Thian Hock Keng

Thian Hock Keng

158 Telok Ayer St Singapore 068613 Singapore

http://www.thianhockkeng.com.sg/
+6564234616
Enregistré par
86
utilisateurs
Principaux #tags

#Temple

#Visite

#Sightseeing

#Singapour

Vous êtes le propriétaire ?
Connectez-vous pour modifier vos informations et accéder à vos statistiques détaillées.
Accéder à votre espace

Approuvé par 2 partenaires officiels

SINGAPOUR

SINGAPOUR

L'endroit où se trouve maintenant le temple était à l'origine en front de mer, dont il est à présent éloigné à la suite de l'érection de polders. C'est ici que débarquaient les coolies hokkiens qui arrivaient d'Amoy en jonque. En 1821, il s'y trouvait simplement un autel et une petite Joss House (" maison de la chance ", c'est-à-dire un temple) qui servait d'asile de nuit pour les coolies dans l'attente d'un travail. Quelques-uns firent rapidement fortune et décidèrent d'ériger un véritable temple, en faisant même venir le matériel de Chine. Ils remercièrent les dieux sans avarice et construisirent ainsi le plus ancien temple de Singapour. Il a été rénové entre 1976 et 1989. Aujourd'hui assez peu fréquenté, il sert plutôt de lieu de repos et de recueil pour les vieux Chinois, qui se souviennent de l'ancien temps. Cependant, il demeure l'un des plus grandioses et offre un très bon exemple de ce qu'on appelle l'architecture chinoise rococo. Le temple est dédié à Ma Chu Po, mère des sages du Ciel ou reine des Cieux, qui est aussi la maîtresse des Mers car elle calme les tempêtes, domestique les monstres marins et vient au secours des noyés. C'est pour la remercier de leur avoir permis d'arriver sains et saufs à Singapour que les Hokkiens lui consacrèrent ce lieu sacré. L'édifice est richement décoré avec ses tuiles multicolores, ses dragons et ses piliers de granit venus de Chine. Les tuiles de porcelaine bleue proviennent de Hollande. A l'entrée, on trouve deux lions. L'animal qui tient une coupe symbolisant la fertilité est une lionne, celui qui est avec la boule symbolisant la richesse est le mâle. En entrant, gare à la barre au sol (et parfois aussi à un vieux Chinois assis, qui rêve en faisant sa sieste). Cette barre qui vous oblige à regarder par terre et vous force par là même à baisser la tête devant les dieux. Elle sert aussi à interdire l'entrée aux esprits mauvais. A l'intérieur, la statue de Ma Chu Po, venue de Chine en 1840, est entourée de bâtons d'encens. A gauche, on peut voir la déesse de la Santé et à droite celle de la Richesse. La première peut entendre à 15 000 km et l'autre voir à la même distance. Ce sont deux sentinelles qui se complètent. La substance brune sur leurs lèvres et le menton, est de l'ancien opium, censé aiguiser leurs sens. Cela constitue la partie taoïste. Le temple à l'arrière est bouddhiste et dédié à Guan Yin, déesse de la Merci. Ses nombreux bras, symboles de son amour pour tous ceux qui souffrent, lui permettent d'étreindre et de consoler. Dans les cours officient quelquefois les charmeurs indiens de cobras...

MALAISIE

MALAISIE

L'endroit où se trouve maintenant le temple était à l'origine en front de mer, dont il est à présent éloigné à la suite de l'érection de polders. C'est ici que débarquaient les coolies hokkiens qui arrivaient d'Amoy en jonque. En 1821, il s'y trouvait simplement un autel et une petite Joss House (" maison de la chance ", c'est-à-dire un temple) qui servait d'asile de nuit pour les coolies dans l'attente d'un travail. Quelques-uns firent rapidement fortune et décidèrent d'ériger un véritable temple, en faisant même venir le matériel de Chine. Ils remercièrent les dieux sans avarice et construisirent ainsi le plus ancien temple de Singapour. Il a été rénové entre 1976 et 1989. Aujourd'hui assez peu fréquenté, il sert plutôt de lieu de repos et de recueil pour les vieux Chinois, qui se souviennent de l'ancien temps. Cependant, il demeure l'un des plus grandioses et offre un très bon exemple de ce qu'on appelle l'architecture chinoise rococo. Le temple est dédié à Ma Chu Po, mère des sages du Ciel ou reine des Cieux, qui est aussi la maîtresse des Mers car elle calme les tempêtes, domestique les monstres marins et vient au secours des noyés. C'est pour la remercier de leur avoir permis d'arriver sains et saufs à Singapour que les Hokkiens lui consacrèrent ce lieu sacré. L'édifice est richement décoré avec ses tuiles multicolores, ses dragons et ses piliers de granit venus de Chine. Les tuiles de porcelaine bleue proviennent de Hollande. A l'entrée, on trouve deux lions. L'animal qui tient une coupe symbolisant la fertilité est une lionne, celui qui est avec la boule symbolisant la richesse est le mâle. En entrant, gare à la barre au sol (et parfois aussi à un vieux Chinois assis, qui rêve en faisant sa sieste). Cette barre qui vous oblige à regarder par terre et vous force par là même à baisser la tête devant les dieux. Elle sert aussi à interdire l'entrée aux esprits mauvais. A l'intérieur, la statue de Ma Chu Po, venue de Chine en 1840, est entourée de bâtons d'encens. A gauche, on peut voir la déesse de la Santé et à droite celle de la Richesse. La première peut entendre à 15 000 km et l'autre voir à la même distance. Ce sont deux sentinelles qui se complètent. La substance brune sur leurs lèvres et le menton, est de l'ancien opium, censé aiguiser leurs sens. Cela constitue la partie taoïste. Le temple à l'arrière est bouddhiste et dédié à Guan Yin, déesse de la Merci. Ses nombreux bras, symboles de son amour pour tous ceux qui souffrent, lui permettent d'étreindre et de consoler. Dans les cours officient quelquefois les charmeurs indiens de cobras...

Ce qu'en disent les utilisateurs

El más importante del barrio chino. Gratis. 7h30 a 17h30

@marinasp88

La meilleure expérience Mapstr est sur l'application mobile.
Enregistrez vos meilleures adresses, partagez les plus belles avec vos amis, découvrez les recommendations de vos magazines et influcenceurs préférés.