Anheuser-Busch InBev

Anheuser-Busch InBev

Brouwerijplein 1, 3000 Leuven, Belgique

http://www.ab-inbev.be/
+3216276111
Enregistré par
2
utilisateurs
Principaux #tags

#Grande brasserie

#Office

#Produits gourmands - Vins

Vous êtes le propriétaire ?
Connectez-vous pour modifier vos informations et accéder à vos statistiques détaillées.
Accéder à votre espace

Approuvé par 1 partenaires officiels

BIÈRES BELGES

BIÈRES BELGES

Belle-Vue, Hoegaarden, Jupiler, Leffe, Stella Artois, Scotch CTS,... Parler d'AB InBev, c'est parler tout simplement du plus grand groupe brassicole du monde. D'abord fusionné avec le Brésilien AmBev en 2004, le groupe Interbrew, devenu InBev, a ensuite gagné la place de numéro un mondial depuis qu'il a acquis en 2008 le groupe américain Anheuser-Busch. Si on ne peut plus réellement parler de " brasseur belge ", au sens strict du terme, le nouveau géant planétaire AB InBev conserve néanmoins plusieurs implantations dans notre pays : Louvain, Jupille (Liège), Hoegaarden et Sint-Pieters-Leeuw. Les deux premières ont été inaugurées dans les années 1990 et disposent de capacités impressionnantes : sept millions d'hectolitres pour Louvain, où l'on brasse essentiellement la Stella et la Leffe, et six millions deux pour Jupille, qui produit la Jupiler. Celle-ci est de très loin leader dans le secteur des pils en Belgique. Aujourd'hui, après de nouvelles fusions et acquisitions, Anheuser-Busch Inbev possède un portefeuille fort de quatre cents marques de bière et occupe deux cents mille travailleurs dans cinquante pays (plus de deux mille cinq cents rien qu'en Belgique !). Sa marque la plus vendue est la Bud Light, Stella Artois n'apparaissant qu'en sixième place. AB Inbev a écoulé cinq cents millions d'hectolitres en 2016. Depuis 2015-16, le groupe poursuit sa conquête de la Belgique et du Monde avec le rachat d'entreprises brassicoles aux tailles, fortunes et histoires diverses comme le Sud-africain SAB Miller, la brabançonne Bosteels ou la biologique Ginette. Bien entendu, le groupe truste les premières places sur le marché intérieur et mondial. AB InBev a le mérite de produire des bières techniquement parfaites, soutenues par des technologies ultramodernes, au goût constant et d'une qualité sanitaire irréprochable. Il a aussi largement contribué à la (re) connaissance de la bière belge à travers le monde. Un gros volume de production correspondant quasi automatiquement à un goût " standardisé ", parfois édulcoré, il faut savoir faire des choix ! Ainsi, il ne nous appartient pas de faire une comparaison entre " artisanal " et " industriel " mais bien d'attirer l'attention du consommateur sur l'intérêt qu'il doit porter à la connaissance du produit qu'il déguste. Les Gueuzes et autres Krieks Belle-Vue, par exemple, sont probablement l'exemple type d'une bière stable : elles ont toujours le même goût et la même couleur. Elles correspondent à ce qu'attend le consommateur moyen qui porte sans doute moins d'intérêt à l'authenticité gustative. Les pils jumelles Jupiler et Stella ont chacune trouvé leur créneau : la première pour le marché intérieur, la seconde avec une tendance plus " huppée " et tournée vers l'exportation. La gamme des bières d'abbaye Leffe revendique fièrement son leadership national dans la catégorie des bières d'abbaye et constitue une sorte d'étalon pour la majorité des consommateurs. Enfin, la Blanche de Hoegaarden et ses dérivées ont permis à la catégorie des Blanches de renaître de ses cendres et ont été une véritable émulation pour de nombreuses brasseries plus modestes. Le groupe a aussi relancé le Scotch CTS, un ancien fleuron de la défunte brasserie Wielemans à Bruxelles. Elle développe encore une gamme de boissons sans alcool inspirées de la bière. Stella Artois La bière Stella Artois et la ville de Louvain sont étroitement liées depuis des siècles, la brasserie se situant au coeur de la ville universitaire de Louvain. Fondée en 1366, la Brasserie Stella Artois de Louvain était alors connue sous le nom de " Den Hoorn " (brasserie du Cornet). En 1717, le maître-brasseur Sébastien Artois a racheté l'affaire et lui a donné son nom. Ayant été initialement lancée comme bière de Noël, le nom " Stella Artois " est un amalgame du mot latin " étoile " (Stella) et du nom du fondateur de la brasserie. Jupiler Est-il vraiment nécessaire de s'étendre sur la bière " d'hommes " la plus consommée en Belgique ? Bière du quotidien et des grands événements de masse (Jupiler est le principal sponsor de la première division de football belge, à laquelle elle donne d'ailleurs son nom : la Jupiler Pro League), la Jup' est plus qu'une bière, c'est une institution ! Elle est née un beau matin de septembre 1966 sous l'appellation Jupiler 5, à la Brasserie Piedboeuf à Jupille (Liège). Une ancienne chaudronnerie, dont la célèbre tour s'est longtemps élevée en bord de Meuse. Elle est devenue, avec la maison mère de Louvain, l'une des deux grosses unités de production ultramodernes d'AB InBev. Piedboeuf était connu à l'époque pour ses bières de table, dont elle assure toujours la production (qui ne connaît pas la Triple Piedboeuf ?). Son succès fut tellement fulgurant qu'en 1968, elle était déjà pointée en deuxième position au palmarès des ventes belges. Son entrée dans le groupe Interbrew n'a fait qu'accroître son ascension et assurer sa notoriété. Au début du présent siècle, on a vu arriver le système de soutirage PerfectDraft, qui permet de servir chez soi la pils, la Hoegaarden ou la Leffe à la pression. En 2016, le brasseur lançait une nouvelle déclinaison de son produit phare en Belgique, la Jupiler 0,0%. Subtilement houblonnée, celle-ci correspond a un besoin parmi les amateurs de bières qui ne souhaitent pas consommer d'alcool. Cette dernière rejoint ainsi une gamme où l'on trouvait déjà la la Jupiler Blue, faiblement alcoolisée (3,3%) à l'amertume plus prononcée. Leffe Arrivés en bord de Meuse, les chanoines prémontrés se sont installés à Leffe, aux portes de Dinant, en 1152. L'abbaye qu'ils y ont édifiée fut une première fois détruite au 15 ème  siècle, lors de la prise de Dinant par Charles le Téméraire. Mais les religieux y sont restés jusqu'à la Révolution. A cette époque, la communauté a disparu et les bâtiments ont été mis en vente pour devenir une... verrerie. Les lieux ont retrouvé leur vocation première en 1903, lorsque des moines de Saint-Michel de Frigolet près de Tarascon les ont occupés durant une vingtaine d'années. Ils ont ensuite cédé la place à des chanoines de Tongerlo. En 1931, l'abbaye de Leffe a enfin retrouvé son indépendance. Elle vit aujourd'hui essentiellement grâce aux subsides fédéraux et aux bénéfices du brassage, confié depuis 1987 au groupe Interbrew, devenu AB InBev. Auparavant, les Leffe ont été brassées à Overijse, dans le Brabant flamand, puis par la brasserie Grade à Mont-Saint-Guibert, autrefois célèbre pour sa Vieux-Temps mais ensuite reprise par Artois-Piedboeuf, futur InBev. L'intégration de la gamme Leffe au sein de la palette du géant planétaire a évidemment donné à la Leffe une dimension de même niveau. Le moins que l'on puisse écrire, c'est que la Leffe se porte plutôt bien... même si elle est devenue avant tout un pur produit de marketing. Pour preuve, les nombreux Café Leffe, contribuant en Belgique et à l'étranger, à asseoir la notoriété de la gamme. Au fil du temps, la gamme s'est considérablement élargie. Après les " classiques " Leffe Blonde (6,5% alc. vol.) et Leffe Brune (6,3%), on peut déguster la Leffe Triple (8,4%), la Leffe Radieuse (8,2%), la Leffe Rituel 9% cuivrée, la Leffe Ruby, qui développe des arômes de fruits rouges et de framboise mais ne titre que 5%, une Leffe Nectar (5,5% alc. vol.), une Leffe Royale (7,5%) marquée par ses trois houblons et une Leffe de Noël (6,6%) épicée. Et ce n'est pas tout : le brasseur louvaniste sacrifie lui aussi aux bières de niche, et au dry hopping en lançant début 2015 trois nouvelles versions de Leffe Royale, aromatisées de houblons différents : une Whitbread Golding (houblon de Poperinge), une Mapuche (Patagonie) et une Cascade IPA (Washington). Les Leffe appartiennent à la catégorie des Bières d'Abbaye Reconnues et, contrairement à d'autres, ne refermentent pas en bouteille.

La meilleure expérience Mapstr est sur l'application mobile.
Enregistrez vos meilleures adresses, partagez les plus belles avec vos amis, découvrez les recommendations de vos magazines et influcenceurs préférés.