Maison de la Negritude Et des Droits de L'Homme

Maison de la Negritude Et des Droits de L'Homme

24 Grande Rue 70290 Champagney France

http://www.maisondelanegritude.fr/
+33384232545
Enregistré par
4
utilisateurs
Principaux #tags

#Musée spécialisé

#Visites - Points d'intérêt

#Musée

Vous êtes le propriétaire ?
Connectez-vous pour modifier vos informations et accéder à vos statistiques détaillées.
Accéder à votre espace

Approuvé par 2 partenaires officiels

FRANCHE COMTÉ

FRANCHE COMTÉ

Ce musée unique a une histoire toute particulière. René Simonin, son fondateur, prend connaissance au début des années 1970 du cahier de doléances de Champagney rédigé à la veille de la Révolution française. À sa grande surprise, il découvre un article extraordinaire et visionnaire : les habitants de ce petit village demandent au roi la fin de l'esclavage des Noirs. En 1789, le centre de Champagney ne compte pourtant pas plus de 200 foyers. Les gens sont simples, assez pauvres, la terre ingrate et le climat rude. Parmi ses habitants, un noble originaire de Champagney et officier de la Garde du roi, Jacques Antoine Priqueler, fréquente les milieux progressistes de Paris. C'est lui qui les informe du sort abject réservé aux Noirs d'Afrique. La Maison de la négritude développe donc, autour de cet article exceptionnel, une présentation détaillée de l'esclavage et du long processus qui aboutira à son abolition en France en 1848.

LIEUX DE MÉMOIRE EN FRANCE

LIEUX DE MÉMOIRE EN FRANCE

Ce musée unique a une histoire toute particulière. René Simonin, son fondateur, prend connaissance au début des années 1970 du cahier de doléances de Champagney rédigé à la veille de la Révolution française. À sa grande surprise, il découvre un article extraordinaire et visionnaire : les habitants de ce petit village demandent au roi la fin de l'esclavage des Noirs. En 1789, le centre de Champagney ne compte pourtant pas plus de 200 foyers. Les gens sont simples, assez pauvres, la terre ingrate et le climat rude. Parmi ses habitants, un noble originaire de Champagney et officier de la Garde du roi, Jacques Antoine Priqueler, fréquente les milieux progressistes de Paris. C'est lui qui les informe du sort abject réservé aux Noirs d'Afrique. La Maison de la négritude développe donc, autour de cet article exceptionnel, une présentation détaillée de l'esclavage et du long processus qui aboutira à son abolition en France en 1848.

La meilleure expérience Mapstr est sur l'application mobile.
Enregistrez vos meilleures adresses, partagez les plus belles avec vos amis, découvrez les recommendations de vos magazines et influcenceurs préférés.