Cathédrale Saint-Joseph de Hanoï
Cathédrale Saint-Joseph de Hanoï Cathédrale Saint-Joseph de Hanoï Cathédrale Saint-Joseph de Hanoï Cathédrale Saint-Joseph de Hanoï Cathédrale Saint-Joseph de Hanoï Cathédrale Saint-Joseph de Hanoï Cathédrale Saint-Joseph de Hanoï Cathédrale Saint-Joseph de Hanoï Cathédrale Saint-Joseph de Hanoï

Cathédrale Saint-Joseph de Hanoï - Monument historique à visiter

La Cathédrale Saint-Joseph de Hanoï, également connue sous le nom de Cathédrale Saint-Joseph de Hanoï, est un monument emblématique de la ville. Cette magnifique cathédrale, construite à la fin du 19e siècle, est un lieu de culte important et un site touristique populaire. Lors de votre visite, vous pourrez admirer son architecture néo-gothique impressionnante, assister à une messe française tous les dimanches à 10h et profiter d'une vue panoramique sur la ville depuis sa tour. Ne manquez pas l'occasion de découvrir ce joyau historique lors de votre séjour à Hanoï.

Vous pensez qu'il y a une erreur sur ce lieu ?

Vos retours sont importants pour nous. Si vous avez remarqué une erreur concernant ce lieu, merci de nous en informer pour que nous puissions la corriger.

Signaler une erreur
Propriétaire de ce lieu ?

Nous récupérons automatiquement les informations disponibles sur votre lieu. Si jamais celles-ci ne sont pas correctes, connectez-vous gratuitement sur notre tableau de bord pour les modifier et bonus, accédez à vos statistiques détaillées.

mapstr icon Modifier les informations de votre lieu
La communauté mapstr
Enregistré par

219 utilisateurs

#Tags souvent utilisés
#Visite #Monument #Museum #Visit #View
Ce qu'en disent les utilisateurs

"Messe Française tous les dimanches à 10h"

@aydbrb

"1886 : style née-gothique, s’inspire de notre dame de Paris."

@octave_ps

"Dédiée à saint Joseph, protecteur du vicariat du Tonkin, consacrée lors d'une cérémonie célébrée la nuit de Noël 1886. De style néogothique, elle a été construite d'après des plans dessinés par monseigneur Paul-François Puginier, vicaire du Tonkin occidental. Pragmatique, celui-ci a financé la construction grâce à l'organisation d'une loterie. La cathédrale est bâtie sur les cendres de l'ancien monastère impérial de la Gratitude envers le Ciel (Bao Thien) qui datait de la dynastie des Ly (XI e et XII e siècles) et qui fut détruit par les Français en 1883. Dans son apparence massive, fortifiée - le romancier Albert de Pouvourville (1861-1939) évoque " un chef-d'oeuvre de grandeur et de laideur " - la cathédrale garde le souvenir des persécutions et des temps où l'évangélisation était une entreprise dangereuse et clandestine. A l'origine, le bâtiment était dépourvu de vitraux. Le chevet, orienté à l'ouest, dans la direction du tombeau du Christ, s'orne aujourd'hui d'une triple verrière célébrant la Vierge. A ses pieds, Théophane Vénard (1829-1861), prêtre des Missions étrangères de Paris, entré clandestinement au Tonkin en 1854, capturé puis décapité en 1861. Il fut canonisé en 1988 par le pape Jean-Paul II. La cathédrale perpétue la mémoire des martyrs, tel le père André Tran An Dung Lac (1795-1839), prêtre vietnamien exécuté par décapitation sous le règne de l'empereur Minh Mang, dont une chapelle abrite les reliques. Le 24 novembre, la fête de Saint-André-Dung-Lac, commémore également tous les martyrs du Viêt Nam des XVII e , XVIII e et XIX e siècles (1625-1886). De 1956 à 1975, la cathédrale a été à la fois pillée et laissée à l'abandon. Elle a été rénovée et, même si quelques vitraux ont été remis à neuf, elle n'a plus le caractère qui était le sien à l'époque de l'Indochine. Ses grandes portes en bois de lim (sorte de teck) sont taillées dans une seule pièce de bois. A proximité de la cathédrale se trouvent le siège de l'évêché (sur Nhà Chung) et le grand séminaire de Hanoi. Le dimanche, il est conseillé de se rendre à la cathédrale vers 18h30 pour pouvoir apprécier l'extraordinaire vitalité du catholicisme vietnamien, au point que souvent, la cathédrale ne peut contenir tous les fidèles. Les relations entre les catholiques (environ 7 % de la population) et l'Etat-parti, qui tient à conserver un contrôle total sur les activités religieuses, demeurent tendues. Selon le cardinal Pierre Nguyen Van Nhon (élevé à la pourpre cardinalice par le pape François en janvier 2015), " dans les grandes villes du Viêt Nam, les choses se passent plutôt bien entre nos fidèles et le gouvernement. Dans les provinces reculées, c'est une autre histoire : parfois les réunions paroissiales ne sont pas autorisées parce que le pouvoir local veut prendre les choses en main. Par ailleurs, on souhaiterait récupérer les biens de l'Eglise confisqués après la prise de pouvoir des communistes, au Nord (1954) puis au Sud (1975) ". Depuis 2006, une messe dominicale en français est célébrée dans la cathédrale."

@julieha

Approuvé par 1 partenaires officiels
certified badge NORD VIETNAM

NORD VIETNAM

@petitfute

407followers 362places
"Dédiée à saint Joseph, protecteur du vicariat du Tonkin, consacrée lors d'une cérémonie célébrée la nuit de Noël 1886. De style néogothique, elle a été construite d'après des plans dessinés par monseigneur Paul-François Puginier, vicaire du Tonkin occidental. Pragmatique, celui-ci a financé la construction grâce à l'organisation d'une loterie. La cathédrale est bâtie sur les cendres de l'ancien monastère impérial de la Gratitude envers le Ciel (Bao Thien) qui datait de la dynastie des Ly (XI e et XII e siècles) et qui fut détruit par les Français en 1883. Dans son apparence massive, fortifiée - le romancier Albert de Pouvourville (1861-1939) évoque " un chef-d'oeuvre de grandeur et de laideur " - la cathédrale garde le souvenir des persécutions et des temps où l'évangélisation était une entreprise dangereuse et clandestine. A l'origine, le bâtiment était dépourvu de vitraux. Le chevet, orienté à l'ouest, dans la direction du tombeau du Christ, s'orne aujourd'hui d'une triple verrière célébrant la Vierge. A ses pieds, Théophane Vénard (1829-1861), prêtre des Missions étrangères de Paris, entré clandestinement au Tonkin en 1854, capturé puis décapité en 1861. Il fut canonisé en 1988 par le pape Jean-Paul II. La cathédrale perpétue la mémoire des martyrs, tel le père André Tran An Dung Lac (1795-1839), prêtre vietnamien exécuté par décapitation sous le règne de l'empereur Minh Mang, dont une chapelle abrite les reliques. Le 24 novembre, la fête de Saint-André-Dung-Lac, commémore également tous les martyrs du Viêt Nam des XVII e , XVIII e et XIX e siècles (1625-1886). De 1956 à 1975, la cathédrale a été à la fois pillée et laissée à l'abandon. Elle a été rénovée et, même si quelques vitraux ont été remis à neuf, elle n'a plus le caractère qui était le sien à l'époque de l'Indochine. Ses grandes portes en bois de lim (sorte de teck) sont taillées dans une seule pièce de bois. A proximité de la cathédrale se trouvent le siège de l'évêché (sur Nhà Chung) et le grand séminaire de Hanoi. Le dimanche, il est conseillé de se rendre à la cathédrale vers 18h30 pour pouvoir apprécier l'extraordinaire vitalité du catholicisme vietnamien, au point que souvent, la cathédrale ne peut contenir tous les fidèles. Les relations entre les catholiques (environ 7 % de la population) et l'Etat-parti, qui tient à conserver un contrôle total sur les activités religieuses, demeurent tendues. Selon le cardinal Pierre Nguyen Van Nhon (élevé à la pourpre cardinalice par le pape François en janvier 2015), " dans les grandes villes du Viêt Nam, les choses se passent plutôt bien entre nos fidèles et le gouvernement. Dans les provinces reculées, c'est une autre histoire : parfois les réunions paroissiales ne sont pas autorisées parce que le pouvoir local veut prendre les choses en main. Par ailleurs, on souhaiterait récupérer les biens de l'Eglise confisqués après la prise de pouvoir des communistes, au Nord (1954) puis au Sud (1975) ". Depuis 2006, une messe dominicale en français est célébrée dans la cathédrale."
Autres lieux à voir autour
La meilleure expérience Mapstr est sur l'application mobile.
Enregistrez vos meilleures adresses, partagez les plus belles avec vos amis, découvrez les recommendations de vos magazines et influcenceurs préférés.