Brandenburg Gate

Brandenburg Gate

Pariser Platz, 10117 Berlin, Allemagne

http://www.berlin.de/sehenswuerdigkeiten/3560266-3558930-brandenburger-tor.html
Enregistré par
2 528
utilisateurs
Principaux #tags

#visite

#monument

#musee

#a voir

Vous êtes le propriétaire ?
Connectez-vous pour modifier vos informations et accéder à vos statistiques détaillées.
Accéder à votre espace

Approuvé par 9 partenaires officiels

LES PLUS BEAUX CIRCUITS EN TRAIN EN EUROPE

LES PLUS BEAUX CIRCUITS EN TRAIN EN EUROPE

Cette porte est le symbole de Berlin et conserve toujours autant de majesté. C'est la seule survivante des 14 portes de Berlin (du temps où Berlin possédait encore un mur de fortifications) et sans doute le monument le plus connu de la ville. Elle fut construite entre 1788 et 1791 sur le modèle du propylée d'Athènes dans un style néoclassique, d'après les plans de l'architecte Carl Langhans, et en honneur du roi Frédéric Guillaume II de Prusse. Elle est surmontée d'une sculpture de la déesse de la Victoire, Niké, montée sur un char tiré par quatre chevaux, oeuvre de K. F. Schinkel. La porte de Brandebourg était exclusivement réservée au passage des empereurs germaniques, ce qui n'empêcha pas Napoléon d'y passer, lorsqu'il marcha sur la Prusse lors de ses vastes campagnes militaires européennes. D'ailleurs, profitant de sa victoire, l'Empereur fera retirer le quadrige qui coiffe la porte pour le ramener à Paris en guise de trophée. Sa chute et celle de son empire, quelques années plus tard, sera l'occasion pour la Prusse de récupérer son bien. La place carrée, où se trouve la porte de Brandebourg, est alors renommée Pariser Platz en référence au traité de Paris, mettant fin au règne de Napoléon. Pendant la Seconde Guerre mondiale, la porte souffrit de dommages importants, notamment durant la Bataille de Berlin, mais elle fut restaurée en 1957. Symbole de la division des deux Allemagne jusqu'en 1989 de par sa position au milieu d'un no man's land dont des soldats est-allemands assuraient la garde, elle est aujourd'hui le symbole de la réunification à l'image des dizaines de milliers de personnes qui se sont réunis en 1989 pour faire pression sur le Mur et ainsi percer le rideau de fer. Il faut voir les images historiques sur les panneaux à côté de la porte, elles aident à retracer le destin inédit du monument. Les images aériennes de 1945 sont sidérantes tout comme les images du Mur et des barbelés. Après la chute du Mur, la Pariser Platz a été entièrement reconstruite et les ambassades des grands pays amis de l'Allemagne y ont retrouvé leur place : Etats-Unis, France... L'ambassade du Royaume-Uni n'est pas loin non plus. Cette place est devenue le lieu de prédilection de manifestations en tout genre, politiques ou artistiques. Riche de son héritage historique, le lieu est aussi souvent le théâtre de visites officielles de dirigeants étrangers. De l'autre côté, la place s'appelle Platz des 18. März en référence à la révolution de 1848.

BERLIN

BERLIN

Cette porte est le symbole de Berlin et conserve toujours autant de majesté. C'est la seule survivante des 14 portes de Berlin (du temps où Berlin possédait encore un mur de fortifications) et sans doute le monument le plus connu de la ville. Elle fut construite entre 1788 et 1791 sur le modèle du propylée d'Athènes dans un style néoclassique, d'après les plans de l'architecte Carl Langhans, et en honneur du roi Frédéric Guillaume II de Prusse. Elle est surmontée d'une sculpture de la déesse de la Victoire, Niké, montée sur un char tiré par quatre chevaux, oeuvre de K. F. Schinkel. La porte de Brandebourg était exclusivement réservée au passage des empereurs germaniques, ce qui n'empêcha pas Napoléon d'y passer, lorsqu'il marcha sur la Prusse lors de ses vastes campagnes militaires européennes. D'ailleurs, profitant de sa victoire, l'Empereur fera retirer le quadrige qui coiffe la porte pour le ramener à Paris en guise de trophée. Sa chute et celle de son empire, quelques années plus tard, sera l'occasion pour la Prusse de récupérer son bien. La place carrée, où se trouve la porte de Brandebourg, est alors renommée Pariser Platz en référence au traité de Paris, mettant fin au règne de Napoléon. Pendant la Seconde Guerre mondiale, la porte souffrit de dommages importants, notamment durant la Bataille de Berlin, mais elle fut restaurée en 1957. Symbole de la division des deux Allemagne jusqu'en 1989 de par sa position au milieu d'un no man's land dont des soldats est-allemands assuraient la garde, elle est aujourd'hui le symbole de la réunification à l'image des dizaines de milliers de personnes qui se sont réunis en 1989 pour faire pression sur le Mur et ainsi percer le rideau de fer. Il faut voir les images historiques sur les panneaux à côté de la porte, elles aident à retracer le destin inédit du monument. Les images aériennes de 1945 sont sidérantes tout comme les images du Mur et des barbelés. Après la chute du Mur, la Pariser Platz a été entièrement reconstruite et les ambassades des grands pays amis de l'Allemagne y ont retrouvé leur place : Etats-Unis, France... L'ambassade du Royaume-Uni n'est pas loin non plus. Cette place est devenue le lieu de prédilection de manifestations en tout genre, politiques ou artistiques. Riche de son héritage historique, le lieu est aussi souvent le théâtre de visites officielles de dirigeants étrangers. De l'autre côté, la place s'appelle Platz des 18. März en référence à la révolution de 1848.

ALLEMAGNE

ALLEMAGNE

Cette porte est le symbole de Berlin et conserve toujours autant de majesté. C'est la seule survivante des 14 portes de Berlin (du temps où Berlin possédait encore un mur de fortifications) et sans doute le monument le plus connu de la ville. Elle fut construite entre 1788 et 1791 sur le modèle du propylée d'Athènes dans un style néoclassique, d'après les plans de l'architecte Carl Langhans, et en honneur du roi Frédéric Guillaume II de Prusse. Elle est surmontée d'une sculpture de la déesse de la Victoire, Niké, montée sur un char tiré par quatre chevaux, oeuvre de K. F. Schinkel. La porte de Brandebourg était exclusivement réservée au passage des empereurs germaniques, ce qui n'empêcha pas Napoléon d'y passer, lorsqu'il marcha sur la Prusse lors de ses vastes campagnes militaires européennes. D'ailleurs, profitant de sa victoire, l'Empereur fera retirer le quadrige qui coiffe la porte pour le ramener à Paris en guise de trophée. Sa chute et celle de son empire, quelques années plus tard, sera l'occasion pour la Prusse de récupérer son bien. La place carrée, où se trouve la porte de Brandebourg, est alors renommée Pariser Platz en référence au traité de Paris, mettant fin au règne de Napoléon. Pendant la Seconde Guerre mondiale, la porte souffrit de dommages importants, notamment durant la Bataille de Berlin, mais elle fut restaurée en 1957. Symbole de la division des deux Allemagne jusqu'en 1989 de par sa position au milieu d'un no man's land dont des soldats est-allemands assuraient la garde, elle est aujourd'hui le symbole de la réunification à l'image des dizaines de milliers de personnes qui se sont réunis en 1989 pour faire pression sur le Mur et ainsi percer le rideau de fer. Il faut voir les images historiques sur les panneaux à côté de la porte, elles aident à retracer le destin inédit du monument. Les images aériennes de 1945 sont sidérantes tout comme les images du Mur et des barbelés. Après la chute du Mur, la Pariser Platz a été entièrement reconstruite et les ambassades des grands pays amis de l'Allemagne y ont retrouvé leur place : Etats-Unis, France... L'ambassade du Royaume-Uni n'est pas loin non plus. Cette place est devenue le lieu de prédilection de manifestations en tout genre, politiques ou artistiques. Riche de son héritage historique, le lieu est aussi souvent le théâtre de visites officielles de dirigeants étrangers. De l'autre côté, la place s'appelle Platz des 18. März en référence à la révolution de 1848.

Refuse to hibernate’s Map

Refuse to hibernate’s Map

Natacha Birds

Natacha Birds

Marine Etch

Marine Etch

The Flyaway Girl

The Flyaway Girl

Maudinette

Maudinette

La map handi-friendly par Wheeled World !

La map handi-friendly par Wheeled World !

Ce qu'en disent les utilisateurs

Walking tour at 11 starts here

@gracejames611

Free walking tour starts here at 11am rain or shine. Runs for 2 hours and you tip them whatever you want at the end

@alexkay98

Balade touristique chiante mais à faire : faire I coin porte de brandenbourg / reichtag / truc juif puis rejoindre avec le s bahn Warshauerstraße pour voir le mur

@mariedelavarene

La porte faisait partie intégrante du mur de Berlin. En 1793 elle est couronnée du quadridge de Johann Gottfried Schadow figurant la déesse de la victoire sur un char tiré par quatre chevaux. En 1806, elle est emportée par Napoléon Bonaparte qui veut l' installer à Paris. Après la chute du Premier Empire Le quadridge retourne à Berlin où il est restauré et agrémenté d'un nouveau symbole de pouvoir : l'aigle prussien. Sous l'empire allemand, le kaiser etait le seul a pouvoir passer, dans son vehicule, sous le passage central. Lors de la construction du mur, la porte se trouvait au milieu d'un No man's land gardé par les soldats de la RDA

@emeline2803

La porte de Brandebourg (Brandenburger Tor), a été construite entre 1788 et 1791 pour Frédéric-Guillaume II de Prusse. De style néoclassique, elle rappelle le Propylée de l’Acropole d’Athènes. En 1793, la porte de Brandebourg est couronnée du quadrige, représentant la Victoire sur un char tiré par quatre chevaux. Ce quadrige fut emporté par Napoléon pour l’installer à Paris mais à la fin du Premier Empire, il est réinstallé à Berlin et agrémenté de l’aigle prussien. Ce bâtiment représente aujourd’hui un symbole de la Réunification allemande, il figure d’ailleurs sur les pièces allemandes de 10, 20 et 50 centimes d’euro.

@thais.daud

Porte de Brandebourg. Arche mythique de Berlin, partie intégrante du mur de Berlin (maintenant symbole de la division de Berlin durant cette période) GRATUIT

@armandebh

Site le plus célèbre et le plus photographié de Berlin, symbole de division pendant la guerre froide, il incarne aujourd’hui l’Allemagne réunifiée

@caniram

Monument emblématique de la ville, symbole important de l'Allemagne. Symbolise l'unité retrouvée de l'Allemagne

@yasmine.osborn

Faisait partie du mur de Berlin

@marionvalay

2019 is coming! and what better place of the Brandenburg Gate to welcome him? Il è alla fine e il è alle porte! Chiusa una porta, si apre un portone Quale migliore porta della . . . igtravel

@anastasia.padoan

2019 is coming! and what better place of the Brandenburg Gate to welcome him? Il è alla fine e il è alle porte! Chiusa una porta, si apre un portone Quale migliore porta della . . . igtravel

@anastasia.padoan

Cette porte est le symbole de Berlin et conserve toujours autant de majesté. C'est la seule survivante des 14 portes de Berlin et sans doute le monument le plus connu de la ville. Elle fut construite entre 1788 et 1791 sur le modèle du propylée d'Athènes dans un style néoclassique, d'après les plans de l'architecte Carl Langhans, et en honneur du roi Frédéric Guillaume II de Prusse. Elle est surmontée d'une sculpture de la déesse de la Victoire, Niké, montée sur un char tiré par quatre chevaux, oeuvre célèbre de Schinkel. La porte de Brandebourg était exclusivement réservée au passage des empereurs germaniques, ce qui n'empêcha pas Napoléon d'y passer, lorsqu'il marcha sur la Prusse lors de ses vastes campagnes militaires européennes. D'ailleurs, profitant de sa victoire, l'Empereur fera retirer le fameux quadrige qui coiffe la porte pour le ramener à Paris en guise de symbole. Sa chute et celle de son empire, quelques années plus tard, sera l'occasion pour la Prusse de récupérer son bien et de nommer la place, où se trouve la porte de Brandenbourg, Pariser Platz en référence au traité de Paris, mettant fin au règne de Napoléon. Pendant la Seconde Guerre mondiale, elle souffrit de dommages importants notamment durant la Bataille de Berlin, mais elle fut restaurée en 1957. Symbole de la division des deux Allemagne jusqu'en 1989 étant donné sa position au milieu d'un no man's land dont des soldats est-allemands assuraient la garde, elle représente aujourd'hui le symbole de la réunification à l'image des dizaines de milliers de personnes qui se sont réunis en 1989 pour faire pression sur le Mur et ainsi percer le rideau de fer. Riche de son héritage historique, le lieu est souvent le théâtre de visites officielles de dirigeants étrangers. Devant la porte, au-delà de la Pariser Platz et de ses nombreuses ambassades, commence l'Unter den Linden, l'un des plus célèbres boulevards de Berlin, alors que de l'autre côté commence une autre artère importante, la Straße des 17. Juni, menant à un autre symbole de Berlin, la Colonne de la Victoire, Siegessäule.

@lesparentheses

La meilleure expérience Mapstr est sur l'application mobile.
Enregistrez vos meilleures adresses, partagez les plus belles avec vos amis, découvrez les recommendations de vos magazines et influcenceurs préférés.