Basilique Saint-Christophe

Basilique Saint-Christophe

Place Charles II 6000 Charleroi Belgium

http://www.diocese-tournai.be/unites-pastorales/up/15-charleroi.html
+3271322506
Enregistré par
4
utilisateurs
Principaux #tags

#Visites - Points d'intérêt

#Édifice religieux

#A visiter

#Eglise cathédrale basilique

Vous êtes le propriétaire ?
Connectez-vous pour modifier vos informations et accéder à vos statistiques détaillées.
Accéder à votre espace

Approuvé par 1 partenaires officiels

Wallonie

Wallonie

Bâtie au XVII e siècle, elle a été reconstruite et surtout agrandie dans les années 1950. A cette époque, l'édifice initial a été fortement modifié. Les ruelles adjacentes ont été supprimées, des maisonnettes vétustes accolées aussi. Dans le même temps, l'orientation de l'église a été modifiée : tout en conservant l'axe ancien de l'église précédente, un nouvel axe perpendiculaire est ajouté, rendant le lieu de culte plus large que long. A la jonction des deux parties, un dôme de cuivre culmine à 48 m de haut. Le campanile qui abrite les cloches pointe lui à 32 m. L'église Saint-Christophe abrite une superbe mosaïque de verre doré de 200 m 2 représentant l'Apocalypse selon saint Jean. Unique en Belgique, elle est réalisée par des maîtres vénitiens d'après les dessins de Jean Ransy. On peut également y découvrir un superbe ambon (pupitre) et un bénitier de verre ainsi que des appliques du même matériau, tous signés en 2012 par le sculpteur Bernard Tirtiaux, natif de Fleurus. Si l'édifice religieux est véritable petit bijou à l'intérieur trop méconnu, on soulignera aussi qu'il n'a jamais reçu le titre de basilique, contrairement à ce que pensent de nombreux Carolos. On a célébré début 2018 le cinquantenaire de sa restauration.

Ce qu'en disent les utilisateurs

Bâtie au XVII e siècle, elle a été reconstruite et surtout agrandie dans les années 1950. A cette époque, l'édifice initial a été fortement modifié. Les ruelles adjacentes ont été supprimées, des maisonnettes vétustes accolées aussi. Dans le même temps, l'orientation de l'église a été modifiée : tout en conservant l'axe ancien de l'église précédente, un nouvel axe perpendiculaire est ajouté, rendant le lieu de culte plus large que long. A la jonction des deux parties, un dôme de cuivre culmine à 48 m de haut. Le campanile qui abrite les cloches pointe lui à 32 m. L'église Saint-Christophe abrite une superbe mosaïque de verre doré de 200 m 2 représentant l'Apocalypse selon saint Jean. Unique en Belgique, elle est réalisée par des maîtres vénitiens d'après les dessins de Jean Ransy. On peut également y découvrir un superbe ambon (pupitre) et un bénitier de verre ainsi que des appliques du même matériau, tous signés en 2012 par le sculpteur Bernard Tirtiaux, natif de Fleurus. Si l'édifice religieux est véritable petit bijou à l'intérieur trop méconnu, on soulignera aussi qu'il n'a jamais reçu le titre de basilique, contrairement à ce que pensent de nombreux Carolos. On a célébré début 2018 le cinquantenaire de sa restauration.

@alain.mugisha

La meilleure expérience Mapstr est sur l'application mobile.
Enregistrez vos meilleures adresses, partagez les plus belles avec vos amis, découvrez les recommendations de vos magazines et influcenceurs préférés.