L'Hexagone 11 Rue des Trois Bourses à Bourges

L'Hexagone 11 Rue des Trois Bourses à Bourges

11 Rue des Trois Bourses 18000 Bourges France

+33 9 83 91 46 50
Enregistré par
4
utilisateurs
Principaux #tags

#Visites - Points d'intérêt

#Église - Cathédrale - Basilique - Chapelle

#Histoire

#Patrimoinereligieux

Vous êtes le propriétaire ?
Connectez-vous pour modifier vos informations et accéder à vos statistiques détaillées.
Accéder à votre espace

Approuvé par 3 partenaires officiels

BERRY

BERRY

C'est une église massive du XIII e siècle, située au coeur du quartier d'Auron, la seule église paroissiale de Bourges à avoir été construite dans le style gothique comme la cathédrale Saint-Étienne dont elle est d'ailleurs contemporaine. Et tout comme la cathédrale Saint-Étienne, elle n'a pas de transept, mais un déambulatoire avec des chapelles rayonnantes. Consacrée en 1230 par l'archevêque de Bourges, sa construction ferait suite à un miracle. Saint Antoine de Padoue en effet était de passage à Bourges (vers 1225), et la mule d'un juif, nommé Guillard, se détourna de son avoine pour s'agenouiller devant le saint homme. Le propriétaire de la mule se convertit alors sur le champ et consacra tout son argent à la construction de l'église. A découvrir, quelques vitraux, des fresques du XV e et du XVI e siècle, encore partiellement visibles. Jacques Cujas, professeur de droit à l'Université de Bourges, a été enterré en 1590 dans l'une des chapelles nord de l'église.C'est un monument qui mérite d'être visité, notamment en complément d'une visite de la cathédrale.

Chemin de Vézelay

Chemin de Vézelay

C'est une église massive du XIII e siècle, située au coeur du quartier d'Auron, la seule église paroissiale de Bourges à avoir été construite dans le style gothique comme la cathédrale Saint-Étienne dont elle est d'ailleurs contemporaine. Et tout comme la cathédrale Saint-Étienne, elle n'a pas de transept, mais un déambulatoire avec des chapelles rayonnantes. Consacrée en 1230 par l'archevêque de Bourges, sa construction ferait suite à un miracle. Saint Antoine de Padoue en effet était de passage à Bourges (vers 1225), et la mule d'un juif, nommé Guillard, se détourna de son avoine pour s'agenouiller devant le saint homme. Le propriétaire de la mule se convertit alors sur le champ et consacra tout son argent à la construction de l'église. A découvrir, quelques vitraux, des fresques du XV e et du XVI e siècle, encore partiellement visibles. Jacques Cujas, professeur de droit à l'Université de Bourges, a été enterré en 1590 dans l'une des chapelles nord de l'église.C'est un monument qui mérite d'être visité, notamment en complément d'une visite de la cathédrale.

SÉJOURS SPIRITUELS EN FRANCE

SÉJOURS SPIRITUELS EN FRANCE

C'est une église massive du XIII e siècle, située au coeur du quartier d'Auron, la seule église paroissiale de Bourges à avoir été construite dans le style gothique comme la cathédrale Saint-Étienne dont elle est d'ailleurs contemporaine. Et tout comme la cathédrale Saint-Étienne, elle n'a pas de transept, mais un déambulatoire avec des chapelles rayonnantes. Consacrée en 1230 par l'archevêque de Bourges, sa construction ferait suite à un miracle. Saint Antoine de Padoue en effet était de passage à Bourges (vers 1225), et la mule d'un juif, nommé Guillard, se détourna de son avoine pour s'agenouiller devant le saint homme. Le propriétaire de la mule se convertit alors sur le champ et consacra tout son argent à la construction de l'église. A découvrir, quelques vitraux, des fresques du XV e et du XVI e siècle, encore partiellement visibles. Jacques Cujas, professeur de droit à l'Université de Bourges, a été enterré en 1590 dans l'une des chapelles nord de l'église.C'est un monument qui mérite d'être visité, notamment en complément d'une visite de la cathédrale.

La meilleure expérience Mapstr est sur l'application mobile.
Enregistrez vos meilleures adresses, partagez les plus belles avec vos amis, découvrez les recommendations de vos magazines et influcenceurs préférés.