Le Soixante Douze

Le Soixante Douze

72 Rue du Chevaleret Paris France

http://www.lesoixantedouze.com/
+33145841803
Enregistré par
151
utilisateurs
Principaux #tags

#Restaurant

#Bar

#Africain

#Antillais

Vous êtes le propriétaire ?
Connectez-vous pour modifier vos informations et accéder à vos statistiques détaillées.
Accéder à votre espace

Approuvé par 3 partenaires officiels

BEST OF PARIS

BEST OF PARIS

Pendant vingt ans, Ketty et le Kamukera étaient indissociables, et pour cause : le petit établissement, tenu par cette ancienne Clodette, vivait au rythme de ses plats ensoleillés, mais aussi (et surtout pour certains), de l'ambiance. Au Kamukera, il y avait Ketty et Claude François. Présent partout, sur les murs, en fond sonore, il était comme encore vivant. Les temps changent, mais Ketty reste fidèle à ses traditions culinaires et à la musique. Ce qui change, c'est simplement que le Kamukera n'existe plus, et c'est sur le trottoir d'en face que vous trouverez le Soixante-Douze (le nom est issu du numéro de la rue, difficile de ne pas trouver l'établissement). Alors évidemment ici, on continue à perpétuer la mémoire de l'idole, au moyen de quelques soirées dédiées, mais pas seulement, car l'endroit propose aussi des jam sessions très sympas pour un after work . Et dans ce vaste restaurant, coloré et agréable, la cuisine est bien évidemment maîtresse - et quelle cuisine : difficile d'être exhaustifs, mais l'Afrique et les Caraïbes ont bien trouvé ici un restaurant digne de leurs réputations gastronomiques : poulet au lait de coco, boeuf aux cacahuètes, ragoût de porc au curry, on adore. Les entrées et desserts sont à l'avenant, et évidemment le choix en matière de rhum est l'un des meilleurs de la rive gauche. On n'hésite pas, on y va !

PARIS RESTO

PARIS RESTO

Pendant vingt ans, Ketty et le Kamukera étaient indissociables, et pour cause : le petit établissement, tenu par cette ancienne Clodette, vivait au rythme de ses plats ensoleillés, mais aussi (et surtout pour certains), de l'ambiance. Au Kamukera, il y avait Ketty et Claude François. Présent partout, sur les murs, en fond sonore, il était comme encore vivant. Les temps changent, mais Ketty reste fidèle à ses traditions culinaires et à la musique. Ce qui change, c'est simplement que le Kamukera n'existe plus, et c'est sur le trottoir d'en face que vous trouverez le Soixante-Douze (le nom est issu du numéro de la rue, difficile de ne pas trouver l'établissement). Alors évidemment ici, on continue à perpétuer la mémoire de l'idole, au moyen de quelques soirées dédiées, mais pas seulement, car l'endroit propose aussi des jam sessions très sympas pour un after work . Et dans ce vaste restaurant, coloré et agréable, la cuisine est bien évidemment maîtresse - et quelle cuisine : difficile d'être exhaustifs, mais l'Afrique et les Caraïbes ont bien trouvé ici un restaurant digne de leurs réputations gastronomiques : poulet au lait de coco, boeuf aux cacahuètes, ragoût de porc au curry, on adore. Les entrées et desserts sont à l'avenant, et évidemment le choix en matière de rhum est l'un des meilleurs de la rive gauche. On n'hésite pas, on y va !

PARIS GOURMAND

PARIS GOURMAND

Pendant vingt ans, Ketty et le Kamukera étaient indissociables, et pour cause : le petit établissement, tenu par cette ancienne Clodette, vivait au rythme de ses plats ensoleillés, mais aussi (et surtout pour certains), de l'ambiance. Au Kamukera, il y avait Ketty et Claude François. Présent partout, sur les murs, en fond sonore, il était comme encore vivant. Les temps changent, mais Ketty reste fidèle à ses traditions culinaires et à la musique. Ce qui change, c'est simplement que le Kamukera n'existe plus, et c'est sur le trottoir d'en face que vous trouverez le Soixante-Douze (le nom est issu du numéro de la rue, difficile de ne pas trouver l'établissement). Alors évidemment ici, on continue à perpétuer la mémoire de l'idole, au moyen de quelques soirées dédiées, mais pas seulement, car l'endroit propose aussi des jam sessions très sympas pour un after work . Et dans ce vaste restaurant, coloré et agréable, la cuisine est bien évidemment maîtresse - et quelle cuisine : difficile d'être exhaustifs, mais l'Afrique et les Caraïbes ont bien trouvé ici un restaurant digne de leurs réputations gastronomiques : poulet au lait de coco, boeuf aux cacahuètes, ragoût de porc au curry, on adore. Les entrées et desserts sont à l'avenant, et évidemment le choix en matière de rhum est l'un des meilleurs de la rive gauche. On n'hésite pas, on y va !

Ce qu'en disent les utilisateurs

Restaurant afro caribeen. Super ambiance bonne musique.

@johjo

La meilleure expérience Mapstr est sur l'application mobile.
Enregistrez vos meilleures adresses, partagez les plus belles avec vos amis, découvrez les recommendations de vos magazines et influcenceurs préférés.