Shaniwar Wada
Enregistré par
4
utilisateurs
Principaux #tags

#Fortifications - Remparts

#Visites - Points d'intérêt

#Fortress

Vous êtes le propriétaire ?
Connectez-vous pour modifier vos informations et accéder à vos statistiques détaillées.
Accéder à votre espace

Approuvé par 2 partenaires officiels

INDE DU SUD

INDE DU SUD

Le Shaniwar Wada était autrefois le palais des souverains Peshwa de l'empire marathe. Situé au coeur de la vieille ville de Pune, il ne reste malheureusement que quelques ruines visibles, le palais ayant été détruit par un incendie en 1828. L'impressionnante fortification, ainsi que les portes, toujours debout, méritent rapide un coup d'oeil. La première pierre du palais fut posée par Bajirao I er en 1730. Deux ans plus tard, la construction de la demeure de sept étages était achevée. Il fut le siège des Peshwas jusqu'à leur abdication face aux Anglais en 1818. Les fortifications percées de 5 portes et gardées par 9 bastions furent ajoutées ultérieurement. Le lieu a servi de décor au film Bajirao Mastani (2015) relatant l'histoire d'amour entre Bajirao I er et sa seconde épouse Mastani. Dilli darwaza : la porte de Delhi est la plus impressionnante et il s'agit de l'accès principal au palais. C'est par cette porte que passaient l'empereur ou ses hôtes de marque, et c'est toujours par cette porte que l'on pénètre dans le palais. Orientée vers le nord et Delhi, certains y voyaient une défiance de la part de Bajirao envers l'empire moghol. La porte est entourée de deux énormes bastions et surmontée d'un hall à 5 fenêtres soutenu par de fines colonnes. Celui-ci permettait au roi de se montrer en des occasions exceptionnelles sans avoir à quitter son palais. La lourde et large double-porte de bois est équipée de 72 pointes en acier acérées sur chacun de ses pans. Il s'agit d'un système de défense anti-éléphant. Par ailleurs, la largeur et la hauteur de la porte avaient été prévues pour qu'un éléphant harnaché d'un howdah (palanquin) puisse y passer. Les autres portes sont Mastani darwaza, également orientée vers le nord, et qui était dévolue au passage de la reine ; Khidki darwaz, orientée vers l'est ; Ganesh darwaza orientée vers le sud-est était utilisée par les femmes se rendant au temple Kasba Ganpati ; Jambhul darwaza faisant face au sud était la porte dévolue aux concubines. Le palais : haut de 7 étages, seul le rez-de-chaussée était en pierre. Des personnes de Satara, alors capitale de l'Empire marathe, rapportèrent au roi que lui seul pouvait bâtir des constructions en pierre. S'ensuivit une lettre officielle au souverain de Peshwa et Bajirao I er fit achever la construction en tek. Le coût s'éleva à 16 120 Rs, une fortune à l'époque. Les murs étaient peints et représentaient des scènes du Ramayana et du Mahâbhârata. Entre les serviteurs, les résidents et les hôtes, le palais pouvait accueillir 1 000 personnes. Le palais renfermait un important trésor constitué de plus de 50 000 diamants et plus de 50 000 autres pierres précieuses et semi-précieuses, de pièces d'or, de vaisselle d'or et d'argent, d'un howdah en argent, pour un montant estimé à plus de 10 millions de roupies. Le trésor fut volé par les Britanniques. La fontaine : dans le jardin, Bajirao I er fit construire une fontaine sophistiquée en forme de fleur de lotus à 16 pétales. Chaque pétale était équipé de 16 jets qui projetaient une colonne d'eau à 25 mètres de hauteur. Les jets formaient des arches du plus bel effet.

BOMBAY - GOA

BOMBAY - GOA

Le Shaniwar Wada était autrefois le palais des souverains Peshwa de l'empire marathe. Situé au coeur de la vieille ville de Pune, il ne reste malheureusement que quelques ruines visibles, le palais ayant été détruit par un incendie en 1828. L'impressionnante fortification, ainsi que les portes, toujours debout, méritent rapide un coup d'oeil. La première pierre du palais fut posée par Bajirao I er en 1730. Deux ans plus tard, la construction de la demeure de sept étages était achevée. Il fut le siège des Peshwas jusqu'à leur abdication face aux Anglais en 1818. Les fortifications percées de 5 portes et gardées par 9 bastions furent ajoutées ultérieurement. Le lieu a servi de décor au film Bajirao Mastani (2015) relatant l'histoire d'amour entre Bajirao I er et sa seconde épouse Mastani. Dilli darwaza : la porte de Delhi est la plus impressionnante et il s'agit de l'accès principal au palais. C'est par cette porte que passaient l'empereur ou ses hôtes de marque, et c'est toujours par cette porte que l'on pénètre dans le palais. Orientée vers le nord et Delhi, certains y voyaient une défiance de la part de Bajirao envers l'empire moghol. La porte est entourée de deux énormes bastions et surmontée d'un hall à 5 fenêtres soutenu par de fines colonnes. Celui-ci permettait au roi de se montrer en des occasions exceptionnelles sans avoir à quitter son palais. La lourde et large double-porte de bois est équipée de 72 pointes en acier acérées sur chacun de ses pans. Il s'agit d'un système de défense anti-éléphant. Par ailleurs, la largeur et la hauteur de la porte avaient été prévues pour qu'un éléphant harnaché d'un howdah (palanquin) puisse y passer. Les autres portes sont Mastani darwaza, également orientée vers le nord, et qui était dévolue au passage de la reine ; Khidki darwaz, orientée vers l'est ; Ganesh darwaza orientée vers le sud-est était utilisée par les femmes se rendant au temple Kasba Ganpati ; Jambhul darwaza faisant face au sud était la porte dévolue aux concubines. Le palais : haut de 7 étages, seul le rez-de-chaussée était en pierre. Des personnes de Satara, alors capitale de l'Empire marathe, rapportèrent au roi que lui seul pouvait bâtir des constructions en pierre. S'ensuivit une lettre officielle au souverain de Peshwa et Bajirao I er fit achever la construction en tek. Le coût s'éleva à 16 120 Rs, une fortune à l'époque. Les murs étaient peints et représentaient des scènes du Ramayana et du Mahâbhârata. Entre les serviteurs, les résidents et les hôtes, le palais pouvait accueillir 1 000 personnes. Le palais renfermait un important trésor constitué de plus de 50 000 diamants et plus de 50 000 autres pierres précieuses et semi-précieuses, de pièces d'or, de vaisselle d'or et d'argent, d'un howdah en argent, pour un montant estimé à plus de 10 millions de roupies. Le trésor fut volé par les Britanniques. La fontaine : dans le jardin, Bajirao I er fit construire une fontaine sophistiquée en forme de fleur de lotus à 16 pétales. Chaque pétale était équipé de 16 jets qui projetaient une colonne d'eau à 25 mètres de hauteur. Les jets formaient des arches du plus bel effet.

La meilleure expérience Mapstr est sur l'application mobile.
Enregistrez vos meilleures adresses, partagez les plus belles avec vos amis, découvrez les recommendations de vos magazines et influcenceurs préférés.