Biyun Temple

Biyun Temple

District de Haidian, Chine

+861084371700
Enregistré par
4
utilisateurs
Principaux #tags

#Going✈️

#Para Ir

#Visit ⭐️ to see⭐️

#Visites - Points d'intérêt

Vous êtes le propriétaire ?
Connectez-vous pour modifier vos informations et accéder à vos statistiques détaillées.
Accéder à votre espace

Approuvé par 1 partenaires officiels

PÉKIN

PÉKIN

Certainement le plus beau temple du parc des collines parfumées (Xiangshan), le Biyun Si fut établi en 1366, sous les Yuan. Histoire Il s'agissait d'un couvent de nonnes qui fut agrandi au XVI e  siècle par des eunuques fortunés qui souhaitaient en faire leur mausolée. Le projet avorta. Cet ensemble littéralement accroché sur le versant de la colline, déroule ses édifices sur six niveaux au milieu d'une nature exubérante. Le temple devint un lieu de séjour très apprécié des empereurs Ming et de leurs concubines, de nombreuses constructions furent rajoutées sous l'empereur Qianlong. Pour y accéder, on traverse une sorte de rue bordée de petites maisons, puis les portes d'entrée crèvent le mur d'enceinte et il reste à traverser un pont qui enjambe un fossé vide au fond duquel on aperçoit malgré la végétation qui les cache, un sol soigneusement pavé. Visite Là, on se trouve au pied du temple, et des volées de marches conduisent à la salle des deux gardiens célestes (Tian Wang) dans laquelle on admirera les grandes statues de plus de 4 mètres de hauteur, remarquables par leurs expressions de férocité. N'oublions pas que leur but était de protéger le temple des mauvais esprits en effrayant ces derniers. Puis, un peu plus haut au fond de la cour, dans laquelle on remarquera les deux tours traditionnelles de la Cloche et du Tambour (un peu abîmées), se trouve la salle du Bouddha de l'avenir où trône une belle statue de Maitreya de l'époque Ming. Au fond d'une deuxième cour, dans laquelle il faut noter deux piliers gravés de textes bouddhiques, on pénètrera dans une salle très influencée par le style indien, ressemblant à une grotte abritant une grande statue de Bouddha entourée de personnages en stuc peints de couleurs criardes. Bien qu'elles soient dites d'époque Ming, le tableau qu'elles offrent est très kitsch ! On ressort de l'autre côté, pour retrouver le même style dans la salle des Cinq Pusas : une profusion de statues en stuc peint, de démons et de personnages exotiques. Le plafond et la charpente sont aussi décorés que le reste. Puis succède, au fond d'une troisième cour, encore plus impressionnante, la salle des Cinq Cents Arhats, où sont regroupées plus de 508 statues en bois doré, de taille presque humaine. Ensuite, on arrive dans la salle érigée à la mémoire de Sun Yat Sen, sorte de musée avec une iconographie riche et intéressante, et de nombreux documents sur l'histoire de la Révolution. C'est dans cette salle que le corps de Sun Yat fut installé de 1925 à 1929, en attendant de partir pour le mausolée de Nankin. On raconte que le cercueil devant contenir la dépouille de Sun Yat Sen, offert par les Russes, serait arrivé fâcheusement après la mise en bière. En continuant vers l'ouest, on arrive au pied de la pagode au Trône de diamant qui est l'édifice central du temple et autour duquel furent érigés des stupas. Deux escaliers raides permettent d'accéder à l'entrée. Au passage, ne manquez pas d'admirer les bas-reliefs qui sont de très belle qualité, cela vous permettra par la même occasion de reprendre votre souffle, avant de grimper dans la pénombre un autre escalier étroit et aux marches de pierre inégales, pour arriver sur la terrasse supérieure de la pagode. Vous serez accueilli au bout de votre ascension par le visage souriant de Bouddha, sculpté sur un bas-relief. Là poussent encore quatre autres pagodes plus petites ainsi que des stupas. Il faut certes admirer la vue magnifique qui s'étend en contrebas et domine l'ensemble du temple, mais surtout prendre le temps d'admirer chaque bas-relief, un à un. Ce sont de véritables oeuvres d'art, et en excellent état. Avant de quitter le temple, faites une incursion sur le côté, où se trouve une source qui jaillit de la roche. En passant le long des fondations du temple, vous remarquerez les racines des arbres qui pendent dans le vide à la recherche de l'eau en dessous.

La meilleure expérience Mapstr est sur l'application mobile.
Enregistrez vos meilleures adresses, partagez les plus belles avec vos amis, découvrez les recommendations de vos magazines et influcenceurs préférés.