Bastogne Barracks

Bastogne Barracks

Rue de la Roche 40 6600 Bastogne Belgium

http://www.bastogne-barracks.be/
+3261242124
Enregistré par
16
utilisateurs
Principaux #tags

#A visiter

#Cimetière - mémorial...

#Visites - Points d'intérêt

#Bezienswaardigheid

Vous êtes le propriétaire ?
Connectez-vous pour modifier vos informations et accéder à vos statistiques détaillées.
Accéder à votre espace

Approuvé par 2 partenaires officiels

Wallonie

Wallonie

Lorsque le 16 décembre 1944 les Allemands lancent leur dernière offensive majeure à l'ouest, Bastogne - en tant que noeud routier - est un objectif majeur. Le Haut Commandement Allié décide d'envoyer la 101 st Airborne Division pour défendre la ville et installe son Quartier Général dans la caserne du Sous-Lieutenant Heinz, devenue mondialement connue suite au refus laconique " Nuts ! " prononcé par le Général McAuliffe six jours plus tard lors de la demande de reddition des Allemands. Depuis le 1 er octobre 2010, la caserne est devenue un Centre d'Interprétation de la deuxième guerre avec des expos et reconstitutions sur le thème de la Bataille des Ardennes et principalement sur la 101 st Airborne Division. L'armée y maintient une unité de cent hommes vouée à l'archivage, au guidage des visiteurs, à l'entretien et la valorisation du matériel militaire. C'est également ici que sont restaurés et conservés les Blindés du Musée Royal de l'Armée ( Vehicle Restauration Center) .

LIEUX DE MÉMOIRE EN FRANCE

LIEUX DE MÉMOIRE EN FRANCE

Lorsque le 16 décembre 1944 les Allemands lancent leur dernière offensive majeure à l'ouest, Bastogne - en tant que noeud routier - est un objectif majeur. Le Haut Commandement Allié décide d'envoyer la 101 st Airborne Division pour défendre la ville et installe son Quartier Général dans la caserne du Sous-Lieutenant Heinz, devenue mondialement connue suite au refus laconique " Nuts ! " prononcé par le Général McAuliffe six jours plus tard lors de la demande de reddition des Allemands. Depuis le 1 er octobre 2010, la caserne est devenue un Centre d'Interprétation de la deuxième guerre avec des expos et reconstitutions sur le thème de la Bataille des Ardennes et principalement sur la 101 st Airborne Division. L'armée y maintient une unité de cent hommes vouée à l'archivage, au guidage des visiteurs, à l'entretien et la valorisation du matériel militaire. C'est également ici que sont restaurés et conservés les Blindés du Musée Royal de l'Armée ( Vehicle Restauration Center) .

Ce qu'en disent les utilisateurs

lancent leur dernière offensive majeure à l'ouest, Bastogne - en tant que noeud routier - est un objectif majeur. Le Haut Commandement Allié décide d'envoyer la 101 st Airborne Division pour défendre la ville et installe son Quartier Général dans la caserne du Sous-Lieutenant Heinz, devenue mondialement connue suite au refus laconique " Nuts ! " prononcé par le Général McAuliffe six jours plus tard lors de la demande de reddition des Allemands. Depuis le 1 er octobre 2010, la caserne est devenue un Centre d'Interprétation de la deuxième guerre avec des expos et reconstitutions sur le thème de la Bataille des Ardennes et principalement sur la 101 st Airborne Division. L'armée y maintient une unité de cent hommes vouée à l'archivage, au guidage des visiteurs, à l'entretien et la valorisation du matériel militaire. C'est également ici que sont restaurés et conservés les Blindés du Musée Royal de l'Armée ( Vehicle Restauration Center) .

@biersardtony

Lorsque le 16 décembre 1944 les Allemands lancent leur dernière offensive majeure à l'ouest, Bastogne - en tant que noeud routier - est un objectif majeur. Le Haut Commandement Allié décide d'envoyer la 101 st Airborne Division pour défendre la ville et installe son Quartier Général dans la caserne du Sous-Lieutenant Heinz, devenue mondialement connue suite au refus laconique " Nuts ! " prononcé par le Général McAuliffe six jours plus tard lors de la demande de reddition des Allemands. Depuis le 1 er octobre 2010, la caserne est devenue un Centre d'Interprétation de la deuxième guerre avec des expos et reconstitutions sur le thème de la Bataille des Ardennes et principalement sur la 101 st Airborne Division. L'armée y maintient une unité de cent hommes vouée à l'archivage, au guidage des visiteurs, à l'entretien et la valorisation du matériel militaire. C'est également ici que sont restaurés et conservés les Blindés du Musée Royal de l'Armée ( Vehicle Restauration Center) .

@alain.mugisha

La meilleure expérience Mapstr est sur l'application mobile.
Enregistrez vos meilleures adresses, partagez les plus belles avec vos amis, découvrez les recommendations de vos magazines et influcenceurs préférés.