Vivre

Vivre

3 Rue de la Michaudière, 28410 Boutigny-Prouais, France

http://www.restaurant-vivre.com/
+33158228990
Enregistré par
779
utilisateurs
Principaux #tags

#restaurant

#essayer

#francais

#bistronomie

Vous êtes le propriétaire ?
Connectez-vous pour modifier vos informations et accéder à vos statistiques détaillées.
Accéder à votre espace

Approuvé par 1 partenaires officiels

Guide Lebey 2020 des Restaurants

Guide Lebey 2020 des Restaurants

De l’art de bien recevoir. La promesse inscrite sur la façade de leur établissement, qui fait face au théâtre de la Michodière, est tenue. Caroline et Bruno vous accueillent en effet « comme à la maison » et le large sourire (chose assez rare pour être soulignée) éclairant le visage de chacun des clients en atteste. Le mur séparant la cuisine de la salle reçoit de larges lames de bois brûlé issues de la technique japonaise Shou Sugi Ban. C’est chic et symboliquement fort. Sous nos yeux, une carte courte et créative, qui fait la part belle aux produits de saisons et aux petits producteurs (Elise et Thierry Riant pour les légumes). Le choix des vins proposés au verre est riche et pertinent : Ostertag, Pinard, Cotat, Carillon, Ostal Cazes, Mas Amiel, Clos des Fées… Devant notre hésitation, James, le directeur de salle, se propose gentiment de nous faire goûter plusieurs vins en accord avec le menu choisi. Tout ceci s’annonce fort bien. Les assiettes minutieusement dressées sont pleines de couleurs et de surprises. Ça croque, ça fond, ça s’étire…. On ne s’ennuie pas, on joue du pain pour saucer. Bref, on se régale. Les fous de fromages seront aux anges. La sélection invite à sortir des sentiers battus et refaire le plein du (délicieux) pain. Si l’on est vraiment joueur (et amateur), on peut plonger avec délices dans la carte des whiskies composée par Bruno et se laisser tenter par l’appel de l’iode et de la tourbe avec un Corryvreckan (distillerie d’Ardbeg – Islay) et ses 57°…

Ce qu'en disent les utilisateurs

La meilleure côte de boeuf / gratin dauphinois de Paris. Et le ris de veau... Tuerie !

@Younes.Elgartiste

Cuisine délicieuse et serveurs adorables

@vio.als

Une adresse incontournable. Cuisine excellente. Très bonne carte des vins.

@noemiedufresne

Resto pour ceux qui ont un peu de tunes à dépenser

@simleclerc

De l’art de bien recevoir. La promesse inscrite sur la façade de leur établissement, qui fait face au théâtre de la Michodière, est tenue. Caroline et Bruno vous accueillent en effet « comme à la maison » et le large sourire (chose assez rare pour être soulignée) éclairant le visage de chacun des clients en atteste. Le mur séparant la cuisine de la salle reçoit de larges lames de bois brûlé issues de la technique japonaise Shou Sugi Ban. C’est chic et symboliquement fort. Sous nos yeux, une carte courte et créative, qui fait la part belle aux produits de saisons et aux petits producteurs (Elise et Thierry Riant pour les légumes). Le choix des vins proposés au verre est riche et pertinent : Ostertag, Pinard, Cotat, Carillon, Ostal Cazes, Mas Amiel, Clos des Fées… Devant notre hésitation, James, le directeur de salle, se propose gentiment de nous faire goûter plusieurs vins en accord avec le menu choisi. Tout ceci s’annonce fort bien. Les assiettes minutieusement dressées sont pleines de couleurs et de surprises. Ça croque, ça fond, ça s’étire…. On ne s’ennuie pas, on joue du pain pour saucer. Bref, on se régale. Les fous de fromages seront aux anges. La sélection invite à sortir des sentiers battus et refaire le plein du (délicieux) pain. Si l’on est vraiment joueur (et amateur), on peut plonger avec délices dans la carte des whiskies composée par Bruno et se laisser tenter par l’appel de l’iode et de la tourbe avec un Corryvreckan (distillerie d’Ardbeg – Islay) et ses 57°…

@adelineglt

Français typique mais relativement chic et cosy. Assez cher. Petite carte.

@baptiste.rambaud510

Gabin Rodes (Caroline Savoy) - menu dej 32€

@vic.marie

De l’art de bien recevoir. La promesse inscrite sur la façade de leur établissement, qui fait face au théâtre de la Michodière, est tenue. Caroline et Bruno vous accueillent en effet « comme à la maison » et le large sourire (chose assez rare pour être soulignée) éclairant le visage de chacun des clients en atteste. Le mur séparant la cuisine de la salle reçoit de larges lames de bois brûlé issues de la technique japonaise Shou Sugi Ban. C’est chic et symboliquement fort. Sous nos yeux, une carte courte et créative, qui fait la part belle aux produits de saisons et aux petits producteurs (Elise et Thierry Riant pour les légumes). Le choix des vins proposés au verre est riche et pertinent : Ostertag, Pinard, Cotat, Carillon, Ostal Cazes, Mas Amiel, Clos des Fées… Devant notre hésitation, James, le directeur de salle, se propose gentiment de nous faire goûter plusieurs vins en accord avec le menu choisi. Tout ceci s’annonce fort bien. Les assiettes minutieusement dressées sont pleines de couleurs et de surprises. Ça croque, ça fond, ça s’étire…. On ne s’ennuie pas, on joue du pain pour saucer. Bref, on se régale. Les fous de fromages seront aux anges. La sélection invite à sortir des sentiers battus et refaire le plein du (délicieux) pain. Si l’on est vraiment joueur (et amateur), on peut plonger avec délices dans la carte des whiskies composée par Bruno et se laisser tenter par l’appel de l’iode et de la tourbe avec un Corryvreckan (distillerie d’Ardbeg – Islay) et ses 57°…

@guidelebey2020.restaurant

Caroline Savoy (fille du grand chef 3*) et son ami Bruno Blain ont créé (V)ivre

@manoush

Vu à l'émission sur la bière France5

@maxime_

Déjeuner Mediasmart / 22€ le plat, formules à 41-44-50€ / excellent, et service premium.

@ambrecharline

L: P: €19, E-P: €27, E-P-D: €32 / D: E-P-D: €41-59, 6c. €65 (98)

@nchavotier

La meilleure expérience Mapstr est sur l'application mobile.
Enregistrez vos meilleures adresses, partagez les plus belles avec vos amis, découvrez les recommendations de vos magazines et influcenceurs préférés.