Robert Burns Birthplace Museum

Robert Burns Birthplace Museum

Murdochs Lone Alloway Ayr KA7 4 United Kingdom

https://www.nts.org.uk/visit/places/robert-burns-birthplace-museum
+441292443700
Enregistré par
12
utilisateurs
Principaux #tags

#Maison natale - Lieu attaché à un personnage

#Visites - Points d'intérêt

#Attractions

#Checked List

Vous êtes le propriétaire ?
Connectez-vous pour modifier vos informations et accéder à vos statistiques détaillées.
Accéder à votre espace

Approuvé par 2 partenaires officiels

ECOSSE

ECOSSE

Le vaste complexe dédié à l'illustre poète Robert Burns se trouve à Alloway, à la limite sud de Ayr. On y visite notamment le cottage qui l'a vu naître, le 25 janvier 1759, et où il a passé sept ans de son enfance. Considéré comme un pionnier du romantisme, il est souvent désigné comme " Scotland's favourite son " : le fils favori de l'Ecosse, ou bien " the bard of Ayrshire " : le barde de l'Ayrshire. Pourtant, cet immense homme de lettre n'a reçu qu'une instruction élémentaire et fut très longtemps un paysan et un jardinier. Il puise dans ce lien à la nature et à son terroir pour écrire des oeuvres de renom, comme Ce n'est qu'un au revoir ou Tam O'Shanter. Après sa mort, en 1796, il devient source d'inspiration pour de nombreux artistes et penseurs. Le vaste musée que l'on trouve ici célèbre ce grand homme écossais au travers quelque 5 000 objets qui lui sont liés, comme des manuscrits, des portraits ou des effets personnels. Sa vie et son oeuvre sont largement retracées et étudiées, pour le plus grand plaisir des passionnés de Littérature et d'Histoire.

GRANDE BRETAGNE

GRANDE BRETAGNE

Le vaste complexe dédié à l'illustre poète Robert Burns se trouve à Alloway, à la limite sud de Ayr. On y visite notamment le cottage qui l'a vu naître, le 25 janvier 1759, et où il a passé sept ans de son enfance. Considéré comme un pionnier du romantisme, il est souvent désigné comme " Scotland's favourite son " : le fils favori de l'Ecosse, ou bien " the bard of Ayrshire " : le barde de l'Ayrshire. Pourtant, cet immense homme de lettre n'a reçu qu'une instruction élémentaire et fut très longtemps un paysan et un jardinier. Il puise dans ce lien à la nature et à son terroir pour écrire des oeuvres de renom, comme Ce n'est qu'un au revoir ou Tam O'Shanter. Après sa mort, en 1796, il devient source d'inspiration pour de nombreux artistes et penseurs. Le vaste musée que l'on trouve ici célèbre ce grand homme écossais au travers quelque 5 000 objets qui lui sont liés, comme des manuscrits, des portraits ou des effets personnels. Sa vie et son oeuvre sont largement retracées et étudiées, pour le plus grand plaisir des passionnés de Littérature et d'Histoire.

La meilleure expérience Mapstr est sur l'application mobile.
Enregistrez vos meilleures adresses, partagez les plus belles avec vos amis, découvrez les recommendations de vos magazines et influcenceurs préférés.