Alcázar

Alcázar

Plaza del Triunfo Seville Spain

http://www.alcazarsevilla.org/
+34 954 50 23 24
Enregistré par
1 964
utilisateurs
Principaux #tags

#Visite

#Monument

#A visiter

#A voir

Vous êtes le propriétaire ?
Connectez-vous pour modifier vos informations et accéder à vos statistiques détaillées.
Accéder à votre espace

Approuvé par 9 partenaires officiels

Les meilleures adresses du Vogue Paris

Les meilleures adresses du Vogue Paris

Véritable pépite de l'architecture murdéjar, ce superbe palais fortifié et ses jardins à l'espagnol sont un must de passage à Séville.

EUROPE À MOTO

EUROPE À MOTO

La résidence royale, avec ses palais, ses patios, ses salles mudéjares et ses jardins, est tout bonnement une pure merveille. Déclarée patrimoine de l'humanité par l'Unesco, c'est - avec la cathédrale - le monument de Séville à ne rater sous aucun prétexte. En arrivant par la plaza del Triunfo, on traverse la formidable enceinte par la puerta del León (porte du Lion). Le lion, immortalisé par des azulejos, symbolisait la victoire de la Reconquête (pendant une courte période, cette porte fut effectivement défendue par un vrai lion). On débouche sur l'Alcazar Real (palais Royal) où, traditionnellement depuis la Reconquête, les rois d'Espagne descendent quand ils sont en visite à Séville. Le site était déjà connu des Romains. En 712, les Maures y construisirent une forteresse. Après la Reconquête, les Rois Catholiques s'y réinstallèrent. L'ensemble actuel a été bâti progressivement, chaque souverain y apportant sa touche. La sala de Almirantes (le salon des Amiraux) fut, dès 1503, le théâtre des grandes décisions d'exploration du Nouveau Monde, dont le voyage de Magellan. Le palais de Pierre le Cruel  l'un des édifices les plus importants de l'Alcázar, fut restauré par Charles Quint et Philippe IV. On découvrira surtout à l'extérieur le ravissant patio de las Doncellas (cour des Demoiselles d'honneur) réalisé par les meilleurs artisans de Grenade, un rectangle harmonieux encadré d'une double rangée de colonnes de marbre. Les demoiselles, princesses du sang, se tenaient à l'étage pour suivre les cérémonies qui avaient lieu dans la cour. On ne manquera pas aussi le salón de Embajadores et son dôme en bois de cèdre gravé et doré du XV e  siècle. Si les travaux furent d'abord exécutés par des artisans maures qui apportèrent toute la fantaisie mudéjare, notamment dans des décors d'azulejos somptueux, les réalisations suivantes empruntent plutôt à l'Europe et à la Flandre (le salón de los Tapices avec ses tapisseries dans les salons de Carlos V, du XVI e  siècle, très bien décoré, mérite d'être vu). Divers patios  forment aussi des étapes clés de la visite. Le Patio de las Doncellas, les demoiselles, dont la décoration a été réalisée par les plus grands artistes de Grenade ; celui des muñecas, poupées, qui doit son nom aux visages qui décorent l'un de ses arcs et était l'endroit réservé aux domestiques qui travaillaient dans le palais ; celui de la Montería, de la chasse, ancien lieu de réunion de la cour royale avant de devenir lieu de rassemblement pour les chasses. Ou encore celui del Yeso, du plâtre, un jardin orné de superbes massifs de fleurs et de ruisseaux qui a conservé des éléments caractéristiques de l'alcazar de la dynastie almohade du XII e  siècle. Les jardins de l'Alcazar  sont magnifiques, d'influence arabe, ils ont ensuite été réformés en style Renaissance et romantique. Jets d'eau, fontaines, bassins, sculptures, buissons, arbustes et terrasses plantées de cyprès et de lauriers alternent dans un éblouissement de chaque instant. Les Andalous puis les paysagistes venus d'Afrique du Nord ont porté l'art à des sommets inégalés, afin de satisfaire le goût et les sens des califes. Un lieu idéal pour les siestes des chaudes journées d'été. D'autant plus qu'une cafétéria vous permettra de faire des pauses de temps en temps dans un lieu idyllique. Les activités culturelles.  Le comité de patronage du Real Alcazar et la mairie de Séville ont eu la bonne d'idée d'y organiser toute une série d'activités auxquelles on peut participer : cycles de conférences, concerts ou théâtre comme par exemple à l'occasion du Teatro de Primavera, théâtre de printemps) ou des Noches en los Jardines del Alcázar (Nuits dans les Jardins de l'Alcazar) qui se déroulent tous les étés.

ROUTES CULTURELLES D'ESPAGNE

ROUTES CULTURELLES D'ESPAGNE

La résidence royale, avec ses palais, ses patios, ses salles mudéjares et ses jardins, est tout bonnement une pure merveille. Déclarée patrimoine de l'humanité par l'Unesco, c'est - avec la cathédrale - le monument de Séville à ne rater sous aucun prétexte. En arrivant par la plaza del Triunfo, on traverse la formidable enceinte par la puerta del León (porte du Lion). Le lion, immortalisé par des azulejos, symbolisait la victoire de la Reconquête (pendant une courte période, cette porte fut effectivement défendue par un vrai lion). On débouche sur l'Alcazar Real (palais Royal) où, traditionnellement depuis la Reconquête, les rois d'Espagne descendent quand ils sont en visite à Séville. Le site était déjà connu des Romains. En 712, les Maures y construisirent une forteresse. Après la Reconquête, les Rois Catholiques s'y réinstallèrent. L'ensemble actuel a été bâti progressivement, chaque souverain y apportant sa touche. La sala de Almirantes (le salon des Amiraux) fut, dès 1503, le théâtre des grandes décisions d'exploration du Nouveau Monde, dont le voyage de Magellan. Le palais de Pierre le Cruel  l'un des édifices les plus importants de l'Alcázar, fut restauré par Charles Quint et Philippe IV. On découvrira surtout à l'extérieur le ravissant patio de las Doncellas (cour des Demoiselles d'honneur) réalisé par les meilleurs artisans de Grenade, un rectangle harmonieux encadré d'une double rangée de colonnes de marbre. Les demoiselles, princesses du sang, se tenaient à l'étage pour suivre les cérémonies qui avaient lieu dans la cour. On ne manquera pas aussi le salón de Embajadores et son dôme en bois de cèdre gravé et doré du XV e  siècle. Si les travaux furent d'abord exécutés par des artisans maures qui apportèrent toute la fantaisie mudéjare, notamment dans des décors d'azulejos somptueux, les réalisations suivantes empruntent plutôt à l'Europe et à la Flandre (le salón de los Tapices avec ses tapisseries dans les salons de Carlos V, du XVI e  siècle, très bien décoré, mérite d'être vu). Divers patios  forment aussi des étapes clés de la visite. Le Patio de las Doncellas, les demoiselles, dont la décoration a été réalisée par les plus grands artistes de Grenade ; celui des muñecas, poupées, qui doit son nom aux visages qui décorent l'un de ses arcs et était l'endroit réservé aux domestiques qui travaillaient dans le palais ; celui de la Montería, de la chasse, ancien lieu de réunion de la cour royale avant de devenir lieu de rassemblement pour les chasses. Ou encore celui del Yeso, du plâtre, un jardin orné de superbes massifs de fleurs et de ruisseaux qui a conservé des éléments caractéristiques de l'alcazar de la dynastie almohade du XII e  siècle. Les jardins de l'Alcazar  sont magnifiques, d'influence arabe, ils ont ensuite été réformés en style Renaissance et romantique. Jets d'eau, fontaines, bassins, sculptures, buissons, arbustes et terrasses plantées de cyprès et de lauriers alternent dans un éblouissement de chaque instant. Les Andalous puis les paysagistes venus d'Afrique du Nord ont porté l'art à des sommets inégalés, afin de satisfaire le goût et les sens des califes. Un lieu idéal pour les siestes des chaudes journées d'été. D'autant plus qu'une cafétéria vous permettra de faire des pauses de temps en temps dans un lieu idyllique. Les activités culturelles.  Le comité de patronage du Real Alcazar et la mairie de Séville ont eu la bonne d'idée d'y organiser toute une série d'activités auxquelles on peut participer : cycles de conférences, concerts ou théâtre comme par exemple à l'occasion du Teatro de Primavera, théâtre de printemps) ou des Noches en los Jardines del Alcázar (Nuits dans les Jardins de l'Alcazar) qui se déroulent tous les étés.

SÉVILLE

SÉVILLE

La résidence royale, avec ses palais, ses patios, ses salles mudéjares et ses jardins, est tout bonnement une pure merveille. Déclarée patrimoine de l'humanité par l'Unesco, c'est - avec la cathédrale - le monument de Séville à ne rater sous aucun prétexte. En arrivant par la plaza del Triunfo, on traverse la formidable enceinte par la puerta del León (porte du Lion). Le lion, immortalisé par des azulejos, symbolisait la victoire de la Reconquête (pendant une courte période, cette porte fut effectivement défendue par un vrai lion). On débouche sur l'Alcazar Real (palais Royal) où, traditionnellement depuis la Reconquête, les rois d'Espagne descendent quand ils sont en visite à Séville. Le site était déjà connu des Romains. En 712, les Maures y construisirent une forteresse. Après la Reconquête, les Rois Catholiques s'y réinstallèrent. L'ensemble actuel a été bâti progressivement, chaque souverain y apportant sa touche. La sala de Almirantes (le salon des Amiraux) fut, dès 1503, le théâtre des grandes décisions d'exploration du Nouveau Monde, dont le voyage de Magellan. Le palais de Pierre le Cruel  l'un des édifices les plus importants de l'Alcázar, fut restauré par Charles Quint et Philippe IV. On découvrira surtout à l'extérieur le ravissant patio de las Doncellas (cour des Demoiselles d'honneur) réalisé par les meilleurs artisans de Grenade, un rectangle harmonieux encadré d'une double rangée de colonnes de marbre. Les demoiselles, princesses du sang, se tenaient à l'étage pour suivre les cérémonies qui avaient lieu dans la cour. On ne manquera pas aussi le salón de Embajadores et son dôme en bois de cèdre gravé et doré du XV e  siècle. Si les travaux furent d'abord exécutés par des artisans maures qui apportèrent toute la fantaisie mudéjare, notamment dans des décors d'azulejos somptueux, les réalisations suivantes empruntent plutôt à l'Europe et à la Flandre (le salón de los Tapices avec ses tapisseries dans les salons de Carlos V, du XVI e  siècle, très bien décoré, mérite d'être vu). Divers patios  forment aussi des étapes clés de la visite. Le Patio de las Doncellas, les demoiselles, dont la décoration a été réalisée par les plus grands artistes de Grenade ; celui des muñecas, poupées, qui doit son nom aux visages qui décorent l'un de ses arcs et était l'endroit réservé aux domestiques qui travaillaient dans le palais ; celui de la Montería, de la chasse, ancien lieu de réunion de la cour royale avant de devenir lieu de rassemblement pour les chasses. Ou encore celui del Yeso, du plâtre, un jardin orné de superbes massifs de fleurs et de ruisseaux qui a conservé des éléments caractéristiques de l'alcazar de la dynastie almohade du XII e  siècle. Les jardins de l'Alcazar  sont magnifiques, d'influence arabe, ils ont ensuite été réformés en style Renaissance et romantique. Jets d'eau, fontaines, bassins, sculptures, buissons, arbustes et terrasses plantées de cyprès et de lauriers alternent dans un éblouissement de chaque instant. Les Andalous puis les paysagistes venus d'Afrique du Nord ont porté l'art à des sommets inégalés, afin de satisfaire le goût et les sens des califes. Un lieu idéal pour les siestes des chaudes journées d'été. D'autant plus qu'une cafétéria vous permettra de faire des pauses de temps en temps dans un lieu idyllique. Les activités culturelles.  Le comité de patronage du Real Alcazar et la mairie de Séville ont eu la bonne d'idée d'y organiser toute une série d'activités auxquelles on peut participer : cycles de conférences, concerts ou théâtre comme par exemple à l'occasion du Teatro de Primavera, théâtre de printemps) ou des Noches en los Jardines del Alcázar (Nuits dans les Jardins de l'Alcazar) qui se déroulent tous les étés.

In the Loup - a foodie's world map

In the Loup - a foodie's world map

Barbara Schoumacher

Barbara Schoumacher

La Passion des Chateaux

La Passion des Chateaux

Alice Maria Arzuffi

Alice Maria Arzuffi

Hervé in Paris

Hervé in Paris

Ce qu'en disent les utilisateurs

Incroyaaaaable, aussi pour se poser dans le jardin et lire avec les oiseaux dans les arbres et le bruit des fontaines

@thea.thea

Palais, patios et jardins... un endroit on ne peut plus agréable à ne pas louper

@marine.mlt

ricordo di un caldo pomeriggio a . . .

@anastasia.padoan

ricordo di un caldo pomeriggio a . . .

@anastasia.padoan

Come si fa a dimenticare un posto del genere? ❤️

@daniuzzza

Book in advance to avoid waiting in line. I didn't think the audio guide was worth it, but the map they give you is handy

@linhmainguyen

Petit souvenir de la Real Alcázar à Séville 😎 De magnifiques jardins et une architecture influencée par de multiple cultures 😍 Et vous, vous êtes parti où en vacances ? ☀️ •••••••••••••• 📸 @chlzx

@mxthizu

Pas très original me direz vous mais c'est vraiment incroyable, full of color et plein d'architectures différentes qui se mêlent

@pierre_patoureau

Véritable pépite de l'architecture murdéjar, ce palais fortifié et ses jardins sont un must à Séville. 😉 réserver les billets sur internet

@virginielollbeeharry

9h30 - 19h gratuit le lundi et tous les jours de 18 à 19h

@margaux.pierre

La meilleure expérience Mapstr est sur l'application mobile.
Enregistrez vos meilleures adresses, partagez les plus belles avec vos amis, découvrez les recommendations de vos magazines et influcenceurs préférés.