Église des Trinitaires

Église des Trinitaires

32 Rue de la République, 13200 Arles, France

Enregistré par
10
utilisateurs
Principaux #tags

#eglise cathedrale basilique chapelle

#visites points interet

#culture

#musee

Vous êtes le propriétaire ?
Connectez-vous pour modifier vos informations et accéder à vos statistiques détaillées.
Accéder à votre espace

Approuvé par 2 partenaires officiels

Chemin d'Arles

Chemin d'Arles

On pourrait passer devant sans la remarquer tant elle est discrète. Et pourtant, vous avez là, au coeur de la ville, une vue ô combien enivrante de cette église somptueuse. Au XIII e siècle, les Trinitaires installent leur couvent entre le vieux bourg et le Méjan, à côté de l'hôpital Saint-Esprit-du-Bourg avec une église et un cimetière. L'église est reconstruite en 1630 sous le vocable de la Trinité et de Saint-Roch (les Trinitaires avaient négocié l'achat des reliques de ce saint protecteur de la peste), ainsi que le couvent et le cloître. Les Trinitaires avaient pour mission de racheter les captifs amenés en esclavage par les Barbaresques. Ils s'occupaient également de l'enseignement des enfants. Le bâtiment est vendu aux hospices d'Arles en 1792. La façade de l'église est entièrement refaite en 1884. Son chevet et les arcades du cloître subsistent dans les maisons voisines et sont visibles depuis le grand hall de la médiathèque. Cette église ne peut malheureusement se visiter que lorsqu'elle abrite des expositions temporaires !

SÉJOURS SPIRITUELS EN FRANCE

SÉJOURS SPIRITUELS EN FRANCE

On pourrait passer devant sans la remarquer tant elle est discrète. Et pourtant, vous avez là, au coeur de la ville, une vue ô combien enivrante de cette église somptueuse. Au XIII e siècle, les Trinitaires installent leur couvent entre le vieux bourg et le Méjan, à côté de l'hôpital Saint-Esprit-du-Bourg avec une église et un cimetière. L'église est reconstruite en 1630 sous le vocable de la Trinité et de Saint-Roch (les Trinitaires avaient négocié l'achat des reliques de ce saint protecteur de la peste), ainsi que le couvent et le cloître. Les Trinitaires avaient pour mission de racheter les captifs amenés en esclavage par les Barbaresques. Ils s'occupaient également de l'enseignement des enfants. Le bâtiment est vendu aux hospices d'Arles en 1792. La façade de l'église est entièrement refaite en 1884. Son chevet et les arcades du cloître subsistent dans les maisons voisines et sont visibles depuis le grand hall de la médiathèque. Cette église ne peut malheureusement se visiter que lorsqu'elle abrite des expositions temporaires !

La meilleure expérience Mapstr est sur l'application mobile.
Enregistrez vos meilleures adresses, partagez les plus belles avec vos amis, découvrez les recommendations de vos magazines et influcenceurs préférés.