West Nansanhuandong RD

West Nansanhuandong RD

West Nansanhuandong RD China

http://www.yuanmingyuanpark.cn/
+861062628501
Enregistré par
46
utilisateurs
Principaux #tags

#Monument

#Histoire locale - Culture

#Monument historique

#Musée

Vous êtes le propriétaire ?
Connectez-vous pour modifier vos informations et accéder à vos statistiques détaillées.
Accéder à votre espace

Approuvé par 2 partenaires officiels

CHINE

CHINE

Histoire Le Yuanmingyuan, ou plutôt ses ruines, faisait autrefois partie d'un ensemble de palais d'été à l'architecture d'inspiration européenne construit par des architectes jésuites - les pères Castiglione et Benoist - à la demande de l'empereur Qianlong entre 1740 et 1747. Des pyramides, des volières, des jeux d'eaux, des canaux, des bassins au coeur de jardins parfois à la française (avec un labyrinthe) ou plantés d'arbres fruitiers, soigneusement dessinés... à la chinoise et construits sur les modèles des plus beaux jardins de Chine du Sud. Les troupes anglo-françaises détruisirent ces palais et leurs jardins en 1860 à la fin des deux guerres de l'Opium. Le pillage continua pendant la période d'instabilité qui s'ensuivit. D'ailleurs, les colonnes de marbre de l'université de Pékin et de la bibliothèque proviennent des ruines des palais d'été. A part un musée qui retrace un peu l'histoire de ces jardins, il ne reste aujourd'hui que des blocs de pierre au milieu des jardins et d'étangs où l'on voit fleurir des lotus roses. Visite Il faut se promener dans les ruines du Yuanmingyuan, comme dans un parc public, y pique-niquer et y faire du bateau ou patiner l'hiver sur le lac Fuhai alors gelé. Le parc est beaucoup moins prisé que le domaine du Palais d'été, et on s'y sent donc moins agressé par la foule compacte des touristes chinois qui y déambulent quotidiennement.

PÉKIN

PÉKIN

Histoire Le Yuanmingyuan, ou plutôt ses ruines, faisait autrefois partie d'un ensemble de palais d'été à l'architecture d'inspiration européenne construit par des architectes jésuites - les pères Castiglione et Benoist - à la demande de l'empereur Qianlong entre 1740 et 1747. Des pyramides, des volières, des jeux d'eaux, des canaux, des bassins au coeur de jardins parfois à la française (avec un labyrinthe) ou plantés d'arbres fruitiers, soigneusement dessinés... à la chinoise et construits sur les modèles des plus beaux jardins de Chine du Sud. Les troupes anglo-françaises détruisirent ces palais et leurs jardins en 1860 à la fin des deux guerres de l'Opium. Le pillage continua pendant la période d'instabilité qui s'ensuivit. D'ailleurs, les colonnes de marbre de l'université de Pékin et de la bibliothèque proviennent des ruines des palais d'été. A part un musée qui retrace un peu l'histoire de ces jardins, il ne reste aujourd'hui que des blocs de pierre au milieu des jardins et d'étangs où l'on voit fleurir des lotus roses. Visite Il faut se promener dans les ruines du Yuanmingyuan, comme dans un parc public, y pique-niquer et y faire du bateau ou patiner l'hiver sur le lac Fuhai alors gelé. Le parc est beaucoup moins prisé que le domaine du Palais d'été, et on s'y sent donc moins agressé par la foule compacte des touristes chinois qui y déambulent quotidiennement.

La meilleure expérience Mapstr est sur l'application mobile.
Enregistrez vos meilleures adresses, partagez les plus belles avec vos amis, découvrez les recommendations de vos magazines et influcenceurs préférés.