Le Pharamond

Le Pharamond

24 Rue de la Grande Truanderie, 75001 Paris, France

http://www.pharamond.fr/
+33140284518
Enregistré par
2 036
utilisateurs
Principaux #tags

#restaurant

#a essayer

#francais

#bouillon

Vous êtes le propriétaire ?
Connectez-vous pour modifier vos informations et accéder à vos statistiques détaillées.
Accéder à votre espace

Approuvé par 6 partenaires officiels

Les bons plans restos

Les bons plans restos

Pharamond fait partie des institutions, de celles où l'on revient toujours avec le même plaisir sincère et l'assurance de vivre un bon moment. Entre ces murs classés Monument historiques (le décor datant de l'Exposition Universelle mêle boiseries et miroirs peints façon Art nouveau), c'est toute la tradition française, du service impeccable à l'assiette généreuse que l'on peut savourer. Grâce à la famille Pharamond arrivée en 1832 de Normandie pour faire découvrir les tripes à la mode de Caen aux parisiens et bien des spécialités normandes, ce restaurant est devenu l'emblème du bien manger. Pharamond s'est aussi mis au goût du jour avec les apports d'une cuisine aux accents de la modernité représentée par un chef : Alexandre Belthoise. Des plats toujours bien ancrés dans le terroir normand et superbement bien réalisés avec l'ajout de notes délicates, de la légèreté et de la fraîcheur en plus. Les tripes à la mode de Caen d'Alexandre Pharamond, l'andouillette faite main sont bien présentes et emblématiques de la carte, mais le tartare de boeuf coupé au couteau, cébette, noisette et pomme acidulé et frites n'est pas mal non plus. Précédé d'un velouté de petits pois servi froid à la menthe et à la crème fraîche, voilà une Normandie revisitée de bon aloi ! Si cela vous chante, il est possible de faire le trou normand avec un sorbet artisanal à la pomme et un calvados 8 ans d'âge. A ne rater sous aucun prétexte, le camembert fermier de la Maison Borniambuc, confiture et salade ou le teurgoule, spécialité normande (riz, cannelle), glace vanille... A noter : des salons privatifs très raffinés au deuxième étage, dont "l'Orient express" au charme envoûtant. Ce qu'on préfère chez Pharamond ? Tout et surtout le très bon rapport qualité-prix.

Chateaux Hotels Collection

Chateaux Hotels Collection

Savourer la Normandie à Paris depuis 1832, dans cette maison autrefois fréquentée par Clémenceau et Hemingway

PARIS RESTO

PARIS RESTO

Pharamond fait partie des institutions, de celles où l'on revient toujours avec le même plaisir sincère et l'assurance de vivre un bon moment. Entre ces murs classés Monument historiques (le décor datant de l'Exposition Universelle mêle boiseries et miroirs peints façon Art nouveau), c'est toute la tradition française, du service impeccable à l'assiette généreuse que l'on peut savourer. Grâce à la famille Pharamond arrivée en 1832 de Normandie pour faire découvrir les tripes à la mode de Caen aux parisiens et bien des spécialités normandes, ce restaurant est devenu l'emblème du bien manger. Pharamond s'est aussi mis au goût du jour avec les apports d'une cuisine aux accents de la modernité représentée par un chef : Alexandre Belthoise. Des plats toujours bien ancrés dans le terroir normand et superbement bien réalisés avec l'ajout de notes délicates, de la légèreté et de la fraîcheur en plus. Les tripes à la mode de Caen d'Alexandre Pharamond, l'andouillette faite main sont bien présentes et emblématiques de la carte, mais le tartare de boeuf coupé au couteau, cébette, noisette et pomme acidulé et frites n'est pas mal non plus. Précédé d'un velouté de petits pois servi froid à la menthe et à la crème fraîche, voilà une Normandie revisitée de bon aloi ! Si cela vous chante, il est possible de faire le trou normand avec un sorbet artisanal à la pomme et un calvados 8 ans d'âge. A ne rater sous aucun prétexte, le camembert fermier de la Maison Borniambuc, confiture et salade ou le teurgoule, spécialité normande (riz, cannelle), glace vanille... A noter : des salons privatifs très raffinés au deuxième étage, dont "l'Orient express" au charme envoûtant. Ce qu'on préfère chez Pharamond ? Tout et surtout le très bon rapport qualité-prix.

PARIS GOURMAND

PARIS GOURMAND

Pharamond fait partie des institutions, de celles où l'on revient toujours avec le même plaisir sincère et l'assurance de vivre un bon moment. Entre ces murs classés Monument historiques (le décor datant de l'Exposition Universelle mêle boiseries et miroirs peints façon Art nouveau), c'est toute la tradition française, du service impeccable à l'assiette généreuse que l'on peut savourer. Grâce à la famille Pharamond arrivée en 1832 de Normandie pour faire découvrir les tripes à la mode de Caen aux parisiens et bien des spécialités normandes, ce restaurant est devenu l'emblème du bien manger. Pharamond s'est aussi mis au goût du jour avec les apports d'une cuisine aux accents de la modernité représentée par un chef : Alexandre Belthoise. Des plats toujours bien ancrés dans le terroir normand et superbement bien réalisés avec l'ajout de notes délicates, de la légèreté et de la fraîcheur en plus. Les tripes à la mode de Caen d'Alexandre Pharamond, l'andouillette faite main sont bien présentes et emblématiques de la carte, mais le tartare de boeuf coupé au couteau, cébette, noisette et pomme acidulé et frites n'est pas mal non plus. Précédé d'un velouté de petits pois servi froid à la menthe et à la crème fraîche, voilà une Normandie revisitée de bon aloi ! Si cela vous chante, il est possible de faire le trou normand avec un sorbet artisanal à la pomme et un calvados 8 ans d'âge. A ne rater sous aucun prétexte, le camembert fermier de la Maison Borniambuc, confiture et salade ou le teurgoule, spécialité normande (riz, cannelle), glace vanille... A noter : des salons privatifs très raffinés au deuxième étage, dont "l'Orient express" au charme envoûtant. Ce qu'on préfère chez Pharamond ? Tout et surtout le très bon rapport qualité-prix.

PARIS ÎLE DE FRANCE

PARIS ÎLE DE FRANCE

Pharamond fait partie des institutions, de celles où l'on revient toujours avec le même plaisir sincère et l'assurance de vivre un bon moment. Entre ces murs classés Monument historiques (le décor datant de l'Exposition Universelle mêle boiseries et miroirs peints façon Art nouveau), c'est toute la tradition française, du service impeccable à l'assiette généreuse que l'on peut savourer. Grâce à la famille Pharamond arrivée en 1832 de Normandie pour faire découvrir les tripes à la mode de Caen aux parisiens et bien des spécialités normandes, ce restaurant est devenu l'emblème du bien manger. Pharamond s'est aussi mis au goût du jour avec les apports d'une cuisine aux accents de la modernité représentée par un chef : Alexandre Belthoise. Des plats toujours bien ancrés dans le terroir normand et superbement bien réalisés avec l'ajout de notes délicates, de la légèreté et de la fraîcheur en plus. Les tripes à la mode de Caen d'Alexandre Pharamond, l'andouillette faite main sont bien présentes et emblématiques de la carte, mais le tartare de boeuf coupé au couteau, cébette, noisette et pomme acidulé et frites n'est pas mal non plus. Précédé d'un velouté de petits pois servi froid à la menthe et à la crème fraîche, voilà une Normandie revisitée de bon aloi ! Si cela vous chante, il est possible de faire le trou normand avec un sorbet artisanal à la pomme et un calvados 8 ans d'âge. A ne rater sous aucun prétexte, le camembert fermier de la Maison Borniambuc, confiture et salade ou le teurgoule, spécialité normande (riz, cannelle), glace vanille... A noter : des salons privatifs très raffinés au deuxième étage, dont "l'Orient express" au charme envoûtant. Ce qu'on préfère chez Pharamond ? Tout et surtout le très bon rapport qualité-prix.

PARIS

PARIS

Pharamond fait partie des institutions, de celles où l'on revient toujours avec le même plaisir sincère et l'assurance de vivre un bon moment. Entre ces murs classés Monument historiques (le décor datant de l'Exposition Universelle mêle boiseries et miroirs peints façon Art nouveau), c'est toute la tradition française, du service impeccable à l'assiette généreuse que l'on peut savourer. Grâce à la famille Pharamond arrivée en 1832 de Normandie pour faire découvrir les tripes à la mode de Caen aux parisiens et bien des spécialités normandes, ce restaurant est devenu l'emblème du bien manger. Pharamond s'est aussi mis au goût du jour avec les apports d'une cuisine aux accents de la modernité représentée par un chef : Alexandre Belthoise. Des plats toujours bien ancrés dans le terroir normand et superbement bien réalisés avec l'ajout de notes délicates, de la légèreté et de la fraîcheur en plus. Les tripes à la mode de Caen d'Alexandre Pharamond, l'andouillette faite main sont bien présentes et emblématiques de la carte, mais le tartare de boeuf coupé au couteau, cébette, noisette et pomme acidulé et frites n'est pas mal non plus. Précédé d'un velouté de petits pois servi froid à la menthe et à la crème fraîche, voilà une Normandie revisitée de bon aloi ! Si cela vous chante, il est possible de faire le trou normand avec un sorbet artisanal à la pomme et un calvados 8 ans d'âge. A ne rater sous aucun prétexte, le camembert fermier de la Maison Borniambuc, confiture et salade ou le teurgoule, spécialité normande (riz, cannelle), glace vanille... A noter : des salons privatifs très raffinés au deuxième étage, dont "l'Orient express" au charme envoûtant. Ce qu'on préfère chez Pharamond ? Tout et surtout le très bon rapport qualité-prix.

Ce qu'en disent les utilisateurs

Une adresse qui marche quasi pour tout : pour les beaux jours en terrasse, pour les jours pluvieux dans l’incroyable intérieur, en groupe pour profiter des salons privatisables ou des grandes tables, avec un ami ou un tante provinciale, pour un rendez-vous entre potes à Châtelet ou avec ses parents. Les plats sont très bons, la terrasse ensoleillée déjà loin du trafic et personne ne pourra bouder le décor – sublime. Bref, une très bonne adresse pour toutes les occasions à Châtelet !

@bienvenew

"Bouillon", resto classé, depuis 1832. Salon privé au 2eme étage Maison normande donc cidre et tarte Tatin !

@celiamag

Très bon resto avec que de la bouffe française traditionnelle, très bon rapport qualité prix, par contre très vite blindé !

@paingout

Bouillon donc très abordable, déco belle époque et plats traditionnels

@tchebaze

Paris belle époque Prix accessible

@mohamedjsan

Brasserie - tripes, œufs mayo, profiteroles, bavette échalotes, brioche perdue👌🏻

@regalonsnous

Since 1832!!! Restaurant. Four gras maison for 7 euros AESTHETIC. LA BELLE EPOQUE clemenceU, Hemingway, Oscar wild etc

@violetsomers

Excellent bouillon. Contrairement aux autres institutions personnel au top et grande terrasse

@hugo2bengy

Restaurant bouillon. Petits budgets bienvenus: E=1,90 à 6,9€ P=7,50 à 12,50€ D=2,90 à 5€ A tester dixit time out: la brandade de haddock.

@lucilelovesfood

Bouillon historique dans monument classé - source: E. Jany

@cladupont

devenu récemment un bouillon (nv proprio et carte) A essayer de nouveau pas de réservation ça va si pas de budget mais bouillon Pigalle est bcp mieux

@noxlice

Comme bouillon pigalle, pas cher, bonne bouffe

@tiffany.carlotti

Excellent rapport qualité prix : 20€/p e p d

@aurelientmartini

Recommandation Emmanuelle Jarry. Bouillon français dans un ancien palais normand (expo universelle 1900).

@daphnechave

Bouillon dans paris. 20 euros entrée plat déssert

@cecile.roum

La meilleure expérience Mapstr est sur l'application mobile.
Enregistrez vos meilleures adresses, partagez les plus belles avec vos amis, découvrez les recommendations de vos magazines et influcenceurs préférés.