Le Bouchon et l'Assiette

Le Bouchon et l'Assiette

127 Rue Cardinet Paris France

http://www.bouchonetlassiette.com
+33142278393
Enregistré par
855
utilisateurs
Principaux #tags

#Restaurant

#Bistrot

#Bistronomie

#Français

Vous êtes le propriétaire ?
Connectez-vous pour modifier vos informations et accéder à vos statistiques détaillées.
Accéder à votre espace

Approuvé par 3 partenaires officiels

Guide Lebey 2020 des bistrots

Guide Lebey 2020 des bistrots

Dans cette rue qui compte de plus en plus de bonnes adresses, ce bistrot à la faconde du Sud-Ouest tient toujours la vedette. Clément en cuisine et Cécile en salle forme un duo épatant. On donne toujours rendez-vous ici pour la saison du lièvre à la royale comme on loue le travail du cochon (Ibaiona) ou du poulpe comme à San Sebastian. Chaque année, la cave s'enrichit de nouvelles bouteilles et la petite salle désormais insonorisé et à l'aménagement bien pensé permet d'y couler des heures heureuses.

Les bons plans restos

Les bons plans restos

Dans un quartier surchargé en bonnes tables, Clément Vidalon a su imposer une cuisine canaille inspirée par le Sud-Ouest, et le décor de bistrot qui va avec. La formule déjeuner est sans prise de tête, efficace et courte : deux entrées, deux plats et deux desserts. Un velouté de citrouille, croûtons et lardons servi tiède et une terrine de jarret de porc persillé avec sa mousse de raifort pour commencer, à déguster avec un verre de Saint-Joseph. L'épaule d'agneau et sa compotée de haricots tarbais passe comme une lettre à la poste, idem pour le filet de daurade, étuvée de céleri branche, sauce au vin rouge d'Ardèche. Avec sa cuisson parfaite et son assaisonnement juste, il est là pour rappeler qu'il ne supporte pas la médiocrité. Quant au riz au lait à l'ancienne, les puristes regretteront la présence du caramel, les autres en profiteront pour finir leurs assiettes.

PARIS

PARIS

Dans un quartier surchargé en bonnes tables, Clément Vidalon a su imposer une cuisine canaille inspirée par le Sud-Ouest, et le décor de bistrot qui va avec. La formule déjeuner est sans prise de tête, efficace et courte : deux entrées, deux plats et deux desserts. Un velouté de citrouille, croûtons et lardons servi tiède et une terrine de jarret de porc persillé avec sa mousse de raifort pour commencer, à déguster avec un verre de Saint-Joseph. L'épaule d'agneau et sa compotée de haricots tarbais passe comme une lettre à la poste, idem pour le filet de daurade, étuvée de céleri branche, sauce au vin rouge d'Ardèche. Avec sa cuisson parfaite et son assaisonnement juste, il est là pour rappeler qu'il ne supporte pas la médiocrité. Quant au riz au lait à l'ancienne, les puristes regretteront la présence du caramel, les autres en profiteront pour finir leurs assiettes.

Ce qu'en disent les utilisateurs

Très très bon! Très jolis plats mais attention à l’attente (le chef est seul en cuisine).

@lulucorona63

Du mardi au vendredi midi // 26 euros // entrée + plat + dessert

@ornell.marcone

La meilleure expérience Mapstr est sur l'application mobile.
Enregistrez vos meilleures adresses, partagez les plus belles avec vos amis, découvrez les recommendations de vos magazines et influcenceurs préférés.