Gedenkstätte Berliner Mauer

Gedenkstätte Berliner Mauer

Bernauer Straße 111 Berlin Germany

http://www.berliner-mauer-gedenkstaette.de/
+4930467986666
Enregistré par
1 217
utilisateurs
Principaux #tags

#musee

#visite

#monument

#a voir

Vous êtes le propriétaire ?
Connectez-vous pour modifier vos informations et accéder à vos statistiques détaillées.
Accéder à votre espace

Approuvé par 5 partenaires officiels

BERLIN

BERLIN

Ne manquez pas de monter dans la tour qui surplombe le Mur de Berlin, pour obtenir une vue d'ensemble. C'est ici, bien mieux qu'à l'East Side Gallery, que l'on se rend compte de ce à quoi le Mur ressemblait vraiment avant sa chute en 1989. Le Mur que l'on connaît, séparant l'Est de l'Ouest, n'est pas très haut, mais il était doublé à l'Est d'un " mur de protection ". Entre ces deux murs se trouvait la  Todesstreife (zone de mort), une bande de terrain vide. La tour de garde qui la surplombe à Bernauer Strasse est originale. La  Todesstreife , véritable gifle aux droits de l'Homme, était minée et gardée par des chiens et des mitraillettes automatiques. La Bernauer Strasse est l'un des symboles les plus forts de la division des deux Allemagnes. Lorsque le Mur est construit en une nuit en 1961, il passe au milieu de la rue, séparant brutalement et sans appel familles, amis, amants et voisins. Les habitants de l'Est peuvent alors encore apercevoir l'Ouest des fenêtres de leurs immeubles, si bien que des dizaines de personnes tenteront de sauter des fenêtres et des toits, de l'autre côté du mur... jusqu'à que chaque fenêtre soit murée, puis qu'un grand nombre de bâtiments devant le Mur, côté Est, soient tout simplement rasés. Bernauer Strasse est aussi le lieu où fut prise la célèbre photo du soldat est-allemand, Conrad Schumann, sautant par-dessus les barbelés avant de s'enfuir à l'Ouest. Après la réunification, la ville de Berlin a donc choisi ce secteur pour le transformer en mémorial. Un mur symbolique de béton, identique en tous points au Mur détruit le 9 novembre 1989, est reconstitué à partir des tiges de métal que l'on aperçoit encore en descendant la rue. La chapelle de la Réconciliation (détruite en 1985) est reconstruite, et un centre de documentation, où l'on trouve des renseignements sur le Mur et les tentatives d'évasion, est ajouté. On peut y voir la " Fenêtre du souvenir ", présentant plusieurs personnes assassinées par la police frontalière de l'Est alors qu'elles tentaient de s'évader (136 morts à Berlin).

ALLEMAGNE

ALLEMAGNE

Ne manquez pas de monter dans la tour qui surplombe le Mur de Berlin, pour obtenir une vue d'ensemble. C'est ici, bien mieux qu'à l'East Side Gallery, que l'on se rend compte de ce à quoi le Mur ressemblait vraiment avant sa chute en 1989. Le Mur que l'on connaît, séparant l'Est de l'Ouest, n'est pas très haut, mais il était doublé à l'Est d'un " mur de protection ". Entre ces deux murs se trouvait la  Todesstreife (zone de mort), une bande de terrain vide. La tour de garde qui la surplombe à Bernauer Strasse est originale. La  Todesstreife , véritable gifle aux droits de l'Homme, était minée et gardée par des chiens et des mitraillettes automatiques. La Bernauer Strasse est l'un des symboles les plus forts de la division des deux Allemagnes. Lorsque le Mur est construit en une nuit en 1961, il passe au milieu de la rue, séparant brutalement et sans appel familles, amis, amants et voisins. Les habitants de l'Est peuvent alors encore apercevoir l'Ouest des fenêtres de leurs immeubles, si bien que des dizaines de personnes tenteront de sauter des fenêtres et des toits, de l'autre côté du mur... jusqu'à que chaque fenêtre soit murée, puis qu'un grand nombre de bâtiments devant le Mur, côté Est, soient tout simplement rasés. Bernauer Strasse est aussi le lieu où fut prise la célèbre photo du soldat est-allemand, Conrad Schumann, sautant par-dessus les barbelés avant de s'enfuir à l'Ouest. Après la réunification, la ville de Berlin a donc choisi ce secteur pour le transformer en mémorial. Un mur symbolique de béton, identique en tous points au Mur détruit le 9 novembre 1989, est reconstitué à partir des tiges de métal que l'on aperçoit encore en descendant la rue. La chapelle de la Réconciliation (détruite en 1985) est reconstruite, et un centre de documentation, où l'on trouve des renseignements sur le Mur et les tentatives d'évasion, est ajouté. On peut y voir la " Fenêtre du souvenir ", présentant plusieurs personnes assassinées par la police frontalière de l'Est alors qu'elles tentaient de s'évader (136 morts à Berlin).

Cartoville Berlin 2021

Cartoville Berlin 2021

Plus d'infos dans le Cartoville Berlin 2021 (Quartier B) !

Refuse to hibernate’s Map

Refuse to hibernate’s Map

Les dessous de Marine

Les dessous de Marine

Ce qu'en disent les utilisateurs

Musée commémoratif mur de Berlin (conseillé or Pauline)

@laureline.maurer

En raison de la pandémie de la Corona, le centre de documentation et le centre des visiteurs du Mémorial du Mur de Berlin resteront fermés jusqu'à nouvel ordre. Il n'y a actuellement aucune visite guidée ou événement. L'exposition en plein air sur le terrain du mémorial, dans la Bernauer Strasse, est accessible dans le respect des règles de distance et d'hygiène applicables (du lundi au dimanche, de 8 à 22 heures).

@astrid.neveu

Really impressive remains of the Berlin Wall and the death stripe that separates East & West Germany back in the day. You HAVE to take the stairs up the LOOK OUT TOWER to get an amazing look on an important part of German history.

@phil.schwethelm

Ne manquez pas de monter dans la tour qui surplombe le Mur de Berlin, pour obtenir une vue d'ensemble. C'est ici, bien mieux qu'à l'East Side Gallery, que l'on se rend compte de ce à quoi le Mur ressemblait vraiment avant sa chute en 1989. Le Mur que l'on connaît, séparant l'Est de l'Ouest, n'est pas très haut, mais il était doublé à l'Est d'un " mur de protection ". Entre ces deux murs se trouvait la  Todesstreife (zone de mort), une bande de terrain vide. La tour de garde qui la surplombe à Bernauer Strasse est originale. La  Todesstreife , véritable gifle aux droits de l'Homme, était minée et gardée par des chiens et des mitraillettes automatiques. La Bernauer Strasse est l'un des symboles les plus forts de la division des deux Allemagnes. Lorsque le Mur est construit en une nuit en 1961, il passe au milieu de la rue, séparant brutalement et sans appel familles, amis, amants et voisins. Les habitants de l'Est peuvent alors encore apercevoir l'Ouest des fenêtres de leurs immeubles, si bien que des dizaines de personnes tenteront de sauter des fenêtres et des toits, de l'autre côté du mur... jusqu'à que chaque fenêtre soit murée, puis qu'un grand nombre de bâtiments devant le Mur, côté Est, soient tout simplement rasés. Bernauer Strasse est aussi le lieu où fut prise la célèbre photo du soldat est-allemand, Conrad Schumann, sautant par-dessus les barbelés avant de s'enfuir à l'Ouest. Après la réunification, la ville de Berlin a donc choisi ce secteur pour le transformer en mémorial. Un mur symbolique de béton, identique en tous points au Mur détruit le 9 novembre 1989, est reconstitué à partir des tiges de métal que l'on aperçoit encore en descendant la rue. La chapelle de la Réconciliation (détruite en 1985) est reconstruite, et un centre de documentation, où l'on trouve des renseignements sur le Mur et les tentatives d'évasion, est ajouté. On peut y voir la " Fenêtre du souvenir ", présentant plusieurs personnes assassinées par la police frontalière de l'Est alors qu'elles tentaient de s'évader (136 morts à Berlin).

@aurelientmartini

Memorial for the victims of the Holocaust

@saskiapmaier

Ne manquez pas de monter dans la tour qui surplombe le Mur de Berlin, pour obtenir une vue d'ensemble. C'est ici, bien mieux qu'à l'East Side Gallery, que l'on se rend compte de ce à quoi le Mur ressemblait vraiment avant sa chute en 1989. Le Mur que l'on connaît, séparant l'Est de l'Ouest, n'est pas très haut, mais il était doublé à l'Est d'un " mur de protection ". Entre ces deux murs se trouvait la  Todesstreife (zone de mort), une bande de terrain vide. La tour de garde qui la surplombe à Bernauer Strasse est originale. La  Todesstreife , véritable gifle aux droits de l'Homme, était minée et gardée par des chiens et des mitraillettes automatiques. La Bernauer Strasse est l'un des symboles les plus forts de la division des deux Allemagnes. Lorsque le Mur est construit en une nuit en 1961, il passe au milieu de la rue, séparant brutalement et sans appel familles, amis, amants et voisins. Les habitants de l'Est peuvent alors encore apercevoir l'Ouest des fenêtres de leurs immeubles, si bien que des dizaines de personnes tenteront de sauter des fenêtres et des toits, de l'autre côté du mur... jusqu'à que chaque fenêtre soit murée, puis qu'un grand nombre de bâtiments devant le Mur, côté Est, soient tout simplement rasés. Bernauer Strasse est aussi le lieu où fut prise la célèbre photo du soldat est-allemand, Conrad Schumann, sautant par-dessus les barbelés avant de s'enfuir à l'Ouest. Après la réunification, la ville de Berlin a donc choisi ce secteur pour le transformer en mémorial. Un mur symbolique de béton, identique en tous points au Mur détruit le 9 novembre 1989, est reconstitué à partir des tiges de métal que l'on aperçoit encore en descendant la rue. La chapelle de la Réconciliation (détruite en 1985) est reconstruite, et un centre de documentation, où l'on trouve des renseignements sur le Mur et les tentatives d'évasion, est ajouté. On peut y voir la " Fenêtre du souvenir ", présentant plusieurs personnes assassinées par la police frontalière de l'Est alors qu'elles tentaient de s'évader (136 morts à Berlin).

@lesparentheses

Ne manquez pas de monter dans la tour qui surplombe le Mur de Berlin, pour obtenir une vue d'ensemble. C'est ici, bien mieux qu'à l'East Side Gallery, que l'on se rend compte de ce à quoi le Mur ressemblait vraiment avant sa chute en 1989. Le Mur que l'on connaît, séparant l'Est de l'Ouest, n'est pas très haut, mais il était doublé à l'Est d'un " mur de protection ". Entre ces deux murs se trouvait la  Todesstreife (zone de mort), une bande de terrain vide. La tour de garde qui la surplombe à Bernauer Strasse est originale. La  Todesstreife , véritable gifle aux droits de l'Homme, était minée et gardée par des chiens et des mitraillettes automatiques. La Bernauer Strasse est l'un des symboles les plus forts de la division des deux Allemagnes. Lorsque le Mur est construit en une nuit en 1961, il passe au milieu de la rue, séparant brutalement et sans appel familles, amis, amants et voisins. Les habitants de l'Est peuvent alors encore apercevoir l'Ouest des fenêtres de leurs immeubles, si bien que des dizaines de personnes tenteront de sauter des fenêtres et des toits, de l'autre côté du mur... jusqu'à que chaque fenêtre soit murée, puis qu'un grand nombre de bâtiments devant le Mur, côté Est, soient tout simplement rasés. Bernauer Strasse est aussi le lieu où fut prise la célèbre photo du soldat est-allemand, Conrad Schumann, sautant par-dessus les barbelés avant de s'enfuir à l'Ouest. Après la réunification, la ville de Berlin a donc choisi ce secteur pour le transformer en mémorial. Un mur symbolique de béton, identique en tous points au Mur détruit le 9 novembre 1989, est reconstitué à partir des tiges de métal que l'on aperçoit encore en descendant la rue. La chapelle de la Réconciliation (détruite en 1985) est reconstruite, et un centre de documentation, où l'on trouve des renseignements sur le Mur et les tentatives d'évasion, est ajouté. On peut y voir la " Fenêtre du souvenir ", présentant plusieurs personnes assassinées par la police frontalière de l'Est alors qu'elles tentaient de s'évader (136 morts à Berlin).

@cassandre.g

Mémorial du mur de Berlin dont l’église+maison placées au niveau du mur. Beaucoup de textes intéressants et poignants sur l’époque.

@coline.raczka

mémorial créé en 1998, abrite un centre de documentation où l’on trouve des renseignements sur le Mur et d’où l’on peut observer celui-ci.

@jeandra

mémorial du mur gratuit a priori

@pierrick.leconte

Musée gratuit et seul endroit dans Berlin où on peut voir le mur dans son état original. À voir à !!

@lucas.lefrancq

La meilleure expérience Mapstr est sur l'application mobile.
Enregistrez vos meilleures adresses, partagez les plus belles avec vos amis, découvrez les recommendations de vos magazines et influcenceurs préférés.