Beffroi de Gravelines

Beffroi de Gravelines

Place Charles Valentin, 59820 Gravelines, France

http://www.tourisme-gravelines.fr/fr/decouvrir/monuments-autres-sites/beffroi/
+33328519400
Enregistré par
5
utilisateurs
Principaux #tags

#Bâtiment public - Hôtel de ville

#Visites - Points d'intérêt

#Restaurant

Vous êtes le propriétaire ?
Connectez-vous pour modifier vos informations et accéder à vos statistiques détaillées.
Accéder à votre espace

Approuvé par 3 partenaires officiels

AUTOUR DE LILLE

AUTOUR DE LILLE

La tour du beffroi de Gravelines peut paraître très sobre comparée à d'autres beffrois plus ornementés et stylisés. Pourtant, cette simplicité est un véritable parti-pris stylistique bien réfléchi. Au XVI e siècle, époque de construction du beffroi, la renaissance italienne marque son empreinte partout en Europe. Privilégiant l'horizontalité, la renaissance s'oppose donc par définition à la verticalité grandiose des beffrois du Nord. C'est ce qui explique que les beffrois construits à cette époque soient moins élevés et surmontés d'un sommet travaillé sous un style " ampoulé " qui atténue la verticalité. C'est le cas de celui de Gravelines qui ne mesure "que" 27 mètres de haut et est surmonté d'un lanternon, qui abrite aujourd'hui la dernière cloche de la cité. L'édifice que l'on observe aujourd'hui est en fait une reconstruction datant de 1827 qui reprend les fondations et la silhouette du beffroi originel, tout en en simplifiant encore davantage la décoration. Simple tour de briques de sable, le beffroi impose pourtant sa présence sur la ville et son originalité lui valut d'être classé au Patrimoine mondial de l'Unesco en 2005 ! Il est accessible uniquement lors des journées du patrimoine, mais au moment du marché de Noël, du haut de la grande roue, on côtoie son sommet et on peut en admirer les détails de très près.

BEST OF CÔTE D'OPALE

BEST OF CÔTE D'OPALE

La tour du beffroi de Gravelines peut paraître très sobre comparée à d'autres beffrois plus ornementés et stylisés. Pourtant, cette simplicité est un véritable parti-pris stylistique bien réfléchi. Au XVI e siècle, époque de construction du beffroi, la renaissance italienne marque son empreinte partout en Europe. Privilégiant l'horizontalité, la renaissance s'oppose donc par définition à la verticalité grandiose des beffrois du Nord. C'est ce qui explique que les beffrois construits à cette époque soient moins élevés et surmontés d'un sommet travaillé sous un style " ampoulé " qui atténue la verticalité. C'est le cas de celui de Gravelines qui ne mesure "que" 27 mètres de haut et est surmonté d'un lanternon, qui abrite aujourd'hui la dernière cloche de la cité. L'édifice que l'on observe aujourd'hui est en fait une reconstruction datant de 1827 qui reprend les fondations et la silhouette du beffroi originel, tout en en simplifiant encore davantage la décoration. Simple tour de briques de sable, le beffroi impose pourtant sa présence sur la ville et son originalité lui valut d'être classé au Patrimoine mondial de l'Unesco en 2005 ! Il est accessible uniquement lors des journées du patrimoine, mais au moment du marché de Noël, du haut de la grande roue, on côtoie son sommet et on peut en admirer les détails de très près.

CÔTE D'OPALE

CÔTE D'OPALE

La tour du beffroi de Gravelines peut paraître très sobre comparée à d'autres beffrois plus ornementés et stylisés. Pourtant, cette simplicité est un véritable parti-pris stylistique bien réfléchi. Au XVI e siècle, époque de construction du beffroi, la renaissance italienne marque son empreinte partout en Europe. Privilégiant l'horizontalité, la renaissance s'oppose donc par définition à la verticalité grandiose des beffrois du Nord. C'est ce qui explique que les beffrois construits à cette époque soient moins élevés et surmontés d'un sommet travaillé sous un style " ampoulé " qui atténue la verticalité. C'est le cas de celui de Gravelines qui ne mesure "que" 27 mètres de haut et est surmonté d'un lanternon, qui abrite aujourd'hui la dernière cloche de la cité. L'édifice que l'on observe aujourd'hui est en fait une reconstruction datant de 1827 qui reprend les fondations et la silhouette du beffroi originel, tout en en simplifiant encore davantage la décoration. Simple tour de briques de sable, le beffroi impose pourtant sa présence sur la ville et son originalité lui valut d'être classé au Patrimoine mondial de l'Unesco en 2005 ! Il est accessible uniquement lors des journées du patrimoine, mais au moment du marché de Noël, du haut de la grande roue, on côtoie son sommet et on peut en admirer les détails de très près.

La meilleure expérience Mapstr est sur l'application mobile.
Enregistrez vos meilleures adresses, partagez les plus belles avec vos amis, découvrez les recommendations de vos magazines et influcenceurs préférés.