Ginkaku-ji (Silver Pavilion)

Ginkaku-ji (Silver Pavilion)

2 Ginkakujicho, Sakyo Ward, Kyoto, Kyoto Prefecture 606-8402, Japon

http://www.shokoku-ji.jp/g_about.html
+81757715725
Enregistré par
1 040
utilisateurs
Principaux #tags

#Temple

#Visite

#A voir

#Monument

Vous êtes le propriétaire ?
Connectez-vous pour modifier vos informations et accéder à vos statistiques détaillées.
Accéder à votre espace

Approuvé par 10 partenaires officiels

Tokyo Kyoto 2019

Tokyo Kyoto 2019

Le Pavillon d'Argent (de son nom officiel Jisho-ji)est une des visites incontournables de Kyōto. Il est situé au début du chemin de la philosophie et niché dans un parc arboré très agréable, mêlant jardin de mousses et jardin sec de sable blanc.Le shōgun Yoshimasa Ashikaga fit construire le Pavillon d'argent (gin : argent) entre 1479 et 1482 comme résidence de Higashiyama. Cette résidence devait être à l'origine recouverte de bardeaux d'argent mais la crise provoquée par la guerre civile de Onin ruina le projet. C'est dans cette même résidence que fut construite la première pièce du thé, ou chashitsu. Cette salle ne comptait que quatre tatami et demi. Plus tard, sous l'impulsion de Rikyū Sen, ce pavillon sera construit en dehors de la résidence dans un jardin approprié. Le tout est classé au patrimoine mondial de l'Humanité.Ginkaku-ji. Le pavillon lui-même comprend un rez-de-chaussée et un étage. Le rez-de-chaussée est construit dans le style shoin résidentiel tandis que l'étage est résolument soumis au style Zen avec ses fenêtres en forme de cloche. Ce trait esthétique se retrouve également dans le Pavillon d'or, le Kinkaku-ji, datant de 1359.Les autres bâtiments : En plus du pavillon, le temple possède un terrain boisé couvert de mousses et un jardin japonais qu'on attribue au peintre, poète et architecte de jardins Soami. Ce jardin de sable est particulièrement célèbre et pour la petite anecdote, un tas de sable, qu'on dit laissé par les ouvriers quand les travaux ont été interrompus, en fait maintenant partie. Il symboliserait le mont Fuji.Egalement, le Togu Do. Il faudra une permission spéciale pour visiter la résidence et la chapelle du shōgun. On y aperçoit la fameuse chambre de thé (Dōjin-sai) constituée par le carré des 4,5 tatami. Le style architectural demeure celui de shoin. Le bâtiment abrite une statue en bois du shōgun ainsi que deux autres statues : l'une du Bouddha exécutée par Jōchō au XIe siècle et l'autre de Kannon, sculptée par Unkei au XIIe siècle."

FRANCE DES JARDINS

FRANCE DES JARDINS

Le Pavillon d'Argent (de son nom officiel Jisho-ji)est une des visites incontournables de Kyōto. Il est situé au début du chemin de la philosophie et niché dans un parc arboré très agréable, mêlant jardin de mousses et jardin sec de sable blanc. Le shōgun Yoshimasa Ashikaga fit construire le Pavillon d'argent ( gin  : argent) entre 1479 et 1482 comme résidence de Higashiyama. Cette résidence devait être à l'origine recouverte de bardeaux d'argent mais la crise provoquée par la guerre civile de Onin ruina le projet. C'est dans cette même résidence que fut construite la première pièce du thé, ou chashitsu . Cette salle ne comptait que quatre tatami et demi. Plus tard, sous l'impulsion de Rikyū Sen, ce pavillon sera construit en dehors de la résidence dans un jardin approprié. Le tout est classé au patrimoine mondial de l'Humanité. Ginkaku-ji. Le pavillon lui-même comprend un rez-de-chaussée et un étage. Le rez-de-chaussée est construit dans le style shoin résidentiel tandis que l'étage est résolument soumis au style Zen avec ses fenêtres en forme de cloche. Ce trait esthétique se retrouve également dans le Pavillon d'or, le Kinkaku-ji, datant de 1359. Les autres bâtiments : En plus du pavillon, le temple possède un terrain boisé couvert de mousses et un jardin japonais qu'on attribue au peintre, poète et architecte de jardins Soami. Ce jardin de sable est particulièrement célèbre et pour la petite anecdote, un tas de sable, qu'on dit laissé par les ouvriers quand les travaux ont été interrompus, en fait maintenant partie. Il symboliserait le mont Fuji. Egalement, le Togu Do. Il faudra une permission spéciale pour visiter la résidence et la chapelle du shōgun. On y aperçoit la fameuse chambre de thé ( Dōjin-sai ) constituée par le carré des 4,5  tatami . Le style architectural demeure celui de shoin . Le bâtiment abrite une statue en bois du shōgun ainsi que deux autres statues : l'une du Bouddha exécutée par Jōchō au XI e  siècle et l'autre de Kannon, sculptée par Unkei au XII e  siècle.

JAPON

JAPON

Le Pavillon d'Argent (de son nom officiel Jisho-ji)est une des visites incontournables de Kyōto. Il est situé au début du chemin de la philosophie et niché dans un parc arboré très agréable, mêlant jardin de mousses et jardin sec de sable blanc. Le shōgun Yoshimasa Ashikaga fit construire le Pavillon d'argent ( gin  : argent) entre 1479 et 1482 comme résidence de Higashiyama. Cette résidence devait être à l'origine recouverte de bardeaux d'argent mais la crise provoquée par la guerre civile de Onin ruina le projet. C'est dans cette même résidence que fut construite la première pièce du thé, ou chashitsu . Cette salle ne comptait que quatre tatami et demi. Plus tard, sous l'impulsion de Rikyū Sen, ce pavillon sera construit en dehors de la résidence dans un jardin approprié. Le tout est classé au patrimoine mondial de l'Humanité. Ginkaku-ji. Le pavillon lui-même comprend un rez-de-chaussée et un étage. Le rez-de-chaussée est construit dans le style shoin résidentiel tandis que l'étage est résolument soumis au style Zen avec ses fenêtres en forme de cloche. Ce trait esthétique se retrouve également dans le Pavillon d'or, le Kinkaku-ji, datant de 1359. Les autres bâtiments : En plus du pavillon, le temple possède un terrain boisé couvert de mousses et un jardin japonais qu'on attribue au peintre, poète et architecte de jardins Soami. Ce jardin de sable est particulièrement célèbre et pour la petite anecdote, un tas de sable, qu'on dit laissé par les ouvriers quand les travaux ont été interrompus, en fait maintenant partie. Il symboliserait le mont Fuji. Egalement, le Togu Do. Il faudra une permission spéciale pour visiter la résidence et la chapelle du shōgun. On y aperçoit la fameuse chambre de thé ( Dōjin-sai ) constituée par le carré des 4,5  tatami . Le style architectural demeure celui de shoin . Le bâtiment abrite une statue en bois du shōgun ainsi que deux autres statues : l'une du Bouddha exécutée par Jōchō au XI e  siècle et l'autre de Kannon, sculptée par Unkei au XII e  siècle.

Les Paris de Laura

Les Paris de Laura

Mamie Boude's map

Mamie Boude's map

Slanelle

Slanelle

Elsa & Cyril

Elsa & Cyril

Camille Talks

Camille Talks

Thomas Saunier

Thomas Saunier

Coucou Suzette

Coucou Suzette

Ce qu'en disent les utilisateurs

vis à vis du temple, l'entrée coûte 500 yens et offre la possibilité de se balader dans les jardins. ceux ci sont très agréable, mais personnellement dans le même genre j'ai préféré ceux du shoren in, légèrement moins beau mais avec accès aux bâtiments. Les petits plus : à 50m sur la gauche du temple il y a un petit temple shinto assez sympa. à 50m du temple shinto, si on tourne à droite avant d'entrée dans la cours du temple, il y a un parking à vélo. et à côté de se parking, il y a l'entrée d'un parc naturel qui mène en haut du daimonji. Et ça, si vous avez pas peur des marches d'escalier, c'est à faire ABSOLUMENT ! La vue panoramique du haut de la montagne est juste monstrueuse.

@Iftixar

Temple, maison et jardin japonais. Très bien entretenu. Paysage magnifique.

@vduvivier89

accessible depuis le chemin de la philosophie, balade zen de Kyoto à faire de préférence au printemps lorsque les cerisiers sont en fleur. Prenez le temps d’admirer la vue sur Kyoto, depuis la forêt d

@nicopro28

THE silver pavillon - départ de la balade philosophique

@nlaporte03

La meilleure expérience Mapstr est sur l'application mobile.
Enregistrez vos meilleures adresses, partagez les plus belles avec vos amis, découvrez les recommendations de vos magazines et influcenceurs préférés.