La Table d'Eugene

La Table d'Eugene

18 Rue Eugène Sue Paris France

http://latabledeugene.com/
+33142556164
Enregistré par
1 925
utilisateurs
Principaux #tags

#restaurant

#a essayer

#gastronomique

#gastro

Vous êtes le propriétaire ?
Connectez-vous pour modifier vos informations et accéder à vos statistiques détaillées.
Accéder à votre espace

Approuvé par 9 partenaires officiels

Guide Michelin

Guide Michelin

Price range : 23 - 48 EUR

Où Est Le Cool ?

Où Est Le Cool ?

Ce restaurant étoilé par le chef Maillard est un repère de confort et d'élégance au coeur du 18ème arrondissement. La décoration a été pensée par le décorateur de cinéma Benoit Barouh et c'est une réussite autant dans l'assiette qu'autour de nous

Guide Lebey 2020 des Restaurants

Guide Lebey 2020 des Restaurants

Des années 1960 quand le lieu était une boulangerie, il reste les charmantes moulures au plafond. La salle d'aujourd'hui, cosy, bien agencée peut recevoir 25 gastronomes. Si l'on vient ici pour la finesse de la cuisine, pour la cohérence des saveurs et des textures, l'œil ne pourra qu'être séduit par la beauté raffinée des assiettes servies, tantôt chatoyante, tantôt rafraîchissante. Peu de couverts étaient occupés ce mardi de la mi-juillet, l'obligation de laisser une empreinte bancaire à la réservation aurait-elle calmé les envies de ceux qui ne sont pas certains de la disponibilité de leurs convives ? Les formules du midi sont pourtant une affaire, on peut découvrir à bon compte le talent du chef pour 39€ en deux plats, 45€ en trois. Au dîner, les menus imposés en cinq ou huit services sont tarifés 99 et 130 €, 140 et 190 € avec la sélection de vins. La carte des vins est assez chère mais bien choisie, complète. Comptez 13 € pour le moins onéreux des vins au verre mais l'eau filtrée, gratuite, limitera la dépense. Service sympathique et attentionné. La table d'Eugène est assurément un des hauts lieux gastronomiques de l'arrondissement, voire de la capitale.

PARIS GOURMAND

PARIS GOURMAND

On entre un peu au chausse-pied dans le restaurant de Geoffroy Maillard et François Vaudeschamps (son second), tous deux passés par de grandes cuisines, mais quand on trouve enfin sa place, quel plaisir de découvrir leurs talents. Les produits de saison sont les vedettes d'un spectacle gourmand et s'accompagnent d'épices, d'herbes et autres légumes variés. Une carte vivante novatrice dans son inspiration et qui évolue tous les dix jours au gré des saisons et des arrivages. L'esprit des lieux : finesse, saveurs, présentation. Foie gras mi-cuit, pêche de vigne, chutney poire et porto ou oeuf parfait, châtaigne, potiron et garbure en entrée. En plats, la pêche du jour, céleri branche, basilic, chou rave et cédrat ou une échine Ibérique, mole, betterave et mais, travaillés et savoureux. Et en dessert, ananas, coco-citron, fruits exotiques et sorbet pomelos ou chocolat blanc, thé, figues et cassis. Au 16 de la même rue, Geoffroy Maillard a ouvert à l'heure du déjeuner La Rallonge. On s'installe autour d'un comptoir, sur de grandes tablées ou dans un coin plus cosy pour les amoureux. C'est de la grande cuisine version tapas à manger sur place ou à emporter : chipirons à la plancha, brocoli, pamplemousse et olives ou risotto de coquillettes, cèpes et truffes. On peut partager des planches de charcuterie et/ou de fromages, finir par un petit assortiment de verrines ou faire ouvrir des conserves pour l'apéro de moules à l'escabèche, de sardinettes espagnoles, etc.

PARIS RESTO

PARIS RESTO

On entre un peu au chausse-pied dans le restaurant de Geoffroy Maillard et François Vaudeschamps (son second), tous deux passés par de grandes cuisines, mais quand on trouve enfin sa place, quel plaisir de découvrir leurs talents. Les produits de saison sont les vedettes d'un spectacle gourmand et s'accompagnent d'épices, d'herbes et autres légumes variés. Une carte vivante novatrice dans son inspiration et qui évolue tous les dix jours au gré des saisons et des arrivages. L'esprit des lieux : finesse, saveurs, présentation. Foie gras mi-cuit, pêche de vigne, chutney poire et porto ou oeuf parfait, châtaigne, potiron et garbure en entrée. En plats, la pêche du jour, céleri branche, basilic, chou rave et cédrat ou une échine Ibérique, mole, betterave et mais, travaillés et savoureux. Et en dessert, ananas, coco-citron, fruits exotiques et sorbet pomelos ou chocolat blanc, thé, figues et cassis. Au 16 de la même rue, Geoffroy Maillard a ouvert à l'heure du déjeuner La Rallonge. On s'installe autour d'un comptoir, sur de grandes tablées ou dans un coin plus cosy pour les amoureux. C'est de la grande cuisine version tapas à manger sur place ou à emporter : chipirons à la plancha, brocoli, pamplemousse et olives ou risotto de coquillettes, cèpes et truffes. On peut partager des planches de charcuterie et/ou de fromages, finir par un petit assortiment de verrines ou faire ouvrir des conserves pour l'apéro de moules à l'escabèche, de sardinettes espagnoles, etc.

PARIS ÎLE DE FRANCE

PARIS ÎLE DE FRANCE

On entre un peu au chausse-pied dans le restaurant de Geoffroy Maillard et François Vaudeschamps (son second), tous deux passés par de grandes cuisines, mais quand on trouve enfin sa place, quel plaisir de découvrir leurs talents. Les produits de saison sont les vedettes d'un spectacle gourmand et s'accompagnent d'épices, d'herbes et autres légumes variés. Une carte vivante novatrice dans son inspiration et qui évolue tous les dix jours au gré des saisons et des arrivages. L'esprit des lieux : finesse, saveurs, présentation. Foie gras mi-cuit, pêche de vigne, chutney poire et porto ou oeuf parfait, châtaigne, potiron et garbure en entrée. En plats, la pêche du jour, céleri branche, basilic, chou rave et cédrat ou une échine Ibérique, mole, betterave et mais, travaillés et savoureux. Et en dessert, ananas, coco-citron, fruits exotiques et sorbet pomelos ou chocolat blanc, thé, figues et cassis. Au 16 de la même rue, Geoffroy Maillard a ouvert à l'heure du déjeuner La Rallonge. On s'installe autour d'un comptoir, sur de grandes tablées ou dans un coin plus cosy pour les amoureux. C'est de la grande cuisine version tapas à manger sur place ou à emporter : chipirons à la plancha, brocoli, pamplemousse et olives ou risotto de coquillettes, cèpes et truffes. On peut partager des planches de charcuterie et/ou de fromages, finir par un petit assortiment de verrines ou faire ouvrir des conserves pour l'apéro de moules à l'escabèche, de sardinettes espagnoles, etc.

Hôtel Fabric

Hôtel Fabric

Plats français gastronomiques créatifs proposés dans une salle élégante aux tons beiges et tableaux fleuris.

Hôtel Monge

Hôtel Monge

Plats français gastronomiques créatifs proposés dans une salle élégante aux tons beiges et tableaux fleuris.

Hôtel Bachaumont

Hôtel Bachaumont

Ce qu'en disent les utilisateurs

excellent restaurant gastronomique (équivalent 1*). petit et intimiste

@kotho

restaurant 1 étoile avec menu dégustation à 25€ le midi Bien sûr il faut réserver plusieurs semaines à l'avance fantastique

@josephseiglan

déco un peu ringard mais très bon

@fel_x

Restaurant étoilé très abordable

@emmaubn

Étoilé fait avec les parents de Ju

@steven.debbah

Resto Michelin pas cher !! Menu 30/40€

@aolelynx

Resto gastro d’entrée de gamme. Menu déjeuner 45€

@niko.b

J’ai pas été séduite par la proposition de ce restaurant gastronomique.

@vanessacrecoeur

5 ans de passion et d’implication, et toujours la même volonté de promouvoir une cuisine de tradition et de saison sans oublier de s’ouvrir sur le monde. Une cuisine où les produits de saison ont bien entendu le premier rôle, tandis que les épices, les légumes, les herbes et les condiments affirment sans concession la main du chef Geoffroy Maillard et de son second François Vaudeschamps. Un véritable binôme issu des grandes maisons telles que Le Bristol, le Plaza Athénée, Fogón, Le Nôtre pour Geoffroy Maillard et Alain Senderens, les Elysées Vernet, Taillevent pour François Vaudeschamps. Des passionnés qui démontrent chaque jour comme le disait Alain Chapel que «la cuisine, c’est bien plus que des recettes»

@paoui

Des années 1960 quand le lieu était une boulangerie, il reste les charmantes moulures au plafond. La salle d'aujourd'hui, cosy, bien agencée peut recevoir 25 gastronomes. Si l'on vient ici pour la finesse de la cuisine, pour la cohérence des saveurs et des textures, l'œil ne pourra qu'être séduit par la beauté raffinée des assiettes servies, tantôt chatoyante, tantôt rafraîchissante. Peu de couverts étaient occupés ce mardi de la mi-juillet, l'obligation de laisser une empreinte bancaire à la réservation aurait-elle calmé les envies de ceux qui ne sont pas certains de la disponibilité de leurs convives ? Les formules du midi sont pourtant une affaire, on peut découvrir à bon compte le talent du chef pour 39€ en deux plats, 45€ en trois. Au dîner, les menus imposés en cinq ou huit services sont tarifés 99 et 130 €, 140 et 190 € avec la sélection de vins. La carte des vins est assez chère mais bien choisie, complète. Comptez 13 € pour le moins onéreux des vins au verre mais l'eau filtrée, gratuite, limitera la dépense. Service sympathique et attentionné. La table d'Eugène est assurément un des hauts lieux gastronomiques de l'arrondissement, voire de la capitale.

@guidelebey2020.restaurant

Bien mais un peu cher au global, notamment l’accord mets et vins

@hontebeyrie.bastien

Ce restaurant étoilé par le chef Maillard est un repère de confort et d'élégance au coeur du 18ème arrondissement. La décoration a été pensée par le décorateur de cinéma Benoit Barouh et c'est une réussite autant dans l'assiette qu'autour de nous

@oriane.katze

Ce restaurant étoilé par le chef Maillard est un repère de confort et d'élégance au coeur du 18ème arrondissement. La décoration a été pensée par le décorateur de cinéma Benoit Barouh et c'est une réussite autant dans l'assiette qu'autour de nous

@adam5

Ce restaurant étoilé par le chef Maillard est un repère de confort et d'élégance au coeur du 18ème arrondissement. La décoration a été pensée par le décorateur de cinéma Benoit Barouh et c'est une réussite autant dans l'assiette qu'autour de nous

@gsa06

Plats français gastronomiques créatifs proposés dans une salle élégante aux tons beiges et tableaux fleuris.

@coline_

Ce restaurant étoilé par le chef Maillard est un repère de confort et d'élégance au coeur du 18ème arrondissement. La décoration a été pensée par le décorateur de cinéma Benoit Barouh et c'est une réussite autant dans l'assiette qu'autour de nous

@clemencelacoste

Très bonne table : plats raffinés (associations parfois moyennes), vin de ouf. Service bien mais perfectible.

@claragauth

Ce restaurant étoilé par le chef Maillard est un repère de confort et d'élégance au coeur du 18ème arrondissement. La décoration a été pensée par le décorateur de cinéma Benoit Barouh et c'est une réussite autant dans l'assiette qu'autour de nous

@stephanegrau

Ce restaurant étoilé par le chef Maillard est un repère de confort et d'élégance au coeur du 18ème arrondissement. La décoration a été pensée par le décorateur de cinéma Benoit Barouh et c'est une réussite autant dans l'assiette qu'autour de nous

@sahteeny

Ce restaurant étoilé par le chef Maillard est un repère de confort et d'élégance au coeur du 18ème arrondissement. La décoration a été pensé

@sarah.blnd

La meilleure expérience Mapstr est sur l'application mobile.
Enregistrez vos meilleures adresses, partagez les plus belles avec vos amis, découvrez les recommendations de vos magazines et influcenceurs préférés.