Bibi-Ka-Makbara
Enregistré par
15
utilisateurs
Principaux #tags

#Mémorial

#Visites - Points d'intérêt

#A découvrir

#Etranger

Vous êtes le propriétaire ?
Connectez-vous pour modifier vos informations et accéder à vos statistiques détaillées.
Accéder à votre espace

Approuvé par 2 partenaires officiels

INDE DU SUD

INDE DU SUD

Il fallut plus de 10 ans pour achever la construction de ce mausolée hébergeant le tombeau de Rabia Ul-Darrani, la première épouse d'Aurangzeb. De nombreux historiens attribuent l'édification du bâtiment au prince Azam Shah, mais il semblerait que ce soit bien Aurangzeb qui l'ait commandité. Les travaux débutèrent en 1651 alors que le prince n'était pas encore né... Ressemblant à une version miniature du Taj Mahal, le monument est le plus bel exemple d'architecture moghole dans la vallée du Deccan. Le mausolée consiste en une alcôve surmontée d'un dôme et placée sur une plateforme encadrée de quatre tours à chacun de ses coins. L'ensemble architectural est placé au centre d'un vaste jardin d'inspiration moghole parcouru de bassins et canaux où les chiffres 8 et 9 reviennent régulièrement. Les tours ainsi que les bassins sont octogonaux, les allées pavées sont ornementées d'étoiles à 9 branches. La symétrie de l'ensemble a été brisée par la construction d'une mosquée ajoutée au XVIII e siècle par le nizam d'Hyderabad. La mosquée constituée d'arches peut accueillir 377 personnes. Si de loin, le Bibi-Ka-Maqbara ressemble à s'y tromper au Taj Mahal d'Agra, l'illusion s'estompe en se rapprochant. Seule la base du mausolée est en marbre et le reste est en plâtre blanc. Par conséquent, l'entretien du bâtiment est un casse-tête pour le Département archéologique. L'érosion et la pollution attaquent fortement le mausolée. L'utilisation du plâtre, bien moins cher que le marbre, marque le déclin de l'empire d'Aurangzeb et annonce la fin de l'empire moghol. Les ouvertures du mausolée sont ornées de jali , sorte de dentelle de plâtre qui projette de beaux jeux d'ombre sur le sol. Le tombeau, placé dans une fosse octogonale, est recouvert d'un drap vert, couleur de l'islam. Les visiteurs y jettent pièces et billets en formulant un voeu.

BOMBAY - GOA

BOMBAY - GOA

Il fallut plus de 10 ans pour achever la construction de ce mausolée hébergeant le tombeau de Rabia Ul-Darrani, la première épouse d'Aurangzeb. De nombreux historiens attribuent l'édification du bâtiment au prince Azam Shah, mais il semblerait que ce soit bien Aurangzeb qui l'ait commandité. Les travaux débutèrent en 1651 alors que le prince n'était pas encore né... Ressemblant à une version miniature du Taj Mahal, le monument est le plus bel exemple d'architecture moghole dans la vallée du Deccan. Le mausolée consiste en une alcôve surmontée d'un dôme et placée sur une plateforme encadrée de quatre tours à chacun de ses coins. L'ensemble architectural est placé au centre d'un vaste jardin d'inspiration moghole parcouru de bassins et canaux où les chiffres 8 et 9 reviennent régulièrement. Les tours ainsi que les bassins sont octogonaux, les allées pavées sont ornementées d'étoiles à 9 branches. La symétrie de l'ensemble a été brisée par la construction d'une mosquée ajoutée au XVIII e siècle par le nizam d'Hyderabad. La mosquée constituée d'arches peut accueillir 377 personnes. Si de loin, le Bibi-Ka-Maqbara ressemble à s'y tromper au Taj Mahal d'Agra, l'illusion s'estompe en se rapprochant. Seule la base du mausolée est en marbre et le reste est en plâtre blanc. Par conséquent, l'entretien du bâtiment est un casse-tête pour le Département archéologique. L'érosion et la pollution attaquent fortement le mausolée. L'utilisation du plâtre, bien moins cher que le marbre, marque le déclin de l'empire d'Aurangzeb et annonce la fin de l'empire moghol. Les ouvertures du mausolée sont ornées de jali , sorte de dentelle de plâtre qui projette de beaux jeux d'ombre sur le sol. Le tombeau, placé dans une fosse octogonale, est recouvert d'un drap vert, couleur de l'islam. Les visiteurs y jettent pièces et billets en formulant un voeu.

La meilleure expérience Mapstr est sur l'application mobile.
Enregistrez vos meilleures adresses, partagez les plus belles avec vos amis, découvrez les recommendations de vos magazines et influcenceurs préférés.