Palais de la Cité

Palais de la Cité

2 Boulevard du Palais Paris France

http://conciergerie.monuments-nationaux.fr/
+33153406080
Enregistré par
1 018
utilisateurs
Principaux #tags

#Musée

#Monument

#Culture

#Visite

Vous êtes le propriétaire ?
Connectez-vous pour modifier vos informations et accéder à vos statistiques détaillées.
Accéder à votre espace

Approuvé par 14 partenaires officiels

BEST OF PARIS

BEST OF PARIS

La Conciergerie est avec la Sainte-Chapelle l'un des principaux vestiges du palais de la Cité où les rois de France demeurèrent durant plusieurs siècles au Moyen Age. Ce corps de bâtiments du XIV e siècle était à son origine dirigée par un concierge, titre qui qualifiait dans le passé l'intendant d'un palais. Celui-ci pouvait mener plusieurs activités de front. Durant la Révolution française, le monument devint une prison. La Conciergerie est aujourd'hui la partie du palais de justice de Paris qui s'étend le long du quai de l'Horloge et où se succèdent les tours Bonbec, d'Argent, César et de l'Horloge. Cette dernière, située à l'angle du quai et du boulevard du Palais est dotée d'une des toutes premières horloges publiques de Paris. Transformée à plusieurs reprises depuis son installation au XIV e siècle, elle est surmontée d'un auvent et accompagnée de statuettes représentant la Force et la Loi, de part et d'autre de son cadran. La visite du site vous fait découvrir de superbes espaces médiévaux voûtés tels la salle des gardes et la salle des gens d'armes dont les dimensions sont époustouflantes : 64 m de longueur pour 27,50 m de largeur, avec une hauteur sous plafond d'environ 8,50 m, prolongée par la " rue de Paris ". Durant la Révolution française, la Conciergerie a compté parmi ses pensionnaires forcés des personnalités comme la reine Marie-Antoinette, - dont il est possible de visiter le cachot reconstitué - Charlotte Corday, Robespierre ou encore Fouquier-Tinville, l'accusateur public du Tribunal révolutionnaire durant la Terreur. Ironie du sort : celui-ci logeait à la Conciergerie d'où il envoya à la mort d'innombrables " suspects ". Lui-même finit sa carrière sur la guillotine...

Le Paris féministe et inclusif

Le Paris féministe et inclusif

C’est un peu notre tour de Londres. Dans ses cachots de nombreuses personnes de haut vol on attendu la mort dont la plus célèbre, Marie Antoinette. Ici qu’elle a reçu une lettre lui annonçant l’existence des droits de la femme et de la citoyenne, une lettre écrite en 1791 de la main d’Olympe de Gouge qui sera exécutée à sa suite. Cette révolutionnaire et féministe hors pair, également anti-raciste et anti coloniale, a été exécutée de l’autre côté de la Seine, place de Grève.

PARIS ÎLE DE FRANCE

PARIS ÎLE DE FRANCE

La Conciergerie est avec la Sainte-Chapelle l'un des principaux vestiges du palais de la Cité où les rois de France demeurèrent durant plusieurs siècles au Moyen Age. Ce corps de bâtiments du XIV e siècle était à son origine dirigée par un concierge, titre qui qualifiait dans le passé l'intendant d'un palais. Celui-ci pouvait mener plusieurs activités de front. Durant la Révolution française, le monument devint une prison. La Conciergerie est aujourd'hui la partie du palais de justice de Paris qui s'étend le long du quai de l'Horloge et où se succèdent les tours Bonbec, d'Argent, César et de l'Horloge. Cette dernière, située à l'angle du quai et du boulevard du Palais est dotée d'une des toutes premières horloges publiques de Paris. Transformée à plusieurs reprises depuis son installation au XIV e siècle, elle est surmontée d'un auvent et accompagnée de statuettes représentant la Force et la Loi, de part et d'autre de son cadran. La visite du site vous fait découvrir de superbes espaces médiévaux voûtés tels la salle des gardes et la salle des gens d'armes dont les dimensions sont époustouflantes : 64 m de longueur pour 27,50 m de largeur, avec une hauteur sous plafond d'environ 8,50 m, prolongée par la " rue de Paris ". Durant la Révolution française, la Conciergerie a compté parmi ses pensionnaires forcés des personnalités comme la reine Marie-Antoinette, - dont il est possible de visiter le cachot reconstitué - Charlotte Corday, Robespierre ou encore Fouquier-Tinville, l'accusateur public du Tribunal révolutionnaire durant la Terreur. Ironie du sort : celui-ci logeait à la Conciergerie d'où il envoya à la mort d'innombrables " suspects ". Lui-même finit sa carrière sur la guillotine...

PARIS

PARIS

La Conciergerie est avec la Sainte-Chapelle l'un des principaux vestiges du palais de la Cité où les rois de France demeurèrent durant plusieurs siècles au Moyen Age. Ce corps de bâtiments du XIV e siècle était à son origine dirigée par un concierge, titre qui qualifiait dans le passé l'intendant d'un palais. Celui-ci pouvait mener plusieurs activités de front. Durant la Révolution française, le monument devint une prison. La Conciergerie est aujourd'hui la partie du palais de justice de Paris qui s'étend le long du quai de l'Horloge et où se succèdent les tours Bonbec, d'Argent, César et de l'Horloge. Cette dernière, située à l'angle du quai et du boulevard du Palais est dotée d'une des toutes premières horloges publiques de Paris. Transformée à plusieurs reprises depuis son installation au XIV e siècle, elle est surmontée d'un auvent et accompagnée de statuettes représentant la Force et la Loi, de part et d'autre de son cadran. La visite du site vous fait découvrir de superbes espaces médiévaux voûtés tels la salle des gardes et la salle des gens d'armes dont les dimensions sont époustouflantes : 64 m de longueur pour 27,50 m de largeur, avec une hauteur sous plafond d'environ 8,50 m, prolongée par la " rue de Paris ". Durant la Révolution française, la Conciergerie a compté parmi ses pensionnaires forcés des personnalités comme la reine Marie-Antoinette, - dont il est possible de visiter le cachot reconstitué - Charlotte Corday, Robespierre ou encore Fouquier-Tinville, l'accusateur public du Tribunal révolutionnaire durant la Terreur. Ironie du sort : celui-ci logeait à la Conciergerie d'où il envoya à la mort d'innombrables " suspects ". Lui-même finit sa carrière sur la guillotine...

Cartoville Paris 2021

Cartoville Paris 2021

Plus d'infos dans le Cartoville Paris 2021 (Quartier A) !

LIEUX DE MÉMOIRE EN FRANCE

LIEUX DE MÉMOIRE EN FRANCE

La Conciergerie est avec la Sainte-Chapelle l'un des principaux vestiges du palais de la Cité où les rois de France demeurèrent durant plusieurs siècles au Moyen Age. Ce corps de bâtiments du XIV e siècle était à son origine dirigée par un concierge, titre qui qualifiait dans le passé l'intendant d'un palais. Celui-ci pouvait mener plusieurs activités de front. Durant la Révolution française, le monument devint une prison. La Conciergerie est aujourd'hui la partie du palais de justice de Paris qui s'étend le long du quai de l'Horloge et où se succèdent les tours Bonbec, d'Argent, César et de l'Horloge. Cette dernière, située à l'angle du quai et du boulevard du Palais est dotée d'une des toutes premières horloges publiques de Paris. Transformée à plusieurs reprises depuis son installation au XIV e siècle, elle est surmontée d'un auvent et accompagnée de statuettes représentant la Force et la Loi, de part et d'autre de son cadran. La visite du site vous fait découvrir de superbes espaces médiévaux voûtés tels la salle des gardes et la salle des gens d'armes dont les dimensions sont époustouflantes : 64 m de longueur pour 27,50 m de largeur, avec une hauteur sous plafond d'environ 8,50 m, prolongée par la " rue de Paris ". Durant la Révolution française, la Conciergerie a compté parmi ses pensionnaires forcés des personnalités comme la reine Marie-Antoinette, - dont il est possible de visiter le cachot reconstitué - Charlotte Corday, Robespierre ou encore Fouquier-Tinville, l'accusateur public du Tribunal révolutionnaire durant la Terreur. Ironie du sort : celui-ci logeait à la Conciergerie d'où il envoya à la mort d'innombrables " suspects ". Lui-même finit sa carrière sur la guillotine...

Paris

Paris

More information in the Everyman MapGuide 2020! The Everyman MapGuide can be found in your nearest bookshop or ordered online

VACANCES AVEC LES ENFANTS

VACANCES AVEC LES ENFANTS

La Conciergerie est avec la Sainte-Chapelle l'un des principaux vestiges du palais de la Cité où les rois de France demeurèrent durant plusieurs siècles au Moyen Age. Ce corps de bâtiments du XIV e siècle était à son origine dirigée par un concierge, titre qui qualifiait dans le passé l'intendant d'un palais. Celui-ci pouvait mener plusieurs activités de front. Durant la Révolution française, le monument devint une prison. La Conciergerie est aujourd'hui la partie du palais de justice de Paris qui s'étend le long du quai de l'Horloge et où se succèdent les tours Bonbec, d'Argent, César et de l'Horloge. Cette dernière, située à l'angle du quai et du boulevard du Palais est dotée d'une des toutes premières horloges publiques de Paris. Transformée à plusieurs reprises depuis son installation au XIV e siècle, elle est surmontée d'un auvent et accompagnée de statuettes représentant la Force et la Loi, de part et d'autre de son cadran. La visite du site vous fait découvrir de superbes espaces médiévaux voûtés tels la salle des gardes et la salle des gens d'armes dont les dimensions sont époustouflantes : 64 m de longueur pour 27,50 m de largeur, avec une hauteur sous plafond d'environ 8,50 m, prolongée par la " rue de Paris ". Durant la Révolution française, la Conciergerie a compté parmi ses pensionnaires forcés des personnalités comme la reine Marie-Antoinette, - dont il est possible de visiter le cachot reconstitué - Charlotte Corday, Robespierre ou encore Fouquier-Tinville, l'accusateur public du Tribunal révolutionnaire durant la Terreur. Ironie du sort : celui-ci logeait à la Conciergerie d'où il envoya à la mort d'innombrables " suspects ". Lui-même finit sa carrière sur la guillotine...

Paris

Paris

More information in the Knopf Paris MapGuide 2020! Order the guide here: http://bit.ly/2Ps9h4O

Paris Super Instagrammable

Paris Super Instagrammable

Built in the 10th century, the Conciergerie was then the centre of royal power for the Capetian people. Of the splendid Gothic palace, only the guards' room and the people-at-arms' room erected for Philip le Bel remain today. Initially royal residence, the palace of the city was abandoned in the 14th century and then became a courthouse and prison. It reached its apogee at the time of the revolution when the most famous inmate of France, Marie-Antoinette, was imprisoned there before being executed on October 16, 1793

La Passion des Chateaux

La Passion des Chateaux

Camille Di Fiore

Camille Di Fiore

Mademoiselle Bon Plan

Mademoiselle Bon Plan

Yakoa

Yakoa

Ce qu'en disent les utilisateurs

The last place the queen Marie-Antoinette was seen alive : it was a prison until the Revolution.

@MOXYCrew

A faire surtout pendant la journée du patrimoine pour découvrir encore plus de chose

@penseedeparis

Pretending to be in Paris ・ ・ ・

@rinoumokao

Défilé @guopeiofficial Merci @emiliecass ♡

@joanne.allain

Défilé @guopeiofficial Merci @emiliecass ♡

@joanne.allain

Where Marie Antoinette was held prisoner and executed during the French revolutions

@caitlinjones1008

Enfermez-vous pendant quelques heures dans la prison de la Révolution. Et accrochez vous bien.

@vic.sablon

Absoluut de moeite waard om eens te bezoeken, in combinatie met Saint-Chapelle.

@bart.paris

Visite libre : Visite libre de la Conciergerie

@jep2017

Enfermez-vous pendant quelques heures dans la prison de la Révolution. Et accrochez vous bien.

@mlp_____

La meilleure expérience Mapstr est sur l'application mobile.
Enregistrez vos meilleures adresses, partagez les plus belles avec vos amis, découvrez les recommendations de vos magazines et influcenceurs préférés.