Zoo de Martinique - Habitation Latouche

Zoo de Martinique - Habitation Latouche

Grand Anse 97221, Le Carbet Martinique

http://www.zoodemartinique.com/
+596596527608
Enregistré par
50
utilisateurs
Principaux #tags

#Zoo

#Nature

#Parc - Jardin

#Visites - Points d'intérêt

Vous êtes le propriétaire ?
Connectez-vous pour modifier vos informations et accéder à vos statistiques détaillées.
Accéder à votre espace

Approuvé par 3 partenaires officiels

MARTINIQUE

MARTINIQUE

Le Zoo de la Martinique s'est trouvé un écrin à la hauteur de ses ambitions : les vestiges de l'une des plus anciennes habitations de la Martinique ! C'est en son coeur que singes, jaguars, pumas, loriquets, grand fourmilier et ratons laveurs côtoient désormais les plus insulaires mangoustes, crabes touloulous, tortues, iguanes et évidemment serpents. L'année dernière nous avons pu découvrir la serre aux papillons, la naissance de la jolie Naya - une femelle jaguar - et les singes tamarins et saïmiri. Cette année, la nouvelle pensionnaire est Mathilda, un hippopotame pygmée d'un an. Témoin précieux d'une faune locale et subtropicale, ce bestiaire exotique est pédagogiquement rassemblé au coeur de l'habitation Latouche ; les visiteurs badinent et suivent un parcours didactique spécialement aménagé pour non seulement découvrir des animaux inattendus mais également pouvoir interagir avec eux. Au sein de l'une des volières d'immersion du zoo, c'est un spectacle singulier qui attend le visiteur avec les loriquets qui viennent se poser sur vous et vous manger dans la main. Ces vestiges coloniaux, nichés au creux de la vallée, se font désormais les marqueurs d'un pan entier de l'histoire de l'île, fait d'économie agricole et d'industrialisation progressive. A travers la visite du zoo, c'est toute l'habitation qui se révèle : la maison principale évidemment, qui répond aux différents bâtiments agricoles et d'exploitation ; vous noterez par ailleurs le riche réseau aquatique, dont l'aqueduc ou la roue à aube se font encore les vivants témoins. A la fin de la visite, une grande exposition sur la piraterie ravira les spectateurs de tout âge et rappellera un autre trait de l'histoire de l'île : Madinina accueillait de nombreux flibustiers. Le parcours comme les installations du zoo ont été pensés pour le bien-être des animaux et le confort des visiteurs : en pénétrant dans l'habitation Latouche, c'est un voyage riche qui vous attend dans ce que l'on peut appeler désormais un zoo nouvelle génération.

CROISIÈRE DANS LES CARAÏBES

CROISIÈRE DANS LES CARAÏBES

Le Zoo de la Martinique s'est trouvé un écrin à la hauteur de ses ambitions : les vestiges de l'une des plus anciennes habitations de la Martinique ! C'est en son coeur que singes, jaguars, pumas, loriquets, grand fourmilier et ratons laveurs côtoient désormais les plus insulaires mangoustes, crabes touloulous, tortues, iguanes et évidemment serpents. L'année dernière nous avons pu découvrir la serre aux papillons, la naissance de la jolie Naya - une femelle jaguar - et les singes tamarins et saïmiri. Cette année, la nouvelle pensionnaire est Mathilda, un hippopotame pygmée d'un an. Témoin précieux d'une faune locale et subtropicale, ce bestiaire exotique est pédagogiquement rassemblé au coeur de l'habitation Latouche ; les visiteurs badinent et suivent un parcours didactique spécialement aménagé pour non seulement découvrir des animaux inattendus mais également pouvoir interagir avec eux. Au sein de l'une des volières d'immersion du zoo, c'est un spectacle singulier qui attend le visiteur avec les loriquets qui viennent se poser sur vous et vous manger dans la main. Ces vestiges coloniaux, nichés au creux de la vallée, se font désormais les marqueurs d'un pan entier de l'histoire de l'île, fait d'économie agricole et d'industrialisation progressive. A travers la visite du zoo, c'est toute l'habitation qui se révèle : la maison principale évidemment, qui répond aux différents bâtiments agricoles et d'exploitation ; vous noterez par ailleurs le riche réseau aquatique, dont l'aqueduc ou la roue à aube se font encore les vivants témoins. A la fin de la visite, une grande exposition sur la piraterie ravira les spectateurs de tout âge et rappellera un autre trait de l'histoire de l'île : Madinina accueillait de nombreux flibustiers. Le parcours comme les installations du zoo ont été pensés pour le bien-être des animaux et le confort des visiteurs : en pénétrant dans l'habitation Latouche, c'est un voyage riche qui vous attend dans ce que l'on peut appeler désormais un zoo nouvelle génération.

GUIDE DES PARCS ANIMALIERS

GUIDE DES PARCS ANIMALIERS

Le Zoo de la Martinique s'est trouvé un écrin à la hauteur de ses ambitions : les vestiges de l'une des plus anciennes habitations de la Martinique ! C'est en son coeur que singes, jaguars, pumas, loriquets, grand fourmilier et ratons laveurs côtoient désormais les plus insulaires mangoustes, crabes touloulous, tortues, iguanes et évidemment serpents. L'année dernière nous avons pu découvrir la serre aux papillons, la naissance de la jolie Naya - une femelle jaguar - et les singes tamarins et saïmiri. Cette année, la nouvelle pensionnaire est Mathilda, un hippopotame pygmée d'un an. Témoin précieux d'une faune locale et subtropicale, ce bestiaire exotique est pédagogiquement rassemblé au coeur de l'habitation Latouche ; les visiteurs badinent et suivent un parcours didactique spécialement aménagé pour non seulement découvrir des animaux inattendus mais également pouvoir interagir avec eux. Au sein de l'une des volières d'immersion du zoo, c'est un spectacle singulier qui attend le visiteur avec les loriquets qui viennent se poser sur vous et vous manger dans la main. Ces vestiges coloniaux, nichés au creux de la vallée, se font désormais les marqueurs d'un pan entier de l'histoire de l'île, fait d'économie agricole et d'industrialisation progressive. A travers la visite du zoo, c'est toute l'habitation qui se révèle : la maison principale évidemment, qui répond aux différents bâtiments agricoles et d'exploitation ; vous noterez par ailleurs le riche réseau aquatique, dont l'aqueduc ou la roue à aube se font encore les vivants témoins. A la fin de la visite, une grande exposition sur la piraterie ravira les spectateurs de tout âge et rappellera un autre trait de l'histoire de l'île : Madinina accueillait de nombreux flibustiers. Le parcours comme les installations du zoo ont été pensés pour le bien-être des animaux et le confort des visiteurs : en pénétrant dans l'habitation Latouche, c'est un voyage riche qui vous attend dans ce que l'on peut appeler désormais un zoo nouvelle génération.

La meilleure expérience Mapstr est sur l'application mobile.
Enregistrez vos meilleures adresses, partagez les plus belles avec vos amis, découvrez les recommendations de vos magazines et influcenceurs préférés.