquée du Vendredi de Kokand, un des plus beaux monuments de la ville, et de la vallée, est ouverte aux visiteurs. Construite par Omar khan entre 1809 et 1812, son style reprend de manière monumentale le style des mosquées à iwan. 99 piliers de bois, une véritable forêt, soutiennent un plafond aux boiseries peintes de motifs traditionnels. On raconte que 100 éléphants partis d'Inde auraient rapporté le bois précieux des piliers. Un éléphant étant mort en route, il n'y en a finalement que 99 pour soutenir l'auvent. La longueur totale de l'iwan est de 100 m. Au milieu de la cour s'élève le minaret, qui culmine à 22 m. Jusqu'en 2001, la mosquée du Vendredi était interdite aux non-musulmans. Après les attentats du 11 septembre, trois étudiants soupçonnés d'alimenter et de propager des thèses wahhabites furent arrêtés, puis emprisonnés, et la mosquée fermée. Le mollah et ses fidèles prient désormais le vendredi à la madrasa Narbutabay alors que la mosquée Jami n'est plus qu'un petit musée dédié à l'artisanat de la vallée.

ASIE CENTRALE

ASIE CENTRALE

La mosquée du Vendredi de Kokand, un des plus beaux monuments de la ville, et de la vallée, est ouverte aux visiteurs. Construite par Omar khan entre 1809 et 1812, son style reprend de manière monumentale le style des mosquées à iwan. 99 piliers de bois, une véritable forêt, soutiennent un plafond aux boiseries peintes de motifs traditionnels. On raconte que 100 éléphants partis d'Inde auraient rapporté le bois précieux des piliers. Un éléphant étant mort en route, il n'y en a finalement que 99 pour soutenir l'auvent. La longueur totale de l'iwan est de 100 m. Au milieu de la cour s'élève le minaret, qui culmine à 22 m. Jusqu'en 2001, la mosquée du Vendredi était interdite aux non-musulmans. Après les attentats du 11 septembre, trois étudiants soupçonnés d'alimenter et de propager des thèses wahhabites furent arrêtés, puis emprisonnés, et la mosquée fermée. Le mollah et ses fidèles prient désormais le vendredi à la madrasa Narbutabay alors que la mosquée Jami n'est plus qu'un petit musée dédié à l'artisanat de la vallée.

OUZBÉKISTAN

OUZBÉKISTAN

La mosquée du Vendredi de Kokand, un des plus beaux monuments de la ville, et de la vallée, est ouverte aux visiteurs. Construite par Omar khan entre 1809 et 1812, son style reprend de manière monumentale le style des mosquées à iwan. 99 piliers de bois, une véritable forêt, soutiennent un plafond aux boiseries peintes de motifs traditionnels. On raconte que 100 éléphants partis d'Inde auraient rapporté le bois précieux des piliers. Un éléphant étant mort en route, il n'y en a finalement que 99 pour soutenir l'auvent. La longueur totale de l'iwan est de 100 m. Au milieu de la cour s'élève le minaret, qui culmine à 22 m. Jusqu'en 2001, la mosquée du Vendredi était interdite aux non-musulmans. Après les attentats du 11 septembre, trois étudiants soupçonnés d'alimenter et de propager des thèses wahhabites furent arrêtés, puis emprisonnés, et la mosquée fermée. Le mollah et ses fidèles prient désormais le vendredi à la madrasa Narbutabay alors que la mosquée Jami n'est plus qu'un petit musée dédié à l'artisanat de la vallée.

La meilleure expérience Mapstr est sur l'application mobile.
Enregistrez vos meilleures adresses, partagez les plus belles avec vos amis, découvrez les recommendations de vos magazines et influcenceurs préférés.