Château de Versailles

Château de Versailles

Place d'Armes 78000 Versailles France

http://www.trianonpalace.fr
+33 1 30 84 50 00
Enregistré par
5 402
utilisateurs
Principaux #tags

#a voir 📸

#musee

#chateau

#visite

Vous êtes le propriétaire ?
Connectez-vous pour modifier vos informations et accéder à vos statistiques détaillées.
Accéder à votre espace

Approuvé par 16 partenaires officiels

Les bonnes adresses à Paris

Les bonnes adresses à Paris

Dans un musée ou monument

BEST OF FRANCE

BEST OF FRANCE

Dès 1623, Louis XIII construisit à Versailles " un rendez-vous de chasse, un petit château de gentilhomme " en brique, pierre et ardoise, dans lequel il se plaisait tant qu'il le fit agrandir par son ingénieur et architecte Philibert Le Roy : cette première version du château de Versailles correspond aujourd'hui aux bâtiments qui entourent la Cour de Marbre. De 1661 à 1668 le jeune Louis XIV le fit embellir par Louis Le Vau. Mais ce " petit Château de Cartes ", selon l'expression de Saint-Simon, demeurait trop étroit, et des agrandissements furent commandés à l'architecte. Celui-ci entreprit, de 1668 à 1670, la construction de " l'enveloppe " autour du petit château d'origine. La terrasse centrale, inspirée des modèles italiens, fut achevée à la mort de Le Vau en 1670, par François d'Orbay. Les façades de pierre blanche, qui cernent le château vieux en brique et pierre firent dire, toujours à Saint-Simon : " Le beau et le vilain, le vaste et l'étranglé furent cousus ensemble. " Le 6 mai 1682, Versailles devint la résidence principale de la Cour de France, aux dépens du Louvre et de Saint-Germain : la galerie des Glaces, symbole de la puissance du monarque absolu fut élevée (1678-1684) sur l'ancienne terrasse du château neuf, et, sous les ordres de Jules Hardouin-Mansart, on éleva rapidement les ailes du Nord et du Midi, l'Orangerie, les Écuries, le Grand Commun, enfin la chapelle, dernière grande construction de l'époque du Roi-Soleil achevée en 1710 par Robert de Cotte. À la fin du règne de Louis XV, en 1770, Ange-Jacques Gabriel édifia l'Opéra et s'attela à la transformation des façades côté ville. Mais seul le pavillon de droite, dit pavillon Gabriel, fut effectivement reconstruit, selon les règles de l'architecture classique. De l'autre côté de la cour, le pavillon symétrique, commandé par Napoléon I er , fut réalisé en 1814. Le château fut ensuite transformé sous Louis-Philippe, qui décida d'y élever un musée historique dédié " à toutes les gloires de la France " ; il passa de nombreuses commandes auprès des plus grands peintres, qui retracèrent dans leurs oeuvres l'histoire du pays.

PARIS ÎLE DE FRANCE

PARIS ÎLE DE FRANCE

Dès 1623, Louis XIII construisit à Versailles " un rendez-vous de chasse, un petit château de gentilhomme " en brique, pierre et ardoise, dans lequel il se plaisait tant qu'il le fit agrandir par son ingénieur et architecte Philibert Le Roy : cette première version du château de Versailles correspond aujourd'hui aux bâtiments qui entourent la Cour de Marbre. De 1661 à 1668 le jeune Louis XIV le fit embellir par Louis Le Vau. Mais ce " petit Château de Cartes ", selon l'expression de Saint-Simon, demeurait trop étroit, et des agrandissements furent commandés à l'architecte. Celui-ci entreprit, de 1668 à 1670, la construction de " l'enveloppe " autour du petit château d'origine. La terrasse centrale, inspirée des modèles italiens, fut achevée à la mort de Le Vau en 1670, par François d'Orbay. Les façades de pierre blanche, qui cernent le château vieux en brique et pierre firent dire, toujours à Saint-Simon : " Le beau et le vilain, le vaste et l'étranglé furent cousus ensemble. " Le 6 mai 1682, Versailles devint la résidence principale de la Cour de France, aux dépens du Louvre et de Saint-Germain : la galerie des Glaces, symbole de la puissance du monarque absolu fut élevée (1678-1684) sur l'ancienne terrasse du château neuf, et, sous les ordres de Jules Hardouin-Mansart, on éleva rapidement les ailes du Nord et du Midi, l'Orangerie, les Écuries, le Grand Commun, enfin la chapelle, dernière grande construction de l'époque du Roi-Soleil achevée en 1710 par Robert de Cotte. À la fin du règne de Louis XV, en 1770, Ange-Jacques Gabriel édifia l'Opéra et s'attela à la transformation des façades côté ville. Mais seul le pavillon de droite, dit pavillon Gabriel, fut effectivement reconstruit, selon les règles de l'architecture classique. De l'autre côté de la cour, le pavillon symétrique, commandé par Napoléon I er , fut réalisé en 1814. Le château fut ensuite transformé sous Louis-Philippe, qui décida d'y élever un musée historique dédié " à toutes les gloires de la France " ; il passa de nombreuses commandes auprès des plus grands peintres, qui retracèrent dans leurs oeuvres l'histoire du pays.

Paris vous aime Magazine

Paris vous aime Magazine

Hyacinthe Rigaud (1659-1743) fut le protégé du roi et ceci pour une bonne raison : son portrait étincelant de Louis XIV, entre pose majestueuse et draperies divines, est considéré comme insurpassable. Mais Hyacinthe Rigaud ne fut pas le peintre d’une seule oeuvre : il porta aux xviie et xviie siècles l’art du portrait (et de l’autoportrait !) au pinacle, fixant tous les codes de l’époque pour les grands d’alors. Cette monographie trouve à Versailles un écrin naturel et s’intéresse aussi au processus créatif de l’artiste (formats, esquisses, gravures) et à son goût pour la sculpture.

FRANCE EN AVION

FRANCE EN AVION

Dès 1623, Louis XIII construisit à Versailles " un rendez-vous de chasse, un petit château de gentilhomme " en brique, pierre et ardoise, dans lequel il se plaisait tant qu'il le fit agrandir par son ingénieur et architecte Philibert Le Roy : cette première version du château de Versailles correspond aujourd'hui aux bâtiments qui entourent la Cour de Marbre. De 1661 à 1668 le jeune Louis XIV le fit embellir par Louis Le Vau. Mais ce " petit Château de Cartes ", selon l'expression de Saint-Simon, demeurait trop étroit, et des agrandissements furent commandés à l'architecte. Celui-ci entreprit, de 1668 à 1670, la construction de " l'enveloppe " autour du petit château d'origine. La terrasse centrale, inspirée des modèles italiens, fut achevée à la mort de Le Vau en 1670, par François d'Orbay. Les façades de pierre blanche, qui cernent le château vieux en brique et pierre firent dire, toujours à Saint-Simon : " Le beau et le vilain, le vaste et l'étranglé furent cousus ensemble. " Le 6 mai 1682, Versailles devint la résidence principale de la Cour de France, aux dépens du Louvre et de Saint-Germain : la galerie des Glaces, symbole de la puissance du monarque absolu fut élevée (1678-1684) sur l'ancienne terrasse du château neuf, et, sous les ordres de Jules Hardouin-Mansart, on éleva rapidement les ailes du Nord et du Midi, l'Orangerie, les Écuries, le Grand Commun, enfin la chapelle, dernière grande construction de l'époque du Roi-Soleil achevée en 1710 par Robert de Cotte. À la fin du règne de Louis XV, en 1770, Ange-Jacques Gabriel édifia l'Opéra et s'attela à la transformation des façades côté ville. Mais seul le pavillon de droite, dit pavillon Gabriel, fut effectivement reconstruit, selon les règles de l'architecture classique. De l'autre côté de la cour, le pavillon symétrique, commandé par Napoléon I er , fut réalisé en 1814. Le château fut ensuite transformé sous Louis-Philippe, qui décida d'y élever un musée historique dédié " à toutes les gloires de la France " ; il passa de nombreuses commandes auprès des plus grands peintres, qui retracèrent dans leurs oeuvres l'histoire du pays.

La Passion des Chateaux

La Passion des Chateaux

The Flyaway Girl

The Flyaway Girl

Alec Ramazzotti-Malin

Alec Ramazzotti-Malin

Sean Glass

Sean Glass

Les Préférés des Français

Les Préférés des Français

Mademoiselle Bon Plan

Mademoiselle Bon Plan

Thomas Saunier

Thomas Saunier

Lemonaide

Lemonaide

Hôtel Fabric

Hôtel Fabric

Hôtel Monge

Hôtel Monge

Melle_lavalliere

Melle_lavalliere

Ce qu'en disent les utilisateurs

Bonus: chaque année bal avec dress code

@hp.smet97

Incontournable : sérénade et jardins musicaux finish avec feux d’artifice le samedi soir : un must

@brunothus63

Le show féérique des Grandes Eaux Nocturnes de Versailles. https://parissecret.com/le-show-feerique-des-grandes-eaux-nocturnes-de-versailles-fait-son-grand-retour/

@mathildejffd

Le RER C arrive en gare de Versailles Château Rive Gauche, 10 minutes à pied pour se rendre au Château. Depuis la gare de Paris Montparnasse, les trains SNCF arrivent en gare de Versailles Chantiers, 18 minutes à pied pour se rendre au Château.

@francois.gigandet6

Delphine gratuit. Nadia 27 euros

@nadialavoie21

FYI, book “skip the line” tickets ahead of time— the wait is too crazy! Beautiful palace.

@ellengurrutia

Repost from @ryma_beauteaddict 🙏🏻 ولا يحزنك قولهم ۘ إن العزة لله جميعا ۚ هو السميع العليم؅

@reem.bgt

“C’est toujours l’impatience de gagner qui fait perdre...” Louis XIV

@jordan_r.pedrono

Dès 1623, Louis XIII construisit à Versailles " un rendez-vous de chasse, un petit château de gentilhomme " en brique, pierre et ardoise, dans lequel il se plaisait tant qu'il le fit agrandir par son ingénieur et architecte Philibert Le Roy : cette première version du château de Versailles correspond aujourd'hui aux bâtiments qui entourent la Cour de Marbre. De 1661 à 1668 le jeune Louis XIV le fit embellir par Louis Le Vau. Mais ce " petit Château de Cartes ", selon l'expression de Saint-Simon, demeurait trop étroit, et des agrandissements furent commandés à l'architecte. Celui-ci entreprit, de 1668 à 1670, la construction de " l'enveloppe " autour du petit château d'origine. La terrasse centrale, inspirée des modèles italiens, fut achevée à la mort de Le Vau en 1670, par François d'Orbay. Les façades de pierre blanche, qui cernent le château vieux en brique et pierre firent dire, toujours à Saint-Simon : " Le beau et le vilain, le vaste et l'étranglé furent cousus ensemble. " Le 6 mai 1682, Versailles devint la résidence principale de la Cour de France, aux dépens du Louvre et de Saint-Germain : la galerie des Glaces, symbole de la puissance du monarque absolu fut élevée (1678-1684) sur l'ancienne terrasse du château neuf, et, sous les ordres de Jules Hardouin-Mansart, on éleva rapidement les ailes du Nord et du Midi, l'Orangerie, les Écuries, le Grand Commun, enfin la chapelle, dernière grande construction de l'époque du Roi-Soleil achevée en 1710 par Robert de Cotte. À la fin du règne de Louis XV, en 1770, Ange-Jacques Gabriel édifia l'Opéra et s'attela à la transformation des façades côté ville. Mais seul le pavillon de droite, dit pavillon Gabriel, fut effectivement reconstruit, selon les règles de l'architecture classique. De l'autre côté de la cour, le pavillon symétrique, commandé par Napoléon I er , fut réalisé en 1814. Le château fut ensuite transformé sous Louis-Philippe, qui décida d'y élever un musée historique dédié " à toutes les gloires de la France " ; il passa de nombreuses commandes auprès des plus grands peintres, qui retracèrent dans leurs oeuvres l'histoire du pays.

@alexmf

La meilleure expérience Mapstr est sur l'application mobile.
Enregistrez vos meilleures adresses, partagez les plus belles avec vos amis, découvrez les recommendations de vos magazines et influcenceurs préférés.