Musee Anne de Beaujeu

Musee Anne de Beaujeu

5 Rue de Vieux Château France

http://musees.allier.fr/
+33470204847
Enregistré par
13
utilisateurs
Principaux #tags

#Musée

##Musée

#** A tester

#A visiter

Vous êtes le propriétaire ?
Connectez-vous pour modifier vos informations et accéder à vos statistiques détaillées.
Accéder à votre espace

Approuvé par 3 partenaires officiels

A Passion for Castles

A Passion for Castles

Sorcière sortant de son puit

50 musées méconnus de France

50 musées méconnus de France

Imaginez une maison dont l’intérieur n’aurait pas bougé d’un pouce entre 1905 et aujourd’hui ; fermée durant tout un siècle, c’est ce qui est arrivé à la maison de Louis Mantin (1851–1905), riche collectionneur moulinois soucieux de donner aux visiteurs du futur un parfait « spécimen d’habitation d’un bourgeois du XIXe siècle ». Restaurée durant trois ans et ouverte au public en 2010, soit un peu plus de cent ans après la mort de son propriétaire – ainsi qu’il le souhaitait –, celle-ci révèle une extraordinaire richesse décorative. Escalier sculpté, mobilier de choix (la famille de Louis Mantin dirigeait une entreprise de décoration !), vitraux, peintures, livres, mais aussi de singuliers objets semblant sortis d’un cabinet de curiosités.

AUVERGNE

AUVERGNE

Le musée Anne-de-Beaujeu est installé depuis 1986 dans un édifice qui figure parmi l'un des premiers exemples d'architecture et de décor Renaissance construit en France entre 1497 et 1503. Du bâtiment primitif, il ne reste que la façade sur laquelle on peut découvrir un chardon, une ceinture et un cerf-volant, emblèmes des Bourbon. Musée d'Art et d'Archéologie, le musée accueille également d'originales sculptures médiévales de la cour des ducs de Bourbons. Ainsi que de très belles statues en terre cuite, très à la mode au XVI e siècle et réalisées par des artistes prestigieux fréquentant la cour des ducs. Riche d'un fonds de peintures de la fin du Moyen Age au début Renaissance. Une série de portraits retrace l'histoire de l'illustre maison de Cadier, originaire du Bourbonnais depuis le XI e siècle. Moins connue que celle de Rouen, la faïence de Moulins eut son heure de gloire à partir de 1730 : plusieurs vitrines lui sont consacrées. Ajoutez à cela un nouvel espace dédié aux arts décoratifs, avec 70 oeuvres supplémentaires entre japonisme et chinoiserie.

Ce qu'en disent les utilisateurs

Imaginez une maison dont l’intérieur n’aurait pas bougé d’un pouce entre 1905 et aujourd’hui ; fermée durant tout un siècle, c’est ce qui es

@mstephanopoli

Imaginez une maison dont l’intérieur n’aurait pas bougé d’un pouce entre 1905 et aujourd’hui ; fermée durant tout un siècle, c’est ce qui est arrivé à la maison de Louis Mantin (1851–1905), riche collectionneur moulinois soucieux de donner aux visiteurs du futur un parfait « spécimen d’habitation d’un bourgeois du XIXe siècle ». Restaurée durant trois ans et ouverte au public en 2010, soit un peu plus de cent ans après la mort de son propriétaire – ainsi qu’il le souhaitait –, celle-ci révèle une extraordinaire richesse décorative. Escalier sculpté, mobilier de choix (la famille de Louis Mantin dirigeait une entreprise de décoration !), vitraux, peintures, livres, mais aussi de singuliers objets semblant sortis d’un cabinet de curiosités.

@beauxarts

La meilleure expérience Mapstr est sur l'application mobile.
Enregistrez vos meilleures adresses, partagez les plus belles avec vos amis, découvrez les recommendations de vos magazines et influcenceurs préférés.