Modern Tate Gallery

Modern Tate Gallery

Holland Street Southwark London United Kingdom

https://www.tate.org.uk/visit/tate-modern
+442078878888
Enregistré par
2 868
utilisateurs
Principaux #tags

#Museum

#Musée

#Art

#Culture

Vous êtes le propriétaire ?
Connectez-vous pour modifier vos informations et accéder à vos statistiques détaillées.
Accéder à votre espace

Approuvé par 14 partenaires officiels

Londres 2018

Londres 2018

La Tate Modern est un incontournable de Londres, qu'on y aille pour les collections permanentes d'art contemporain ou pour les expositions temporaires. Connue sous le nom de Tate Gallery, elle est rebaptisée Tate en 2000 et regroupe aujourd'hui quatre sites : la Tate Modern, la Tate Liverpool, la Tate Britain et la Tate St Ives. Située sur la rive droite de la Tamise, au sein du district de Southwark, elle est constituée d'une collection d'art moderne britannique et international qui ne cesse de se développer et de s'enrichir, elle comprend plus de 70 000 oeuvres. La Tate Modern abrite des collections permanentes qui ne sont pas organisées de manière chronologique mais thématique : matériaux et gestes, poésie et rêve, idées et objets... On retrouve les plus grands noms du XXe siècle : Picasso, Braque, Dali, Miro, Beuys, Pollock, Bacon... Tous les grands mouvements sont aussi présents : minimalisme, surréalisme, support/surface... Si vous ne savez pas par où commencer, des visites guidées gratuites sont organisées quotidiennement. Rendez-vous aussi aux niveaux 1 et 2 pour vous procurer une carte du musée. Au 3e étage, une chronologie de l'art contemporain reprend les courants et artistes représentatifs des XXe et XXIe siècles. La Tate Modern accueille également des expositions temporaires passionnantes. Vous pouvez rejoindre la cathédrale Saint-Paul sur l'autre rive grâce au Millenium Bridge. Il y a plus d'un siècle, à l'initiative de ce projet, Sir Henry Tate, magnat du sucre et amateur d'art, décide de faire don de ses oeuvres à la nation britannique. Faute de place, la National Gallery n'est pas en capacité d'intégrer cette collection d'art, de là est né le projet de créer un musée ouvert au public comprenant le cadeau de Henry Tate mais aussi d'autres oeuvres d'artistes britanniques issues de diverses collections. En 1892, le site d'une ancienne prison, le pénitencier de Millbank, est choisi pour y établir la nouvelle Galerie nationale d'art britannique, sous la direction de la National Gallery, à Trafalgar Square. L'architecte Sidney R. J. Smith prend en charge la réhabilitation du bâtiment et opte pour une architecture néo-byzantine que l'on reconnaît à ses arcades et à son dôme central. En 1897, la Tate ouvre ses portes au public, affichant 245 oeuvres dans huit chambres d'artistes britanniques allant de la Renaissance à nos jours. Le résultat est impressionnant et donne lieu à la plus importante collection d'oeuvres d'art britannique, couvrant 500 ans de créativité et présentant le travail des plus célèbres artistes dont William Hogarth, Thomas Gainsborough, Francis Bacon, William Blake, Frederic Leighton... En 1932, la galerie a officiellement adopté le nom de Tate Gallery et a consacré de nouvelles salles à la sculpture, financées par Lord Duveen et conçues par John Russell Pope, W. H. Romaine-Walker et Gilbert Jenkins. C'est ainsi que les premières galeries publiques en Angleterre, créées spécifiquement pour la sculpture, voient le jour. C'est en 1955 que la Tate Gallery devient totalement indépendante de la National Gallery et agrandit son espace d'exposition en investissant plusieurs bâtiments à proximité. En 2000 l'ancienne centrale électrique est réhabilitée, l'extension se poursuit en 2012. Les collections ne cessent de s'enrichir, mélangeant art ancien et art moderne. En juin 2016, la Tate a inauguré son nouveau bâtiment de 10 étages et de 70 mètres de haut dédié à l'art vivant et au cinéma, le Boilder et la Switch Tower. Conçue par les architectes Jacques Herzog et Pierre de Meuron, cette nouvelle extension adopte une structure pyramidale torsadée, une oeuvre d'art architecturale qui offre une vue panoramique sur la Tamise. La Boilder qui signifie la chaudière ", du haut de ses six étages faits de briques et de béton abritent les oeuvres de Matisse, Picasso, Warhol... Elle est reliée à la Switch le " commutateur ". Une prouesse architecturale abritant des oeuvres incontournables."

GRANDE BRETAGNE

GRANDE BRETAGNE

La Tate Modern est un incontournable de Londres, qu'on y aille pour les collections permanentes d'art contemporain ou pour les expositions temporaires. Connue sous le nom de Tate Gallery, elle est rebaptisée Tate en 2000 et regroupe aujourd'hui quatre sites : la Tate Modern, la Tate Liverpool, la Tate Britain et la Tate St Ives. Située sur la rive droite de la Tamise, au sein du district de Southwark, elle est constituée d'une collection d'art moderne britannique et international qui ne cesse de se développer et de s'enrichir, elle comprend plus de 70 000 oeuvres. La Tate Modern abrite des collections permanentes qui ne sont pas organisées de manière chronologique mais thématique : matériaux et gestes, poésie et rêve, idées et objets... On retrouve les plus grands noms du XX e siècle : Picasso, Braque, Dali, Miro, Beuys, Pollock, Bacon... Tous les grands mouvements sont aussi présents : minimalisme, surréalisme, support/surface... Si vous ne savez pas par où commencer, des visites guidées gratuites sont organisées quotidiennement. Rendez-vous aussi aux niveaux 1 et 2 pour vous procurer une carte du musée. Au 3 e étage, une chronologie de l'art contemporain reprend les courants et artistes représentatifs des XX e et XXI e siècles. La Tate Modern accueille également des expositions temporaires passionnantes. Vous pouvez rejoindre la cathédrale Saint-Paul sur l'autre rive grâce au Millenium Bridge. Il y a plus d'un siècle, à l'initiative de ce projet, Sir Henry Tate, magnat du sucre et amateur d'art, décide de faire don de ses oeuvres à la nation britannique. Faute de place, la National Gallery n'est pas en capacité d'intégrer cette collection d'art, de là est né le projet de créer un musée ouvert au public comprenant le cadeau de Henry Tate mais aussi d'autres oeuvres d'artistes britanniques issues de diverses collections. En 1892, le site d'une ancienne prison, le pénitencier de Millbank, est choisi pour y établir la nouvelle Galerie nationale d'art britannique, sous la direction de la National Gallery, à Trafalgar Square. L'architecte Sidney R. J. Smith prend en charge la réhabilitation du bâtiment et opte pour une architecture néo-byzantine que l'on reconnaît à ses arcades et à son dôme central. En 1897, la Tate ouvre ses portes au public, affichant 245 oeuvres dans huit chambres d'artistes britanniques allant de la Renaissance à nos jours. Le résultat est impressionnant et donne lieu à la plus importante collection d'oeuvres d'art britannique, couvrant 500 ans de créativité et présentant le travail des plus célèbres artistes dont William Hogarth, Thomas Gainsborough, Francis Bacon, William Blake, Frederic Leighton... En 1932, la galerie a officiellement adopté le nom de Tate Gallery et a consacré de nouvelles salles à la sculpture, financées par Lord Duveen et conçues par John Russell Pope, W. H. Romaine-Walker et Gilbert Jenkins. C'est ainsi que les premières galeries publiques en Angleterre, créées spécifiquement pour la sculpture, voient le jour. C'est en 1955 que la Tate Gallery devient totalement indépendante de la National Gallery et agrandit son espace d'exposition en investissant plusieurs bâtiments à proximité. En 2000 l'ancienne centrale électrique est réhabilitée, l'extension se poursuit en 2012. Les collections ne cessent de s'enrichir, mélangeant art ancien et art moderne. En juin 2016, la Tate a inauguré son nouveau bâtiment de 10 étages et de 70 mètres de haut dédié à l'art vivant et au cinéma, le Boilder et la Switch Tower. Conçue par les architectes Jacques Herzog et Pierre de Meuron, cette nouvelle extension adopte une structure pyramidale torsadée, une oeuvre d'art architecturale qui offre une vue panoramique sur la Tamise. La Boilder qui signifie " la chaudière ", du haut de ses six étages faits de briques et de béton abritent les oeuvres de Matisse, Picasso, Warhol... Elle est reliée à la Switch le " commutateur ". Une prouesse architecturale abritant des oeuvres incontournables.

SUD DE L'ANGLETERRE

SUD DE L'ANGLETERRE

La Tate Modern est un incontournable de Londres, qu'on y aille pour les collections permanentes d'art contemporain ou pour les expositions temporaires. Connue sous le nom de Tate Gallery, elle est rebaptisée Tate en 2000 et regroupe aujourd'hui quatre sites : la Tate Modern, la Tate Liverpool, la Tate Britain et la Tate St Ives. Située sur la rive droite de la Tamise, au sein du district de Southwark, elle est constituée d'une collection d'art moderne britannique et international qui ne cesse de se développer et de s'enrichir, elle comprend plus de 70 000 oeuvres. La Tate Modern abrite des collections permanentes qui ne sont pas organisées de manière chronologique mais thématique : matériaux et gestes, poésie et rêve, idées et objets... On retrouve les plus grands noms du XX e siècle : Picasso, Braque, Dali, Miro, Beuys, Pollock, Bacon... Tous les grands mouvements sont aussi présents : minimalisme, surréalisme, support/surface... Si vous ne savez pas par où commencer, des visites guidées gratuites sont organisées quotidiennement. Rendez-vous aussi aux niveaux 1 et 2 pour vous procurer une carte du musée. Au 3 e étage, une chronologie de l'art contemporain reprend les courants et artistes représentatifs des XX e et XXI e siècles. La Tate Modern accueille également des expositions temporaires passionnantes. Vous pouvez rejoindre la cathédrale Saint-Paul sur l'autre rive grâce au Millenium Bridge. Il y a plus d'un siècle, à l'initiative de ce projet, Sir Henry Tate, magnat du sucre et amateur d'art, décide de faire don de ses oeuvres à la nation britannique. Faute de place, la National Gallery n'est pas en capacité d'intégrer cette collection d'art, de là est né le projet de créer un musée ouvert au public comprenant le cadeau de Henry Tate mais aussi d'autres oeuvres d'artistes britanniques issues de diverses collections. En 1892, le site d'une ancienne prison, le pénitencier de Millbank, est choisi pour y établir la nouvelle Galerie nationale d'art britannique, sous la direction de la National Gallery, à Trafalgar Square. L'architecte Sidney R. J. Smith prend en charge la réhabilitation du bâtiment et opte pour une architecture néo-byzantine que l'on reconnaît à ses arcades et à son dôme central. En 1897, la Tate ouvre ses portes au public, affichant 245 oeuvres dans huit chambres d'artistes britanniques allant de la Renaissance à nos jours. Le résultat est impressionnant et donne lieu à la plus importante collection d'oeuvres d'art britannique, couvrant 500 ans de créativité et présentant le travail des plus célèbres artistes dont William Hogarth, Thomas Gainsborough, Francis Bacon, William Blake, Frederic Leighton... En 1932, la galerie a officiellement adopté le nom de Tate Gallery et a consacré de nouvelles salles à la sculpture, financées par Lord Duveen et conçues par John Russell Pope, W. H. Romaine-Walker et Gilbert Jenkins. C'est ainsi que les premières galeries publiques en Angleterre, créées spécifiquement pour la sculpture, voient le jour. C'est en 1955 que la Tate Gallery devient totalement indépendante de la National Gallery et agrandit son espace d'exposition en investissant plusieurs bâtiments à proximité. En 2000 l'ancienne centrale électrique est réhabilitée, l'extension se poursuit en 2012. Les collections ne cessent de s'enrichir, mélangeant art ancien et art moderne. En juin 2016, la Tate a inauguré son nouveau bâtiment de 10 étages et de 70 mètres de haut dédié à l'art vivant et au cinéma, le Boilder et la Switch Tower. Conçue par les architectes Jacques Herzog et Pierre de Meuron, cette nouvelle extension adopte une structure pyramidale torsadée, une oeuvre d'art architecturale qui offre une vue panoramique sur la Tamise. La Boilder qui signifie " la chaudière ", du haut de ses six étages faits de briques et de béton abritent les oeuvres de Matisse, Picasso, Warhol... Elle est reliée à la Switch le " commutateur ". Une prouesse architecturale abritant des oeuvres incontournables.

Rock'N'Fiocc

Rock'N'Fiocc

Megan Vlt

Megan Vlt

Julie Zwing

Julie Zwing

Sand in My Shoes

Sand in My Shoes

TOP 50 - London 2019

TOP 50 - London 2019

Alec Ramazzotti-Malin

Alec Ramazzotti-Malin

Amandine Chaignot

Amandine Chaignot

Selma Kaci Sebbagh

Selma Kaci Sebbagh

Nolwenn Creme

Nolwenn Creme

Miss Etc

Miss Etc

Alfredo Casadei Piferi

Alfredo Casadei Piferi

Ce qu'en disent les utilisateurs

Musée d’art moderne et contemporain

@lizziecala

Spot fotografico dal terrazzo, mostre pazzesche sia permanente che temporanee

@sailor_cdt

Dora Maurer - jusqu’en janvier + Kusama (infinity rooms) spring 2021!!!

@camilleautissier1999

Vistas desde la altura de Londres (gratis)

@rich_2411

FORME UNICHE DELLA CONTINUITÀ NELLO SPAZIO -Umberto Boccioni, 1913-

@eleonorap

Steve mcqueen retrospective feb 2020

@carolinewilson

•Una città non è disegnata, semplicemente si fa da sola. Basta ascoltarla, perché la città è il riflesso di tante storie• Renzo Piano

@architravel_92

Steve mcqueen retrospective feb 2020

@flavertu

"may Art be your Air", 3rd August 2017

@_camilla

Tate Modern Museum views. love

@mywokofshame

A must go when you’re in London.

@diane_w

10.00 - 18.00 / ven-sa - 22.00 Gratis

@fe.72

La meilleure expérience Mapstr est sur l'application mobile.
Enregistrez vos meilleures adresses, partagez les plus belles avec vos amis, découvrez les recommendations de vos magazines et influcenceurs préférés.