Neues Museum
Enregistré par
580
utilisateurs
Principaux #tags

#Musée

#Museum

#Culture

#Architecture

Vous êtes le propriétaire ?
Connectez-vous pour modifier vos informations et accéder à vos statistiques détaillées.
Accéder à votre espace

Approuvé par 4 partenaires officiels

BERLIN

BERLIN

Collections égyptiennes et préhistoriques exceptionnelles. Le bâtiment n'avait pas servi depuis plus de 70 ans. Construit au XIX e siècle par Friedrich August Stüler, il avait été gravement endommagé durant la Seconde Guerre mondiale avant de faire l'objet d'une totale rénovation et de rouvrir ses portes au public en octobre 2009. Il a été réaménagé par l'architecte David Chipperfield afin de lui redonner sa splendeur passée tout en modernisant les lieux pour une meilleure mise en valeur des collections. Celles-ci sont dispersées sur 4 étages. Le rez-de-chaussée et les deux premiers étages présentent la collection égyptienne et de papyrus regroupée pour la première fois dans un même lieu. Commencée en 1828, elle s'est considérablement enrichie au XIX e siècle, grâce à des donations diverses, et surtout entre 1911 et 1914, où de nombreuses pièces ont été trouvées sur le site de l'ancienne capitale des pharaons à Amarna. La collection est magnifique, composée de pièces superbes et en très bon état, on y trouve plus de 2 500 pièces (statues, objets d'artisanat) datant pour la plus ancienne de 3 000 ans av. J.-C. ainsi que des pièces d'architecture monumentales. Le coeur de la collection réside dans les oeuvres d'art du XIV e siècle av. J.-C., provenant de l'ère du pharaon Aménophis IV, plus connu sous le nom d'Akhenaton. Ce personnage central de l'histoire égyptienne avait introduit le monothéisme dans son royaume et, pour la première fois dans l'histoire de l'humanité, opté pour une représentation réaliste des hommes. Le buste de sa femme, Néfertiti, en est la meilleure illustration : c'est une pièce magnifique, découverte en 1900 par des archéologues allemands, et qui depuis n'a pas été une seule fois restaurée. Resplendissante, la reine est représentée avec une coiffe qui indique sa noble provenance. Le buste de son époux, Akhenaton, surnommé le roi hérétique en partie à cause de ses nouvelles croyances, est quant à lui très abîmé. Vous pourrez également contempler une momie et plusieurs sarcophages, ainsi qu'une belle collection de bijoux et papyrus, la porte de Kalabscha et la salle aux colonnes de la pyramide du roi Sahourê. Parmi les vestiges des autres civilisations, on retient aussi la remarquable statue en bronze du jeune garçon de Xanten, qui fait référence aux banquets donnés par les Romains et qui tient son nom de la ville allemande située sur le Rhin. Le dernier étage, quant à lui, est dédié à la Préhistoire et la protohistoire. Des objets provenant des différents périodes de l'âge de pierre à l'âge de bronze en Europe (700 av. J.-C.) qui comprennent de fabuleuses verreries. Puis des pièces datant du pré-Moyen Age et ses influences mérovingiennes et carolingiennes, à quoi s'ajoutent les trouvailles slaves de la vieille Prusse. Une salle est également consacrée aux pièces archéologiques retrouvées ici même à Berlin. On y trouve également l'autre grande attraction du musée, à savoir le chapeau d'or ( Goldenhut ), pièce datant de près de 1 000 ans av. J.-C. qui recèle encore beaucoup de secrets.

ALLEMAGNE

ALLEMAGNE

Collections égyptiennes et préhistoriques exceptionnelles. Le bâtiment n'avait pas servi depuis plus de 70 ans. Construit au XIX e siècle par Friedrich August Stüler, il avait été gravement endommagé durant la Seconde Guerre mondiale avant de faire l'objet d'une totale rénovation et de rouvrir ses portes au public en octobre 2009. Il a été réaménagé par l'architecte David Chipperfield afin de lui redonner sa splendeur passée tout en modernisant les lieux pour une meilleure mise en valeur des collections. Celles-ci sont dispersées sur 4 étages. Le rez-de-chaussée et les deux premiers étages présentent la collection égyptienne et de papyrus regroupée pour la première fois dans un même lieu. Commencée en 1828, elle s'est considérablement enrichie au XIX e siècle, grâce à des donations diverses, et surtout entre 1911 et 1914, où de nombreuses pièces ont été trouvées sur le site de l'ancienne capitale des pharaons à Amarna. La collection est magnifique, composée de pièces superbes et en très bon état, on y trouve plus de 2 500 pièces (statues, objets d'artisanat) datant pour la plus ancienne de 3 000 ans av. J.-C. ainsi que des pièces d'architecture monumentales. Le coeur de la collection réside dans les oeuvres d'art du XIV e siècle av. J.-C., provenant de l'ère du pharaon Aménophis IV, plus connu sous le nom d'Akhenaton. Ce personnage central de l'histoire égyptienne avait introduit le monothéisme dans son royaume et, pour la première fois dans l'histoire de l'humanité, opté pour une représentation réaliste des hommes. Le buste de sa femme, Néfertiti, en est la meilleure illustration : c'est une pièce magnifique, découverte en 1900 par des archéologues allemands, et qui depuis n'a pas été une seule fois restaurée. Resplendissante, la reine est représentée avec une coiffe qui indique sa noble provenance. Le buste de son époux, Akhenaton, surnommé le roi hérétique en partie à cause de ses nouvelles croyances, est quant à lui très abîmé. Vous pourrez également contempler une momie et plusieurs sarcophages, ainsi qu'une belle collection de bijoux et papyrus, la porte de Kalabscha et la salle aux colonnes de la pyramide du roi Sahourê. Parmi les vestiges des autres civilisations, on retient aussi la remarquable statue en bronze du jeune garçon de Xanten, qui fait référence aux banquets donnés par les Romains et qui tient son nom de la ville allemande située sur le Rhin. Le dernier étage, quant à lui, est dédié à la Préhistoire et la protohistoire. Des objets provenant des différents périodes de l'âge de pierre à l'âge de bronze en Europe (700 av. J.-C.) qui comprennent de fabuleuses verreries. Puis des pièces datant du pré-Moyen Age et ses influences mérovingiennes et carolingiennes, à quoi s'ajoutent les trouvailles slaves de la vieille Prusse. Une salle est également consacrée aux pièces archéologiques retrouvées ici même à Berlin. On y trouve également l'autre grande attraction du musée, à savoir le chapeau d'or ( Goldenhut ), pièce datant de près de 1 000 ans av. J.-C. qui recèle encore beaucoup de secrets.

Cartoville Berlin 2020

Cartoville Berlin 2020

Plus d'infos dans le Cartoville Berlin 2020 (Quartier A) ! Commandez le guide ici : https://bit.ly/2okpKgY

Alfredo Casadei Piferi

Alfredo Casadei Piferi

Ce qu'en disent les utilisateurs

Découvrez entre autres, le buste de Nefertiti.

@islanderoadtrip

Neoclassicismo tedesco, egizi, preistoria, storia antica

@ironceci

Un des musées de l'île aux musées

@andrea.marques

Arte egipcio. Busto Nefertiti. Troya. 12 EUR

@mistybluej

Collections égyptiennes et préhistoriques exceptionnelles. Le bâtiment n'avait pas servi depuis plus de 70 ans. Construit au XIX e siècle par Friedrich August Stüler, il avait été gravement endommagé durant la Seconde Guerre mondiale avant de faire l'objet d'une totale rénovation et de rouvrir ses portes au public en octobre 2009. Il a été réaménagé par l'architecte David Chipperfield afin de lui redonner sa splendeur passée tout en modernisant les lieux pour une meilleure mise en valeur des collections. Celles-ci sont dispersées sur 4 étages. Le rez-de-chaussée et les deux premiers étages présentent la collection égyptienne et de papyrus regroupée pour la première fois dans un même lieu. Commencée en 1828, elle s'est considérablement enrichie au XIX e siècle, grâce à des donations diverses, et surtout entre 1911 et 1914, où de nombreuses pièces ont été trouvées sur le site de l'ancienne capitale des pharaons à Amarna. La collection est magnifique, composée de pièces superbes et en très bon état, on y trouve plus de 2 500 pièces (statues, objets d'artisanat) datant pour la plus ancienne de 3 000 ans av. J.-C. ainsi que des pièces d'architecture monumentales. Le coeur de la collection réside dans les oeuvres d'art du XIV e siècle av. J.-C., provenant de l'ère du pharaon Aménophis IV, plus connu sous le nom d'Akhenaton. Ce personnage central de l'histoire égyptienne avait introduit le monothéisme dans son royaume et, pour la première fois dans l'histoire de l'humanité, opté pour une représentation réaliste des hommes. Le buste de sa femme, Néfertiti, en est la meilleure illustration : c'est une pièce magnifique, découverte en 1900 par des archéologues allemands, et qui depuis n'a pas été une seule fois restaurée. Resplendissante, la reine est représentée avec une coiffe qui indique sa noble provenance. Le buste de son époux, Akhenaton, surnommé le roi hérétique en partie à cause de ses nouvelles croyances, est quant à lui très abîmé. Vous pourrez également contempler une momie et plusieurs sarcophages, ainsi qu'une belle collection de bijoux et papyrus, la porte de Kalabscha et la salle aux colonnes de la pyramide du roi Sahourê. Parmi les vestiges des autres civilisations, on retient aussi la remarquable statue en bronze du jeune garçon de Xanten, qui fait référence aux banquets donnés par les Romains et qui tient son nom de la ville allemande située sur le Rhin. Le dernier étage, quant à lui, est dédié à la Préhistoire et la protohistoire. Des objets provenant des différents périodes de l'âge de pierre à l'âge de bronze en Europe (700 av. J.-C.) qui comprennent de fabuleuses verreries. Puis des pièces datant du pré-Moyen Age et ses influences mérovingiennes et carolingiennes, à quoi s'ajoutent les trouvailles slaves de la vieille Prusse. Une salle est également consacrée aux pièces archéologiques retrouvées ici même à Berlin. On y trouve également l'autre grande attraction du musée, à savoir le chapeau d'or ( Goldenhut ), pièce datant de près de 1 000 ans av. J.-C. qui recèle encore beaucoup de secrets.

@cassandre.g

David Chipperfield a donné un cachet fou aux ruines de ce musée qui abrite aujourd’hui une somptueuse collection égyptienne => Nefertiti !

@emmagl

Collection d’antiquités égyptiennes (Buste de Néfertiti)

@jeandra

Musée d’antiquités (Égypte, préhistoire...)

@dystopique

La meilleure expérience Mapstr est sur l'application mobile.
Enregistrez vos meilleures adresses, partagez les plus belles avec vos amis, découvrez les recommendations de vos magazines et influcenceurs préférés.