Tiananmen

Tiananmen

District de Dongcheng, Chine

Enregistré par
29
utilisateurs
Principaux #tags

#Ouvrage d'art

#Visites - Points d'intérêt

#A voir 👁

#Balade

Vous êtes le propriétaire ?
Connectez-vous pour modifier vos informations et accéder à vos statistiques détaillées.
Accéder à votre espace

Approuvé par 3 partenaires officiels

CHINE

CHINE

D'abord connue sous le nom de Chengtian Men (ou porte du Mandat céleste), cette porte fut érigée en 1417 comme entrée du premier palais impérial des Ming. Incendiée par la foudre en 1456, elle fut reconstruite et renommée Tian'anmen (ou porte de la Paix céleste). Brûlée et agrandie après l'invasion des Mandchous, la structure actuelle date de 1651 et adopte les normes architecturales de la dynastie des Qing. Elle a l'allure d'un gros bloc de béton peint en rouge foncé, percé à la base de 5 couloirs tunnels qui permettent d'accéder à la Cité interdite, et surmonté d'une galerie de bois coiffée d'une double toiture jaune. C'est du haut de cette tribune que le président Mao proclama la fondation de la République populaire le 1 er octobre 1949. Elle est un symbole de la Chine, incarnée par l'immense portrait " flambant neuf " de Mao qui trône au-dessus de l'entrée, accompagné du slogan " longue vie à la République populaire de Chine ". Des artistes s'assurent toute l'année de l'état impeccable de cette toile historique. Cinq ponts de marbre permettent de franchir le petit cours d'eau (ruisseau des Eaux d'or) qui sépare la porte de la place Tian'anmen... Cours d'eau qui continue sa course en serpentant dans la Cité interdite. La porte est ouverte au public depuis 1988. Des deux côtés de cette porte, on peut lire des inscriptions, l'une à l'est dit : " Vive l'union entre les peuples du monde ! " et l'autre à l'ouest : " Vive la République populaire de Chine ! " A droite et à gauche de la porte sont édifiés des gradins qui servent à accueillir les délégations lors des grandes manifestations. Bonne vue d'ensemble de la place Tian'anmen.

PÉKIN

PÉKIN

D'abord connue sous le nom de Chengtian Men (ou porte du Mandat céleste), cette porte fut érigée en 1417 comme entrée du premier palais impérial des Ming. Incendiée par la foudre en 1456, elle fut reconstruite et renommée Tian'anmen (ou porte de la Paix céleste). Brûlée et agrandie après l'invasion des Mandchous, la structure actuelle date de 1651 et adopte les normes architecturales de la dynastie des Qing. Elle a l'allure d'un gros bloc de béton peint en rouge foncé, percé à la base de 5 couloirs tunnels qui permettent d'accéder à la Cité interdite, et surmonté d'une galerie de bois coiffée d'une double toiture jaune. C'est du haut de cette tribune que le président Mao proclama la fondation de la République populaire le 1 er octobre 1949. Elle est un symbole de la Chine, incarnée par l'immense portrait " flambant neuf " de Mao qui trône au-dessus de l'entrée, accompagné du slogan " longue vie à la République populaire de Chine ". Des artistes s'assurent toute l'année de l'état impeccable de cette toile historique. Cinq ponts de marbre permettent de franchir le petit cours d'eau (ruisseau des Eaux d'or) qui sépare la porte de la place Tian'anmen... Cours d'eau qui continue sa course en serpentant dans la Cité interdite. La porte est ouverte au public depuis 1988. Des deux côtés de cette porte, on peut lire des inscriptions, l'une à l'est dit : " Vive l'union entre les peuples du monde ! " et l'autre à l'ouest : " Vive la République populaire de Chine ! " A droite et à gauche de la porte sont édifiés des gradins qui servent à accueillir les délégations lors des grandes manifestations. Bonne vue d'ensemble de la place Tian'anmen.

TIBET

TIBET

D'abord connue sous le nom de Chengtian Men (ou porte du Mandat céleste), cette porte fut érigée en 1417 comme entrée du premier palais impérial des Ming. Incendiée par la foudre en 1456, elle fut reconstruite et renommée Tian'anmen (ou porte de la Paix céleste). Brûlée et agrandie après l'invasion des Mandchous, la structure actuelle date de 1651 et adopte les normes architecturales de la dynastie des Qing. Elle a l'allure d'un gros bloc de béton peint en rouge foncé, percé à la base de 5 couloirs tunnels qui permettent d'accéder à la Cité interdite, et surmonté d'une galerie de bois coiffée d'une double toiture jaune. C'est du haut de cette tribune que le président Mao proclama la fondation de la République populaire le 1 er octobre 1949. Elle est un symbole de la Chine, incarnée par l'immense portrait " flambant neuf " de Mao qui trône au-dessus de l'entrée, accompagné du slogan " longue vie à la République populaire de Chine ". Des artistes s'assurent toute l'année de l'état impeccable de cette toile historique. Cinq ponts de marbre permettent de franchir le petit cours d'eau (ruisseau des Eaux d'or) qui sépare la porte de la place Tian'anmen... Cours d'eau qui continue sa course en serpentant dans la Cité interdite. La porte est ouverte au public depuis 1988. Des deux côtés de cette porte, on peut lire des inscriptions, l'une à l'est dit : " Vive l'union entre les peuples du monde ! " et l'autre à l'ouest : " Vive la République populaire de Chine ! " A droite et à gauche de la porte sont édifiés des gradins qui servent à accueillir les délégations lors des grandes manifestations. Bonne vue d'ensemble de la place Tian'anmen.

La meilleure expérience Mapstr est sur l'application mobile.
Enregistrez vos meilleures adresses, partagez les plus belles avec vos amis, découvrez les recommendations de vos magazines et influcenceurs préférés.