Musee du Chateau de Linz
Enregistré par
4
utilisateurs
Principaux #tags

#Musée

#Visites - Points d'intérêt

#Museum

Vous êtes le propriétaire ?
Connectez-vous pour modifier vos informations et accéder à vos statistiques détaillées.
Accéder à votre espace

Approuvé par 2 partenaires officiels

AUTRICHE

AUTRICHE

Cet édifice historique majeur de la ville est aujourd'hui aménagé en un musée qui retrace l'histoire de Linz et de la Haute-Autriche, du néolithique jusqu'à nos jours. En été, des spectacles ont lieu dans le parc du château. On ignore la date de sa première construction, si ce n'est qu'une forteresse est mentionnée dès l'an 799. Le château lui-même date du VIII e siècle, mais son histoire reste mal connue jusqu'en 1477. A cette date, Frédéric III, le seul empereur autrichien à avoir établi sa résidence à Linz, fit reconstruire un bâtiment dont il reste encore le mur d'enceinte, les bastions et la porte Frédéric située à l'ouest. Au-dessus de cette porte, les fameuses lettres A.E.I.O.U qui désignent la très modeste devise des Habsbourg Alles Erdreich ist Österreich untertan , ce qui signifie " Il appartient à l'Autriche de régner sur le monde ". En 1600, Rodolphe II fit appel à Anton Muys, un architecte hollandais, à qui l'on doit ainsi la porte principale de la ville, dite porte Rodolphe. Le caractère austère de l'ensemble n'a pas échappé aux gouvernements successifs, puisque le château de Linz servit tour à tour d'hôpital militaire puis, en 1811, de prison et, enfin, de caserne, de 1851 à 1945. De 1953 à 1960, on restaura les bâtiments pour y installer le musée de Province avec ses collections d'antiquités, de peintures, d'armes, d'artisanat et d'objets liturgiques. Le rez-de-chaussée couvre la période qui va de la préhistoire à Rome ; le 1 er étage, celle du Moyen Age au rococo (on y voit notamment une impressionnante collection d'armes d'époque). Le 2 e étage est consacré à l'art populaire et l'artisanat.

EUROPE À MOTO

EUROPE À MOTO

Cet édifice historique majeur de la ville est aujourd'hui aménagé en un musée qui retrace l'histoire de Linz et de la Haute-Autriche, du néolithique jusqu'à nos jours. En été, des spectacles ont lieu dans le parc du château. On ignore la date de sa première construction, si ce n'est qu'une forteresse est mentionnée dès l'an 799. Le château lui-même date du VIII e siècle, mais son histoire reste mal connue jusqu'en 1477. A cette date, Frédéric III, le seul empereur autrichien à avoir établi sa résidence à Linz, fit reconstruire un bâtiment dont il reste encore le mur d'enceinte, les bastions et la porte Frédéric située à l'ouest. Au-dessus de cette porte, les fameuses lettres A.E.I.O.U qui désignent la très modeste devise des Habsbourg Alles Erdreich ist Österreich untertan , ce qui signifie " Il appartient à l'Autriche de régner sur le monde ". En 1600, Rodolphe II fit appel à Anton Muys, un architecte hollandais, à qui l'on doit ainsi la porte principale de la ville, dite porte Rodolphe. Le caractère austère de l'ensemble n'a pas échappé aux gouvernements successifs, puisque le château de Linz servit tour à tour d'hôpital militaire puis, en 1811, de prison et, enfin, de caserne, de 1851 à 1945. De 1953 à 1960, on restaura les bâtiments pour y installer le musée de Province avec ses collections d'antiquités, de peintures, d'armes, d'artisanat et d'objets liturgiques. Le rez-de-chaussée couvre la période qui va de la préhistoire à Rome ; le 1 er étage, celle du Moyen Age au rococo (on y voit notamment une impressionnante collection d'armes d'époque). Le 2 e étage est consacré à l'art populaire et l'artisanat.

La meilleure expérience Mapstr est sur l'application mobile.
Enregistrez vos meilleures adresses, partagez les plus belles avec vos amis, découvrez les recommendations de vos magazines et influcenceurs préférés.