Tsminda Sameba Tadzari

Tsminda Sameba Tadzari

Tbilisi Georgia

+995595297099
Enregistré par
29
utilisateurs
Principaux #tags

#Visites - Points d'intérêt

#Église - Cathédrale - Basilique - Chapelle

#Landmark

#Lieu

Vous êtes le propriétaire ?
Connectez-vous pour modifier vos informations et accéder à vos statistiques détaillées.
Accéder à votre espace

Approuvé par 2 partenaires officiels

ROUTE DE LA SOIE

ROUTE DE LA SOIE

En haut depuis le métro Avlabari, il faut prendre la rue Meskhichvili pour monter à la cathédrale Saméba, siège de l'Eglise orthodoxe de Géorgie. Cette structure grandiloquente de 84 m de hauteur, en style néomédiéval ou néonational, fut financée par le milliardaire géorgien Boris Ivanichvili ; sa construction commença au début des années 2000, sa partie souterraine est à peine achevée. Cette fierté du renouveau orthodoxe en Géorgie est fort controversée ; d'abord par bien des orthodoxes qui jugent péché que d'avoir construit une église plus grande que les sanctuaires traditionnels Svétitskhovéli et Alaverdi. Beaucoup de Géorgiens la trouvent inadaptée à la spiritualité géorgienne, impérialiste et froide. De plus, elle a été construite au coeur du quartier arménien, en plein sur le cimetière arménien de la ville (le Panthéon arménien a été en partie endommagé par le terrassement, il se trouve maintenant à une extrémité du gigantesque complexe). La communauté arménienne s'est donc indignée de la violation de son patrimoine ; elle a vécu comme une provocation l'érection du centre du pouvoir géorgien orthodoxe au coeur de son quartier. Désormais, la rue Meshkhichvili est une véritable percée de pèlerins orthodoxes, qui se développe avec boutiques à icônes et accessoires religieux, à travers le ghetto. Il faut vraiment y monter - que l'on soit friand de gigantisme ou non - pour constater le faste et la richesse de ce complexe qui, du reste, a des aspects de monastère tibétain, avec sa grande terrasse dominant toute la vallée. L'intérieur de l'église est marbré, les trésors se font concurrence. Au sous-sol, une crypte presque aussi grande que la salle du haut, qui reçoit également des offices. Saméba a détrôné Sioni comme siège du patriarcat orthodoxe et toutes les cérémonies politico-religieuses se déroulent ici. Lors d'une célébration officielle, il y aura une tribune devant le Parlement, avant que toute la délégation ne se rende à Saméba.

GÉORGIE

GÉORGIE

En haut depuis le métro Avlabari, il faut prendre la rue Meskhichvili pour monter à la cathédrale Saméba, siège de l'Eglise orthodoxe de Géorgie. Cette structure grandiloquente de 84 m de hauteur, en style néomédiéval ou néonational, fut financée par le milliardaire géorgien Boris Ivanichvili ; sa construction commença au début des années 2000, sa partie souterraine est à peine achevée. Cette fierté du renouveau orthodoxe en Géorgie est fort controversée ; d'abord par bien des orthodoxes qui jugent péché que d'avoir construit une église plus grande que les sanctuaires traditionnels Svétitskhovéli et Alaverdi. Beaucoup de Géorgiens la trouvent inadaptée à la spiritualité géorgienne, impérialiste et froide. De plus, elle a été construite au coeur du quartier arménien, en plein sur le cimetière arménien de la ville (le Panthéon arménien a été en partie endommagé par le terrassement, il se trouve maintenant à une extrémité du gigantesque complexe). La communauté arménienne s'est donc indignée de la violation de son patrimoine ; elle a vécu comme une provocation l'érection du centre du pouvoir géorgien orthodoxe au coeur de son quartier. Désormais, la rue Meshkhichvili est une véritable percée de pèlerins orthodoxes, qui se développe avec boutiques à icônes et accessoires religieux, à travers le ghetto. Il faut vraiment y monter - que l'on soit friand de gigantisme ou non - pour constater le faste et la richesse de ce complexe qui, du reste, a des aspects de monastère tibétain, avec sa grande terrasse dominant toute la vallée. L'intérieur de l'église est marbré, les trésors se font concurrence. Au sous-sol, une crypte presque aussi grande que la salle du haut, qui reçoit également des offices. Saméba a détrôné Sioni comme siège du patriarcat orthodoxe et toutes les cérémonies politico-religieuses se déroulent ici. Lors d'une célébration officielle, il y aura une tribune devant le Parlement, avant que toute la délégation ne se rende à Saméba.

Ce qu'en disent les utilisateurs

Third tallest Eastern Orthodox cathedral in the world

@nchavotier

La meilleure expérience Mapstr est sur l'application mobile.
Enregistrez vos meilleures adresses, partagez les plus belles avec vos amis, découvrez les recommendations de vos magazines et influcenceurs préférés.