Eglise St-Joseph

Eglise St-Joseph

Avenue Reine Astrid 1410 Waterloo Belgium

http://sjoseph.be/
+3223549192
Enregistré par
4
utilisateurs
Principaux #tags

#Visites - Points d'intérêt

#Église - Cathédrale - Basilique - Chapelle

#A visiter

#Eglise cathédrale basilique

Vous êtes le propriétaire ?
Connectez-vous pour modifier vos informations et accéder à vos statistiques détaillées.
Accéder à votre espace

Approuvé par 3 partenaires officiels

BELGIQUE

BELGIQUE

Waterloo vaut aussi la peine pour son centre urbain, à quelques encablures de la célèbre butte et du hameau du Lion. Jetez un coup d'oeil sur cette église, qui se trouve juste en face du musée Wellington. Dans l'église, la chapelle royale, surmontée d'un grand dôme, fut inaugurée en 1690, en présence du gouverneur général espagnol. Ce dernier avait dédié cette chapelle à son souverain, le roi Charles II d'Espagne, dans l'espoir - qui ne se réalisa pas - qu'il ait une descendance mâle. En 1817, cette chapelle prit le nom de Temple commémoratif de la Bataille, lorsqu'on y apposa vingt-sept plaques funéraires rappelant les victimes alliées de ces combats. Ensuite, les Anglais financèrent la construction de l'église qui prit le nom de Saint-Joseph et abrite désormais les plaques commémoratives.

Wallonie

Wallonie

Waterloo vaut aussi la peine pour son centre urbain, à quelques encablures de la célèbre butte et du hameau du Lion. Jetez un coup d'oeil sur cette église, qui se trouve juste en face du musée Wellington. Dans l'église, la chapelle royale, surmontée d'un grand dôme, fut inaugurée en 1690, en présence du gouverneur général espagnol. Ce dernier avait dédié cette chapelle à son souverain, le roi Charles II d'Espagne, dans l'espoir - qui ne se réalisa pas - qu'il ait une descendance mâle. En 1817, cette chapelle prit le nom de Temple commémoratif de la Bataille, lorsqu'on y apposa vingt-sept plaques funéraires rappelant les victimes alliées de ces combats. Ensuite, les Anglais financèrent la construction de l'église qui prit le nom de Saint-Joseph et abrite désormais les plaques commémoratives.

Wallonie en néerlandais

Wallonie en néerlandais

Waterloo vaut aussi la peine pour son centre urbain, à quelques encablures de la célèbre butte et du hameau du Lion. Jetez un coup d'oeil sur cette église, qui se trouve juste en face du musée Wellington. Dans l'église, la chapelle royale, surmontée d'un grand dôme, fut inaugurée en 1690, en présence du gouverneur général espagnol. Ce dernier avait dédié cette chapelle à son souverain, le roi Charles II d'Espagne, dans l'espoir - qui ne se réalisa pas - qu'il ait une descendance mâle. En 1817, cette chapelle prit le nom de Temple commémoratif de la Bataille, lorsqu'on y apposa vingt-sept plaques funéraires rappelant les victimes alliées de ces combats. Ensuite, les Anglais financèrent la construction de l'église qui prit le nom de Saint-Joseph et abrite désormais les plaques commémoratives.

Ce qu'en disent les utilisateurs

Waterloo vaut aussi la peine pour son centre urbain, à quelques encablures de la célèbre butte et du hameau du Lion. Jetez un coup d'oeil sur cette église, qui se trouve juste en face du musée Wellington. Dans l'église, la chapelle royale, surmontée d'un grand dôme, fut inaugurée en 1690, en présence du gouverneur général espagnol. Ce dernier avait dédié cette chapelle à son souverain, le roi Charles II d'Espagne, dans l'espoir - qui ne se réalisa pas - qu'il ait une descendance mâle. En 1817, cette chapelle prit le nom de Temple commémoratif de la Bataille, lorsqu'on y apposa vingt-sept plaques funéraires rappelant les victimes alliées de ces combats. Ensuite, les Anglais financèrent la construction de l'église qui prit le nom de Saint-Joseph et abrite désormais les plaques commémoratives.

@alain.mugisha

La meilleure expérience Mapstr est sur l'application mobile.
Enregistrez vos meilleures adresses, partagez les plus belles avec vos amis, découvrez les recommendations de vos magazines et influcenceurs préférés.