沉香阁

沉香阁

29 Chenxiangge Rd, Huangpu Qu, Shanghai Shi, Chine

Enregistré par
4
utilisateurs
Principaux #tags

#Abbaye - Monastère - Couvent

#Visites - Points d'intérêt

#A visiter

#Monastere-Couvent

Vous êtes le propriétaire ?
Connectez-vous pour modifier vos informations et accéder à vos statistiques détaillées.
Accéder à votre espace

Approuvé par 2 partenaires officiels

CHINE

CHINE

Ce monastère de nonnes situé à deux pas des jardins Yu est très peu visité et c'est vraiment dommage ! Le temple abrite le plus grand monastère de nonnes de Shanghai, et est facilement identifiable à sa forte odeur de bois qui lui a donné son nom. La légende raconte que l'odeur provient de la statue de Guanyin, sculptée dans un bloc de bois d'aigle (également connu sous le nom de bois d'aloès). Ramenée de Thaïlande sous la dynastie Sui (581-618) par un envoyé impérial, la statue aurait sombré lors d'une tempête sur la rivière Huai. Elle aurait été retrouvée mille ans plus tard dans la province du Jiangsu par Pan Yunduan, le père des jardins Yu. Pan Yunduan aurait alors envoyé la statue à Shanghai, pour l'installer dans le temple qu'il était en train de construire le long des jardins. La statue originale a totalement disparu pendant la Révolution culturelle : volée et probablement détruite par les gardes rouges qui s'attaquaient à tout symbole religieux. La statue que l'on trouve actuellement dans le temple date donc de 1990 : l'abbesse principale du monastère s'est rendue en Thaïlande pour trouver un bloc de bois d'aigle similaire à l'original, dans lequel a été sculptée une nouvelle Guanyin aussi fidèle que possible à son ancêtre. Le temple lui-même est un havre de calme au milieu du Bazar de la vieille ville. Les cours sont joliment fleuries, et la salle abritant la statue de Guanyin (prendre l'escalier au fond à gauche de la deuxième cour) offre, en outre, une jolie vue sur les toits des environs. Un bel endroit qui mérite une petite visite.

SHANGHAÏ

SHANGHAÏ

Ce monastère de nonnes situé à deux pas des jardins Yu est très peu visité et c'est vraiment dommage ! Le temple abrite le plus grand monastère de nonnes de Shanghai, et est facilement identifiable à sa forte odeur de bois qui lui a donné son nom. La légende raconte que l'odeur provient de la statue de Guanyin, sculptée dans un bloc de bois d'aigle (également connu sous le nom de bois d'aloès). Ramenée de Thaïlande sous la dynastie Sui (581-618) par un envoyé impérial, la statue aurait sombré lors d'une tempête sur la rivière Huai. Elle aurait été retrouvée mille ans plus tard dans la province du Jiangsu par Pan Yunduan, le père des jardins Yu. Pan Yunduan aurait alors envoyé la statue à Shanghai, pour l'installer dans le temple qu'il était en train de construire le long des jardins. La statue originale a totalement disparu pendant la Révolution culturelle : volée et probablement détruite par les gardes rouges qui s'attaquaient à tout symbole religieux. La statue que l'on trouve actuellement dans le temple date donc de 1990 : l'abbesse principale du monastère s'est rendue en Thaïlande pour trouver un bloc de bois d'aigle similaire à l'original, dans lequel a été sculptée une nouvelle Guanyin aussi fidèle que possible à son ancêtre. Le temple lui-même est un havre de calme au milieu du Bazar de la vieille ville. Les cours sont joliment fleuries, et la salle abritant la statue de Guanyin (prendre l'escalier au fond à gauche de la deuxième cour) offre, en outre, une jolie vue sur les toits des environs. Un bel endroit qui mérite une petite visite.

La meilleure expérience Mapstr est sur l'application mobile.
Enregistrez vos meilleures adresses, partagez les plus belles avec vos amis, découvrez les recommendations de vos magazines et influcenceurs préférés.