Royal Palace Museum

Royal Palace Museum

Sisavangvong Laos Laos

http://royalpalacehotel.vn
+85671212122
Enregistré par
48
utilisateurs
Principaux #tags

#Musée

#Visite

#Culture

#Museum

Vous êtes le propriétaire ?
Connectez-vous pour modifier vos informations et accéder à vos statistiques détaillées.
Accéder à votre espace

Approuvé par 1 partenaires officiels

LAOS

LAOS

Le palais fait face au mont Phousi. Il fut construit en 1904 par le roi Sisavang Vong. L'architecture laisse percevoir différentes influences : fondations classiques françaises et toiture traditionnelle avec un éléphant à trois têtes pour emblème. Le palais fut habité par la famille royale jusqu'à la destitution du futur roi Sisavang Vatthana et de la reine dans le nord du pays, en 1975. L'entrée principale s'ouvre sur un immense parc, rue Sisavangvong. Sur la gauche en entrant, on aperçoit la statue de Sisavang Vong (sculptée en 1960 par un artiste russe) dont la position des mains - l'une évoque une promesse, l'autre tient la Constitution de l'ancien Royaume du Laos - symbolise le serment de loyauté à l'égard de son peuple. Sur la droite, se dresse le Vat Ho Pra Bang qui abrite le Phra Bang, le Bouddha d'or ayant donné son nom à la ville. Cette statue de Bouddha d'origine cingalaise (entre VIII e et IX e  siècle) mesure 83 cm de haut et pèse 40 kg. Elle fut offerte en 1359 par le roi khmer Praya Sirichanta à Fa Ngum, fondateur du Lane Xang, afin de renforcer la légitimité de ce dernier qui fit du bouddhisme la religion d'Etat. En entrant sur la gauche : la salle du secrétaire du roi où sont exposés les cadeaux offerts aux souverains par les chefs d'état étrangers, dont une collection de pièces d'artisanat exceptionnelles. Sur la droite : l'ancienne salle du roi où des fresques murales Art Déco illustrent la vie traditionnelle de l'époque. Elles ont été peintes par l'artiste française Alix de Fautereau dans les années 1930. Outre le mobilier et les objets ayant appartenu à la famille royale, on peut y voir les bustes des différents rois de Luang Prabang ainsi que de magnifiques tambours en bronze. En se dirigeant vers la salle du trône, on remarque au passage la collection de vases de Sèvres, ainsi qu'une représentation (cabinet en bois à droite) d'un marchand hollandais au large chapeau, dont les témoignages ont contribué à la connaissance de l'histoire lao. Avec ses fresques en mosaïques colorées sur fond rouge (1963) illustrant la vie au palais, la salle du trône est assez insolite. Le trône en bois est orné de feuilles d'or. Dans des vitrines, sont répartis divers objets religieux, notamment des bouddhas de cristal datant des XV e et XVI e  siècles, rapportés du That Mak Mo, des statuettes anciennes, des épées d'apparat, des bijoux et nécessaires de toilette ayant appartenu à la reine. Lorsqu'on traverse la salle du trône (dans le sens de la visite) on passe devant la bibliothèque, puis on accède aux appartements privés de la famille royale. De style Art Déco (1930), très chic à l'époque. A noter : la salle à manger et les chambres ont été dépouillées de leur décoration d'origine. On passe ensuite par l'aile gauche occupée par le salon de réception de la reine. Ici sont exposés les portraits de Leurs Majestés le roi Sisavang Vatthana, la reine Khamphouy et le prince héritier Vong Savang. Une visite qui vaut le coup.

La meilleure expérience Mapstr est sur l'application mobile.
Enregistrez vos meilleures adresses, partagez les plus belles avec vos amis, découvrez les recommendations de vos magazines et influcenceurs préférés.