Permeshqui Eroll

Permeshqui Eroll

Rruga Ibrahim Lutfiu Prishtinë Kosovo

https://brokenships.com
Enregistré par
4
utilisateurs
Principaux #tags

#Lieu

#Musee

#Musée généraliste

#Pristina

Vous êtes le propriétaire ?
Connectez-vous pour modifier vos informations et accéder à vos statistiques détaillées.
Accéder à votre espace

Approuvé par 1 partenaires officiels

KOSOVO

KOSOVO

Fondé en 1949, le musée est installé dans un bâtiment de type viennois construit en 1889 qui abrita le quartier général des forces austro-hongroises. Bénéficiant d'une nouvelle présentation depuis 2018, il regroupe principalement 2 collections : une d'archéologie, une autre consacrée à la guerre de 1998-1999. Mise en garde. Difficile de faire la fine bouche, c'est gratuit. Mais sinon, quel dommage ! On est ici dans " le " musée national, vraiment pas grand et tout juste rénové. Certes, la plupart des découvertes archéologiques faites au Kosovo avant 1998 ont été " rapatriées " en Serbie. Mais pour le peu qui reste ou qui a été mis au jour depuis, on est en droit de s'attendre à un minimum de clarté dans la présentation. Or, les infos sont vraiment très succinctes, voire inexistantes. Et on ne parle même pas des traductions en anglais très rares (aucune pour tout le 1 er étage). Autre impair, de taille : il n'est jamais précisé quand les objets exposés sont des originaux ou des copies (ce qui est clairement le cas pour certains artefacts de la collection archéologique). Visite Officiellement, le musée est composé de 5 " expositions " réparties sur 2 niveaux. Archéologie - Rez-de-chaussée. La visite commence plutôt bien, avec de belles vitrines et des objets bien éclairés (ce n'est pas toujours le cas dans les musées des Balkans). Mais déjà le nom de la salle fait tiquer : " les Dardaniens " . Voilà un peuple du néolithique dont on ne sait presque rien et qui se voit attribuer tous les objets présentés ici, y compris des stèles romaines ou un trésor de 670 pièces byzantines. Mais passons. Il y a quand même de très belles choses. Notamment les figurines aux têtes " d'extra-terrestres " que le musée est le seul au monde à présenter. Il s'agit de statuettes en terre cuite qui représentent des divinités féminines ou zoomorphiques. Elles appartiennent à la culture néolithique de Vinča, qui s'est déployée à partir du sud de la Serbie entre 7000 et 3000 av. J.-C. Ibrahim Rugova -  Rez-de-chaussée, à gauche. Une vitrine présente des effets personnels de celui qui fut le premier président du Kosovo (1992-2006), avant même l'indépendance du pays. On retrouve ici la célèbre écharpe de l'écrivain-héros national, mais aussi sa machine à écrire ou encore son titre de docteur Honoris Causa délivré par le recteur de l'académie de Créteil le 16 décembre 1996. Mère Teresa -  Palier entre le RDC et le 1 er étage. En fait d'exposition sur la sainte catholique albanaise canonisée en 2016, il faut ici se contenter d'une oeuvre d'art contemporain occupant le mur du palier : un portrait de Mère Teresa accompagné de sa citation en anglais " Peace begins with a smile " (" la paix commence par un sourire "). Détail : le portrait est réalisé uniquement avec des agrafes, 1,5 million semble-t-il. Philatélie - 1 er étage . Une vitrine présente les timbres établis par le Kosovo depuis l'an 2000, les premiers étant libellés en deutschemark. Ce n'est passionnant que pour les philatélistes. Mais remarquez quand même que ces timbres sont en fait émis par la poste de l'ONU. C'est le seul moyen pour pouvoir envoyer du courrier dans des pays qui ne reconnaissent pas le Kosovo comme pays indépendant. Indépendance -  1 er étage. Une vitrine revient rapidement sur les révoltes contre les Ottomans au XIX e siècle et au début du XX e siècle. Mais la plus grande partie du 1 er étage est consacrée à la guerre de 1998-1999. À la clé, un vaste arsenal de pétoires et lance-missiles en tout genre. Et aussi quelques uniformes comme celui offert par le général américain Wesley Clark qui dirigea l'opération Allied Force contre la Serbie en 1999 ou, encore, la combinaison de Faruza Kallaba, une Américaine de l'US Air Force d'origine albanaise qui participa aux bombardements en tant qu'opératrice de perche de ravitaillement en vol.

La meilleure expérience Mapstr est sur l'application mobile.
Enregistrez vos meilleures adresses, partagez les plus belles avec vos amis, découvrez les recommendations de vos magazines et influcenceurs préférés.